Extases

Extases
Jean-Louis Tripp
Ed. Casterman

Le dessinateur livre sa vie intime et sexuelle, évoquant ses relations amoureuses et ses pratiques avec ses partenaires ainsi que ses émotions et ses sensations. Il explore toutes les facettes de la sexualité.

Acheter chez Tropismes : Extases

Artemisia

Artemisia
Nathalie Ferlut & Tamia Baudouin
Ed. Delcourt

Lorsque Artemisia Gentileschi pousse son premier cri, le Caravage commence à développer son art ténébreux et magnifiquement réaliste. La peinture est alors un art réservé aux hommes et à eux seuls : une femme ne peut ni entrer à l'Académie, ni signer ses toiles, ni être payée pour elles. C'est pourtant ce que l'une d'entre elles s'apprête à faire... Fille du peintre Orazio Gentileschi, elle grandit au milieu des châssis et des pigments, et se révèle, pour le plus grand bonheur de son père, être la plus douée de sa fratrie. Le monde de l'art ne va pas l'épargner... La vie non plus. Sa force, sa violence lui permettront pourtant de triompher de tout et de tous, et de faire exploser à la face du monde une peinture dont la puissance n'a rien à envier à celle des hommes.

Acheter chez Tropismes : Artemisia

La villa S.

La villa S.
Antoine Cossé
Ed. Requins Marteaux

Un détective au coeur brisé est appelé dans la villa de René Céko par Suzanne, son employée, lors du week-end annuel qui rassemble deux familles de la pègre locale : les Sovi et les Routak. Suzanne lui demande de l'aider à découvrir qui sont amants parmi les deux familles alors que cette situation est formellement interdite.

Acheter chez Tropismes : La villa S.

L'homme de la mer

L'homme de la mer
Jang Deok-Hyun
Ed. Pika Graphics

Licenciée à la suite d'une altercation avec son patron, Anna, jeune vendeuse désabusée par la vie, se réfugie au bord de la mer pour oublier son triste sort. C'est là qu'elle rencontre Deok-hyun, un pêcheur de coquillages mutique dont le passé est nimbé de mystères. Fascinée, Anna va contraindre cet homme à lui enseigner son métier de pêcheur en apnée pour, qui sait, trouver enfin un vrai sens à sa vie... (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : L'homme de la mer

La cantine de minuit

La cantine de minuit
Yarô Abe
Ed. Lézard noir

Dans ce petit restaurant situé au fond d’une ruelle du quartier de Shinjuku, le patron vous accueille de minuit à sept heures du matin. La carte ne propose que du tonjiru, soupe de miso au porc, ainsi que du saké, mais selon vos envies, on vous préparera à la demande tout ce qu’on est en mesure de vous servir.

Acheter chez Tropismes : La cantine de minuit

Hip-Hop family tree volume 2

Hip-Hop family tree volume 2
Ed Piskor
Ed. Papa Guédé

La saga Hip Hop Family Tree se poursuit dans les années 1981-1983. C'est l'époque où le hip-hop sort des playgrounds et des rez-de-chaussée des cités pour conquérir les boîtes de Manhattan et les bacs des disquaires. Les artistes adoptent un temps des styles tape-à-l'oeil et flamboyants, jusqu'à ce que des gamins du Queens débarquent pour ramener le hip-hop à ses origines, dans la rue : c'est Run-DMC.

Acheter chez Tropismes : Hip-Hop family tree volume 2

Bâtard

Bâtard
Max de Radiguès
Ed. Casterman

Dans le sud-ouest des Etats-Unis, May et son fils Eugène sont en cavale, le coffre de leur voiture rempli de billets de banque après avoir réalisé 52 braquages en une journée, à la même heure et dans la même ville. Quelques jours plus tard, des cadavres de leur équipe sont retrouvés mais certains survivants se lancent à leurs trousses.

Acheter chez Tropismes : Bâtard

Les praticiens de l'infernal vol.2

Les praticiens de l'infernal vol.2
Pierre La Police
Ed. Cornélius

La suite des Praticiens de l'infernal est enfin arrivée en librairie! Après 5 ans d'absence, Fongor Fonzym et ses deux acolytes les jumeaux mutants Thémistecle n'ont rien perdu de leur puissance humoristique.

Acheter chez Tropismes : Les praticiens de l'infernal vol.2

Soft city

Soft city
Pushwagner
Ed. Inculte

Soft City, du dessinateur norvégien Hariton Pushwagner est un joyau du roman graphique, une dystopie unique en noir et blanc qui retrace la journée ubuesque d’un cadre moyen dans une mégalopole anonyme, au beau milieu des années 1970. Le trait unique de Pushwagner, alors tout juste adulte, bien avant qu’il ne devienne un artiste contemporain reconnu, plonge dans la vie morne et aliénante de la société de consommation.

Acheter chez Tropismes : Soft city

La nuit du misothrope

La nuit du misothrope
Gabrielle Piquet
Ed. Atrabile

A l’approche du 4 août, la terreur s’empare du quartier, car tous les habitants savent que la mystérieuse malédiction va inexorablement s’abattre: chaque année, durant la nuit du 4 au 5 août «quelqu’un» disparaît. Les précédentes victimes avaient toutes quelque chose en commun, une particularité, un «défaut de caractère» qui en faisaient des exclus, ou des «invisibles» comme les appelle Josepha. Josepha, c’est le rayon de soleil du coin; sans relâche et avec abnégation, elle fait sa «tournée», apporte le journal, boit un café, et tente à tout prix de créer du lien et de n’oublier personne. Mais le 4 août approche… Avec son parfum doux-amer et son atmosphère mélancolique, La Nuit du Misothrope ne se veut pas un «polar» et d’enquête ici il n’est pas question, et le petit monde mis en scène dans ces pages nous interroge bien plus sur des notions comme l’exclusion, la solitude et la dévouement que sur la recherche d’un éventuel coupable.

Acheter chez Tropismes : La nuit du misothrope