Comme il pleut sur la ville

Comme il pleut sur la ville
Karl Hove Knausgaard
Ed. Denoël
Date de publication : 03/01/2019
traduit du norvégien par Marie-Pierre Fiquet

À vingt ans, Karl Ove s’installe à Bergen. Il est le plus jeune étudiant jamais accepté à la prestigieuse Académie d’écriture et arrive débordant d’enthousiasme et d’ambition littéraire.
Mais rapidement ses illusions volent en éclats. Son écriture se révèle puérile et pleine de clichés, et ses efforts de socialisation se soldent par des échecs cuisants. Maladroit avec les femmes et très timide en société, il noie son humiliation dans l’alcool et le rock .Puis, petit à petit, l’horizon commence à s’éclaircir. Il tombe amoureux, renonce à l’écriture pour se consacrer à la critique littéraire, plus immédiatement gratifiante, et les premières pierres de sa vie d’adulte sont posées

 

 

« Dans cet ouvrage à avaler cul sec, Knausgaard ne s’est jamais montré aussi misérablement séduisant et magnifique. »
L’OBS

Né en Norvège en 1968, Karl Ove Knausgaard vit aujourd’hui en Suède, à Malmö, avec ses trois enfants. Considérée comme une entreprise unique en littérature, son incroyable autobiographie, divisée en six volumes, lui vaut une reconnaissance internationale. Le quatrième volet du cycle, Aux confins du monde, a été nommé Meilleur livre étranger par le magazine Lire.

Acheter chez Tropismes : Comme il pleut sur la ville