David Hockney

David Hockney
Sous la direction de Didier Ottinger
Ed. Centre Pompidou

Pour les 80 ans de l'artiste britannique, une rétrospective sur l'ensemble de son travail, présentée sous l'angle de la création artistique comme acte de partage, conception chère à David Hockney.

Acheter chez Tropismes : David Hockney

Une histoire des images

Une histoire des images
David Hockney & Martin Gayford
Ed. Solar

Une image, pour David Hockney, est le seul moyen dont nous disposons pour restituer ce que nous voyons. Cependant, tous les créateurs d'images sont confrontés à un problème commun : comment des personnes, des objets et des lieux en trois dimensions peuvent-ils être reportés sur une surface plane ? Les résultats obtenus sont classés en catégories : peintures, photographies ou films. Ils peuvent aussi être rangés par époque et par style : médiéval, Renaissance ou baroque. En fait, qu'elles soient créées avec un pinceau, un appareil photo ou un programme informatique, présentées sur les parois d'une grotte ou l'écran d'un ordinateur, ce sont avant tout des images. Pour comprendre la façon dont nous voyons le monde, et nous comprendre nous-mêmes, il nous faut une histoire des images : tel est l'objectif du présent ouvrage.

Acheter chez Tropismes : Une histoire des images

Cézanne, portraits

Cézanne, portraits
Sous la direction de John Elderfield
Ed. Gallimard

Cet ouvrage est le catalogue de la grande exposition estivale du musée d'Orsay. Paul Cézanne a peint près de deux cents portraits au cours de sa carrière, dont vingt-six autoportraits et vingt-neuf représentant son épouse, Hortense Fiquet. Ce catalogue explore les particularités esthétiques et thématiques de Cézanne dans cet exercice particulier, et notamment la manière dont il instaure un dialogue entre des œuvres complémentaires et réalise de multiples versions d'un même sujet.

Acheter chez Tropismes : Cézanne, portraits

Bruxelles néoclassique : mutation d'un espace urbain

Bruxelles néoclassique : mutation d'un espace urbain
Christophe Loir
Ed. CFC

L’architecture néoclassique est omniprésente à Bruxelles ; quiconque parcourt la ville, la côtoie en permanence. C'est par le biais de promenades – une pratique dont le développement est contemporain de ces réalisations architecturales – que Christophe Loir nous restitue la modernité des ensembles néoclassiques bruxellois édifiés entre 1775 et 1840. Promenades richement illustrées de documents actuels mais aussi de cartes anciennes. Une analyse inédite agrémentée de plus d'une trentaine de développements traités en parallèle, en encadrés, tout au long de l'ouvrage.

Le scalp et le calumet

Le scalp et le calumet
Sous la direction d'Annick Notter
Ed. Somogy

La découverte de l’Amérique est un bouleversement sans précédent pour les esprits européens du XVIe siècle qui voient s’élargir considérablement les frontières du monde connu. Le nouveau continent et ses habitants suscitent immédiatement émerveillement et fascination.

Acheter chez Tropismes : Le scalp et le calumet

La seconde vie de Pompei

La seconde vie de Pompei
Maria Teresa Caracciolo
Ed. Gourcuff Gradenigo

1738-1748 : Herculanum et Pompéi, les villes ensevelies par l'éruption du Vésuve de 79 après J.-C., renaissent de leurs cendres et livrent au regard des modernes une moisson de trésors. L'événement agit comme un détonateur et déclenche en Europe une métamorphose du goût. On salue le génie retrouvé des Anciens et les arts coalisés le mettent aussitôt à la portée de tous. Le style néo-antique renie la redondance gratuite des formes et assimile le Beau à l'utile et au fonctionnel ; il devient le véhicule de la modernité.

Acheter chez Tropismes : La seconde vie de Pompei

L'appétit des géants, pouvoir des algorithmes, ambition des plateformes

L'appétit des géants, pouvoir des algorithmes, ambition des plateformes
Olivier Ertzscheid
Ed. C&F

Il fallait un amoureux du web et des médias sociaux pour décrypter les enjeux culturels, relationnels et démocratiques de nos usages numériques. Olivier Ertzscheid met en lumière les effets d'échelle, l'émergence de géants aux appétits insatiables. En concentrant toutes nos activités numériques sur quelques plateformes, nous avons fait naître des acteurs mondiaux qui s'épanouissent sans contrôle. Nos échanges, nos relations, notre sociabilité vont nourrir des algorithmes pour classer, organiser et finalement décider pour nous de ce qu'il nous faut voir.

L'analyse de film avec Deleuze

L'analyse de film avec Deleuze
Jean-Pierre Esquenazi
Ed. Cnrs

Deleuze s'est aventuré à l'intérieur du monde des oeuvres cinématographiques, en dressant une cartographie conceptuelle suscitée par les films eux-mêmes. Mais il n'a pas cherché à en extraire une méthode de l'analyse de film. C'est la tâche à laquelle s'attaque ce livre. L'intuition fondamentale de Cinéma 1 : l'image mouvement - le cinéma est fait de mouvements, chaque film est composé par des mouvements spécifiques, des « mouvements de film » - est amplifiée, complétée et retravaillée à l'aide de concepts venus de l'ensemble de l'oeuvre deleuzienne : la territorialisation, le plissement, la bifurcation, l'idée de film, etc.

Acheter chez Tropismes : L'analyse de film avec Deleuze

Façons d'habiter au Japon

Façons d'habiter au Japon
Philippe Bonnin & Jacques Pezeu-Massabuau
Ed. Cnrs

Les études réunies ici témoignent d'une commune passion pour la maison - traditionnelle ou très contemporaine -, la ville et l'espace japonais, visités par la plume des deux auteurs. Ils sont pour l'un géographe - Jacques Pezeu-Massabuau -, pour l'autre architecte et anthropologue - Philippe Bonnin. Chacun, de son côté, a poursuivi un travail obstiné d'observation, de description, de dévoilement, d'analyse approfondie de la réalité de cette habitation japonaise, de son esthétique, des gestes, des paroles qui l'entourent. Réunir ces textes devenait un impératif pour confronter leurs approches complémentaires et décoder cette culture japonaise si passionnante. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : Façons d'habiter au Japon

Modes pratiques n°2

Modes pratiques n°2
Collectif
Ed. Ecole Duperré

Et si la mode n’existait plus?
​À l’heure où la global fashion semble tourner à vide à coups de ventes privées et de manifestos, le numéro deux de Modes pratiques s’est mis en tête d’explorer ce rêve têtu qui sans cesse renaît de ses cendres : vivre sans la mode.
À l’arrivée : L’allergie anticapitaliste. La mode est le mal absolu, la black box du désastre contemporain. La Belle prétend faire rêver? Le rêve est un cauchemar : usines en fuite, ateliers fantômes, centres-villes contaminés, vêtements orphelins par tombereaux, corps de poupées anorexiques, salaires d’esclaves, consommateurs aliens et aliénés, directeurs artistiques en burn out et stagiaires en rade. Pour elle : sortir de la mode comme d’une addiction, et éradiquer le mal.
Les visions des idéologues. Religieux qui veulent bannir vanités, tentations et corruptions de la mode. Et l’apparente pauvreté ou l’uniforme rigoriste pour vêtements, fixés par les textes contre l’industrie et l’air du temps. Politiques aussi, qui tentent d’abolir les classes sociales et, avec elles, la distinction. Régimes autoritaires qui décrètent des uniformes, tentent de réformer les corps et s’acharnent contre l’éphémère comme s’ils voulaient suspendre l’histoire.

Acheter chez Tropismes : Modes pratiques n°2