Les dix livres d'architecture

Les dix livres d'architecture
Vitruve
Ed. Errance

Les dix livres d'architecture du plus célèbre des architectes latins, Vitruve, sont un classique incontournable depuis des siècles.
Vitruve vécut au Ier siècle avant notre ère, dédia son livre à Auguste. Il semble avoir servi comme ingénieur militaire en Espagne et en Gaule, et serait mort en 26 av. J.-C.
De architectura constitue l'unique témoignage théorique qui nous soit parvenu de l'Antiquité sur l'art de composer et de bâtir les édifices.
Présentation de l'éditeur

Robert Filliou. Nationalité poète

Robert Filliou. Nationalité poète
Tilman Pierre
Ed. Presses du réel

Cette biographie du Filliousophe par Pierre Tilman (poète-artiste) brosse l'épopée d'un inventeur en tous genres, qui, des années 60 aux années 80, transforma la poésie, le théâtre, le film et l'art, ouvrant un vaste domaine illimité à la disposition de chacun, capable d'incarner son 'do it' : poïpoïdrome, galerie légitime (dans sa casquette), Territoire de la République géniale, Autrisme, Eternal Network, Principe de l'Equivalence (bien fait = mal fait = pas fait), L'anniversaire de l'art, Commemor (échange de monuments aux morts), Biennale de la Paix (avec Beuys) Teaching and Learning as Performing Arts (une nouvelle pratique et théorie de l'enseignement), Economie poétique, Musique télépathique, Cucumberland, Recherches en futurologie...
Taoïste de gauche, gaga, yogi, Robert Filliou est l'artiste des poètes et le poète des artistes ; il a consacré sa vie aux échanges permanents avec Emmet Williams, Ben Patterson, Jean Dupuy, Ben, George Brecht, Daniel Spoerri, Dorothy Ianonne, Joachim Pfeufer, Dick Higgins, Takako Saïto, Alison Knowles, avec la planète fluxus et bien d'autres.
Cette biographie est conçue comme une suite de scénarios qui évoquent avec simplicité les aventures de Robert le sage, de Robert le fou, de Robert l'ami, de Robert bouddha. En 1964, il écrit Le Filliou idéal.

C'est un poème d'action et je vais le présenter :
ne rien décider
ne rien choisir
ne rien vouloir
ne rien posséder
pleinement éveillé
TRANQUILLEMENT ASSIS
SANS RIEN FAIRE
Présentation de l'éditeur

Jelena et Robert De Belder. Généreux comme la nature elle-même

Jelena et Robert De Belder. Généreux comme la nature elle-même
Adriaensen Diane
Ed. Laconti

A la mort de Jelena De Belder, en août 2003, quelques amis et personnalités du monde botanique voulurent perpétuer la mémoire du ménage follement attachant formé par Robert et Jelena et imaginèrent un livre en hommage à leurs réalisations.
Ce livre n'est pas une biographie. Les portraits émergent à travers leurs créations, leurs écrits et les souvenirs qu'ils laissèrent à leurs enfants, leurs amis et leurs collaborateurs.
Les chapitres couvrent leur rencontre fatidique, les arboretums de Kalmthout et d'Hemelrijk, la bibliothèque de Robert, leurs voyages botaniques, les associations qu'ils fondèrent et leurs étudiants. Une large part est consacrée aux plantes sélectionnées à Kalmthout et à celles nommées en l'honneur de Jelena ou de Robert De Belder.
Quelle passion sans mesure, quel immense amour poussèrent Jelena et Robert à créer deux arboretums, à voyager, à semer, à croiser des plantes, à s'activer sur tous les fronts de la botanique et de l'écologie, à recevoir sans cesse étudiants, étrangers et inconnus ?
L'ouvrage s'interroge sur leur philosophie, la source de leur enthousiasme qui galvanisa tant de jardiniers et leur permit d'avoir une influence immense.
Présentation de l'éditeur

30 jardins de ville en Belgique

30 jardins de ville en Belgique
Inès de Briey & Françoi De Heel (photo)
Ed. Aparté

 

Tel un guide de voyages, cet ouvrage parcourt la Belgique et nous invite à la découverte de 30 jardins de villes. Des villes qui nous sont familières ou proches de chez nous. Il présente des jardins plantés d'espèces qui se développent sur nos sols et s'épanouissent sous nos cieux. Créés en harmonie avec une architecture qui est la nôtre.

Leurs propriétaires nous dévoilent les secrets de leur passion et nous démontrent comment les contraintes des jardins de ville peuvent se transformer en autant de libertés pour créer. C'est aussi la sensibilité profonde d'amoureux de la vie qui transparaît.

Né de la rencontre d'une journaliste Inès de Briey et d'un photographe François De Heel, tous deux spécialisés en jardins, 30 jardins de ville en Belgique allie aussi idées et informations pratiques.

Adresses de pépinéristes, d'architectes de jardin. Gros plans sur des espèces adaptées aux jardins de ville en Belgique. Grammaire d'un jardin de ville réussi.
Présentation de l'éditeur

Byzance. Une autre Europe

Byzance. Une autre Europe
Yota Elisabeth
Ed. Infolio/Illico

En 330, sur le site de l'ancienne Byzance, l'Empire romain a vu naître sa nouvelle capitale fondée par l'empereur Constantin. Située sur les rives du Bosphore, entre l'Europe et l'Asie, elle fut choisie pour son intérêt stratégique. Elle devint le centre du premier empire chrétien dominant l'Europe du Sud-Est jusqu'à l'occupation ottomane en 1453.

L'histoire de l'Empire byzantin fut marquée par d'importantes vicissitudes qui ont souvent modifié autant ses limites territoriales que sa situation politico-sociale. Cependant, celles-ci n'ont pas empêché Byzance de perdurer et de créer une brillante civilisation servant de référence à toute l'Europe occidentale. L'héritage byzantin s'est naturellement transmis aux peuples chrétiens orthodoxes qui gardent encore vivante la foi orthodoxe à travers les textes patristiques et la liturgie byzantine. Il fut aussi répandu en Occident grâce aux nombreux intellectuels byzantins qui y sont passés avant et après 1453. Chargés de manuscrits recopiés à Byzance, ils ont ravivé l'intérêt pour le grec et les auteurs classiques ont contribué à l'émergence de la pensée moderne. Mais c'est aussi à travers son patrimoine que le souvenir de Byzance demeure encore très vivace dans nos esprits. L'art byzantin, autant religieux que profane, a profondément inspiré l'art occidental et a laissé ses marques même dans l'art du XXe siècle.
Présentation de l'éditeur

Le jardin naturel

Le jardin naturel
Lespinasse Jean-Marie
Ed. Rouergue

Qui ne rêve de récolter tout au long de l'année de délicieux légumes pour sa famille et ses amis ? La saveur est importante, mais il faut aussi être certain de leur offrir des légumes qui ne contiennent pas de produits chimiques. Pour Jean-Marie Lespinasse, ce rêve est devenu réalité. Depuis plus de quarante ans, il cultive son jardin près de Bordeaux sur des terres ingrates. À force d'observation, de documentation, de réflexion et d'expérimentation, il a conçu, il y a plus de neuf ans, un jardin naturel sans apport d'engrais, sans pesticides et sans herbicides. Tout dans son jardin repose sur la qualité du sol, le respect et la stimulation des capacités naturelles des plantes à se nourrir et à se protéger, sur la gestion de l'eau et sur le mélange et l'association de plantes stimulantes ou répulsives qui désorientent et indisposent les parasites.

Pour y parvenir, il a reconstitué le fonctionnement naturel des sous-bois : la terre n'est plus retournée, bêchée ni labourée. La matière organique répandue en surface de façon permanente stimule l'activité biologique du sol en développant la faune, la flore et tous les micro-organismes qui participent de façon si importante à la vie du sol et sont indispensables aux échanges avec les racines des plantes. Les plates-bandes de son jardin sont élevées de 50 cm au-dessus des allées. Ce relief favorise l'aération de la couche arable du sol ainsi que la gestion et la circulation de l'eau. Enfin, confort suprême, les bordures des ados permettent de travailler assis avec comme principal outil une fourchette !

Suivons Jean-Marie Lespinasse tout au long de cet ouvrage passionnant. Nous pourrons à notre tour récolter des légumes savoureux, non traités et ayant poussé dans un sol vivant.
Présentation de l'éditeur

Rembrandt, l'odeur de la peinture

Rembrandt, l'odeur de la peinture
Dessons Gérard
Ed. Laurence Teper

En 1655, Rembrandt, alors portraitiste renommé, peint Le Boeuf écorché. Une nature morte de cuisine. Un animal peint en pleine pâte, trituré. La question qui traverse toute son oeuvre surgit là, brutalement : celle du rapport entre l'acte pictural et l'exigence de beauté, celle de l'adéquation - ou de l'inadéquation - entre l'art et le goût. Question esthétique, question éthique que posent aussi les actes de vandalisme dont ont été victimes plusieurs de ses tableaux.

Victimes ? Encore faut-il se demander de quoi est capable cette peinture sur ceux qui la regardent, et peut-être convenir que Rembrandt avait raison quand il déconseillait aux visiteurs de s'approcher de ses tableaux : 'L'odeur de la peinture, leur disait-il, pourrait te faire du mal'.
Présentation de l'éditeur

Belgium. Musical Visions - CD

Belgium. Musical Visions - CD
Malengreau Thérèse
Ed. Miroirs

Ce double-CD « Miroirs » n'est pas une anthologie de musique belge pour piano. La pianiste Thérèse Malengreau a construit un programme de concert imaginaire en deux parties qui invente le déroulé des aventures musicales de la
Belgique de 1830 à aujourd'hui, un pays dont l'identité se dérobe souvent alors qu'il existe comme un formidable
réseau de sensibilités, d'attitudes, de styles, de caractères. « Ventre généreux», la Belgique voit son rôle de carrefour et de terre d'accueil intégré au programme.
Composent cette « exposition» de visions musicales belges: des ?uvres de C. Debussy, P. Benoit, D.-F. Auber/F.
Liszt, R. Wagner/L. Brassin, J. Ryelandt, J. Jongen, M. Schoemaker, J. Ensor, P. Gilson, F. Devreese, L. Frémaux, M. Poot, A. Souris, l-M. Simonis, A. Baeyens, P. Welfens, G. Scelsi, A. Scriabine, L. Goethals, H. Pousseur, J.-L. Robert, G. Lekeu, C. Franck, D.Lawalrée, B. Buckinx, F. van Rossum, F. Geysen, K. Goeyvaerts, R. D'Haene, J. Fontyn, L. Brewaeys, I. Drese, P. Boesmans.
Les aventures musicales belges tendent des liens forts avec les courants plastiques et littéraires qui participent aussi à ces constellations identitaires. Ce double-CD y fait écho: un livre de 92 pages comporte un texte rédigé par Thérèse Malengreau, présenté en 4 langues (FR, NL, D, EN) et illustré de nombreuses reproductions d'?uvres d'art
plastiques. La réalisation se présente dans un coffret cartonné comprenant le livre et le digipack des 2 CD.
Présentation de l'éditeur

Samir Barris - Quel effet ? CD

Samir Barris - Quel effet ? CD
Barris Samir
Ed. Samir Barris

Samir Barris a tenu pendant sept ans le rôle de multi-instrumentiste dans le groupe Melon Galia. Riche de cette expérience, il se lance aujourd'hui dans un projet plus personnel, avec sincérité et enthousiasme : ses textes spontanés parlent de lui de son entourage sur un mode pluôt ludique. Côté musique, Samir élargit les horizons. L'influence pop apparaît toujours en toile de fond, tandis que les grandes traditions de chanson européennes et américaines (nord et sud) sont plus présentes, ainsi que les musiques 'noires' en général (notamment dans les rythmiques et les vents). Sur scène, pourvu de sa guitare acoustique, il est accompagné par Nicholas Yates à la contrebasse et aux choeurs. Très détendus, complices entre eux et avec le public, ils forment un duo original et attachant.
Présentation de l'éditeur

Gérard Mortier. L'opéra réinventé

Gérard Mortier. L'opéra réinventé
Martin Serge
Ed. Versant Sud

Automne 2004 : Gérard Mortier inaugure sa première saison à l'Opéra de Paris. Une programmation qui enchante et dérange parce qu'elle veut interpeller. N'est-ce pas la meilleure façon d'intégrer dans le XXIe siècle un art que certains qualifient de muséal ?

A tort, répond Mortier, fort d'une expérience qui l'a mené des théâtres allemands à la Monnaie de Bruxelles, du prestigieux Festival de Salzbourg aux friches industrielles de la Ruhr.

Partout, ses choix artistiques étonnent, fascinent ou irritent. Mais à peine est-il parti que tout le monde se met à célébrer l'époque faste qui vient de se clore. Mortier ne refuse pas le paradoxe : chez lui, l'homme de réflexion côtoie le gestionnaire et l'Européen convaincu reste fidèle à sa région, la Flandre.

Un mélange de conviction, de réflexions et d'expériences qui créent un projet. Existe-t-il une méthode Mortier ? C'est ce que veut nous expliquer Serge Martin qui, depuis près de vingt-cinq ans, suit ce parcours à nul autre pareil.
Présentation de l'éditeur