Les enfants

Les enfants
Stassen
Ed. Dupuis/Aire libre
Date de publication : 01/02/2004

«La mouche dit : Boum ! Tu les entends, Mongol ?... Derrière les collines...
Ils se battent : Boum ! Boum ! Takataka tak !
- Que penses-tu de mon panier ? demande Mongol à la mouche.
- Applique-toi, Mongol. Ton panier n'en sera que plus beau. Vois comme Anika est belle.
- Oui, gentille mouche, Anika est belle, et si douce... Son odeur est douce ; la couleur de ses yeux est douce ; son sourire est doux, si doux.
- Ses cheveux, comme le miel... Mongol dit : Anika est belle, tandis que moi, je suis tout petit et si noir. Moi, si petit et tout noir, suis-je seulement capable de sourire ? J'ai mal à la tête... Mon crâne se resserre.
- Boum ! Tu les entends, Mongol ? Boum ! Boum ! Baoum ! Holà ! Bam ! Baoum ! Ça, c'est du canon !»

Après Déogratias, et d'une certaine manière dans son sillage, Jean-Philippe Stassen poursuit sa réflexion, et titille la nôtre, sur le monde tel qu'il va. A sa façon, plus légère ici, donnant à la fiction les habits déchirés de la réalité, sensible aux âmes perdues peut-être, à coup sûr attentionné aux êtres que les préjugés des autres avilissent.
Présentation de l'éditeur