En attendant son Tour

En attendant son Tour
Breyer Alain
Ed. Racine

« Alain Breyer est de ceux-là : les gens du cyclisme l'intéressent, qu'ils soient spectateurs actifs ou passifs, témoins sereins ou passionnés. Représentatifs en tout cas de la variété sociologique de nos contrées. Chacun peut aimer le cyclisme à sa manière et, tel un anthropologue, l'artiste ici démontre bien que les héros et les foules qui les acclament sont interdépendants. Les uns et les autres ont chacun leur talent.

Voici donc un ouvrage qui apporte une pierre supplémentaire à la bibliographie, déjà riche, du cyclisme. Avez-vous remarqué que le Tour de France est assurément l'événement sportif qui suscite, et de loin, la plus foisonnante production littéraire ?

Il me plaît de saluer cette oeuvre singulière et de qualité pour l'image pacifique et proche de notre sport, qui, dans sa spontanéité, le fait paraître éternel... »
Jean-Marie Leblanc, Directeur général délégué d'A.S.O.

« ... les spectateurs viennent aussi pour être vus, depuis que les télévisions et les hélicoptères enregistrent chaque épreuve. Dans cet étrange jeu de miroirs où l'on se voit regarder, chacun espère sa petite seconde d'éternité et s'est préparé pour la cérémonie : les corporations, les associations, les majorettes, les sapeurs-pompiers, les ouvriers en bleu de travail et les infirmiers en blouses blanches, les employés municipaux, les orchestres ou accordéonistes et les écoliers rangés à côté de l'instituteur comme pour la photographie sont le générique d'un film qui passe au bord de la route et les voit s'agiter pour chaque moto, chaque voiture. »
Xavier Canonne, Directeur du Musée de la photographie à Charleroi

Terrains d'Europe. Paysages du football amateur

Terrains d'Europe. Paysages du football amateur
van der Meer Hans
Ed. Steidl

'Le football amateur est à l'image de la vie : un abîme y sépare les rêves de la réalité.' Simon Kuper
Au début de la saison de football 1995, le photographe hollandais Hans van der Meer entame un périple de dix ans à travers l'Europe afin de saisir le football dans son expression la plus simple : un terrain, deux buts et 22 joueurs. Il photographie les rencontres de bas de tableau des divisions inférieures en y intégrant le paysage et le contexte environnants de ces terrains sur lesquels se déroulent les petites tragicomédies du football amateur. Des villages reculés aux périphéries des grandes métropoles, son regard fin et subtil transcrit la poésie et l'absurdité du comportement humain et rappelle à quel point ce sport renvoie à la vanité fondamentale de la condition de l'homme. Ces images profondément émouvantes restituent le football dans toute sa passion originelle et son humanité.
Présentation de l'éditeur

Le danseur des solitudes

Le danseur des solitudes
Didi-Huberman Georges
Ed. Minuit

«J'ai vu, un jour, dans les Alpujarras, un oiseau immobile dans le ciel. C'était un petit rapace. Son corps, à mieux y regarder, esquissait bien quelques gestes infimes : juste ce qu'il fallait pour demeurer dans le ciel en un point aussi précis qu'intangible. Sans doute était-ce le sitio convenable pour bien guetter sa proie. Mais il lui avait fallu, pour cela même, renoncer à voler vers un but, ne surtout pas 'fendre l'air', tout annuler pour un temps indéfini. C'est parce qu'il s'était placé contre le vent - parce que le milieu, l'air, était lui-même en mouvement - que le corps de l'oiseau pouvait ainsi jouer à suspendre l'ordre normal des choses et à déployer cette immobilité de funambule, cette immobilité virtuose. Voilà exactement, me suis-je dit alors, ce que c'est que danser : faire de son corps une forme déduite, fût-elle immobile, de forces multiples.»

Il ne s'agit, dans ce livre, que de regarder et de décrire philosophiquement, autant que faire se peut, un grand danseur de baile jondo, Israel Galván. Il s'agit de reconnaître dans son art contemporain un art de «naissance de la tragédie». Il s'agit d'écouter son rythme et de reconnaître dans ses mots - au moins trois d'entre eux : la jondura ou «profondeur», le rematar ou l'art de «mettre fin» et le templar, intraduisible - de grands concepts esthétiques que notre esthétique ignore encore.
Présentation de l'éditeur

Les sorcières de Hollywood. Chasse aux rouges et listes noires

Les sorcières de Hollywood. Chasse aux rouges et listes noires<br />
Wieder Thomas
Ed. PUF/Fondements de la politique

De la fin des années 1940 au début des années 1960, une chape de plomb s'abat sur Hollywood. En faisant de l'anticommunisme l'alpha et l'oméga de la politique américaine, la guerre froide légitime une chasse aux sorcières qui touche peu à peu tous les secteurs dits 'sensibles', de l'administration à l'enseignement en passant par le monde du spectacle.

De concert avec le FBI et la Commission des activités antiaméricaines de la Chambre des représentants, les hommes forts de Hollywood mettent l'industrie cinématographique au pas. Au total, près de 300 acteurs, réalisateurs et scénaristes sont inquiétés. Les accusations - souvent calomnieuses - fusent de toutes parts, et des listes noires circulent. S'ils veulent renouer avec leur carrière, les proscrits n'ont d'autre choix que de renier haut et fort leurs engagements et, en signe d'allégeance, de donner les noms de leurs (anciens) camarades. Elia Kazan, parmi des dizaines d'autres, fait le choix de la délation.

Pour ceux qui refusent de vendre leur âme au diable, la mise au Ban est sans appel : dix d'entre eux vont en prison (les 'Dix de Hollywood', parmi lesquels Dalton Trumbo, le futur réalisateur de Johnny s'en va-t-en guerre), et beaucoup d'autres s'exilent au Mexique ou en Europe (John Berry, Jules Dassin, Joseph Losey...). Ceux qui restent aux Etats-Unis ont la vie dure : de nombreux scénaristes continuent de travailler, mais à des salaires de misère et dans la clandestinité (en recourant à des pseudonymes ou à des prête-noms). Quant aux acteurs et aux réalisateurs, ils doivent bien souvent changer purement et simplement de carrière.

Cet ouvrage, très bien documenté, raconte cette impitoyable chasse aux rouges, qui précède l'avènement du sénateur McCarthy (1950) et se poursuit après la mort de celui-ci (1957). Il rend compte du long combat mené par les victimes des listes noires pour réintégrer la profession, et scrute les mémoires hollywoodiennes qui, à travers films et commémorations, n'en finissent pas de revisiter ce passé entêtant.
%Présentation de l'éditeur

Construire une cabane dans les arbres. 12 projets pour émerveiller vos enfants

Construire une cabane dans les arbres. 12 projets pour émerveiller vos enfants
Parfitt David
Ed. Eyrolles

Retrouvez votre âme d'enfant et plongez-vous dans l'aventure en construisant une maison dans les arbres qui fera rêver petits et grands.
Les douze projets présentés sont développés à partir de six modèles de plates-formes adaptées de l'arbre choisi pour l'installation de la cabane : structure simple autour d'un tronc droit, construction dans une fourche solide à deux ou trois branches, suspension entre deux arbres. Tous sont réalisés avec des matériaux simples que l'on trouve facilement dans la nature et dans les magasins de bricolage. Au fil des pages, vous découvrirez de nouvelles idées pour personnaliser votre maison.

- Pour chaque cabane, vous trouverez la liste du matériel, ainsi que des plans de coupe pour les modèles les plus sophistiqués.
- N'oubliez pas de relire en début d'ouvrage les conseils et recommandations concernant le respect de l'environnement et les règles de sécurité indispensables en matière de cabanes.

Nombreuses photographies et schémas.
Présentation de l'éditeur

Dans la même veine, mentionnons également deux titres :

Vivons perchés. 50 créations originales de La Cabane Perchée, aux éditions de La Martinère, album illustré, 35 ?

Cabanes dans les arbres. Des nids de rêve, aux éditions Romain Pages, album ilustré, 32.35 ?

La nature la nuit. Guide d'observation et d'identification

La nature la nuit. Guide d'observation et d'identification
Vincent Albouy & Jean Chevallier (ill.)
Ed. Delachaux et Niestlé

La nature a deux visages... Ce que l'on observe le jour diffère parfois radicalement de ce que l'on peut voir, sentir ou bien encore entendre la nuit ou aux crépuscules.
Vincent Albouy et Jean Chevallier s'associent dans la réalisation de ce guide spécifique d'identification la nuit des espèces de fleurs, d'invertébrés, de poissons et autres animaux aquatiques, d'amphibiens et de reptiles, d'oiseaux et de mammifères : plus de 250 notices illustrées évoquent la taille, la distribution, les périodes et les moments de la nuit propices à l'observation, les moeurs de telle ou telle espèce.
Un guide inédit pour élargir les connaissances des naturalistes de terrain, qui pourront ainsi découvrir un monde insoupçonné.

* Le premier guide mondial d'identification de la nature la nuit.
* Plus de 300 illustrations originales en couleurs.
* Des informations pratiques.
* Un guide à consulter entre spécialistes aussi bien qu'en famille pour des sorties nocturnes inventives.
Présentation de l'éditeur

La Fête des Arbres. L'Album du Centenaire. 100 de protection des arbres et des paysages à Esneux et en Wallonie (1905-2005)

La Fête des Arbres. L'Album du Centenaire. 100 de protection des arbres et des paysages à Esneux et en Wallonie (1905-2005)
Stassen Benjamin
Ed. Antoine Degive

Le 21 mai 1905 se tient, à Esneux, non loin de Liège, la première Fête des Arbres organisée en Belgique.

Journalistes, écrivains célèbres (Camille Lemonnier, Albert Mockel, George Garnir...), artistes renommés (Auguste Donnay, François Maréchal, Richard Heintz...) et ténors de la vie politique : tous rendent hommage à la beauté de l'Arbre, symbole vivant d'une nature menacée par l'essor industriel. La Fête des Arbres gagne tout le pays, suscite les premières lois protégeant les arbres et les sites.
Et inspire, durant 40 ans, l'action inébranlable de Louis Gavage, grande figure de la conservation de la nature. Dans la foulée du Centenaire de la Fête des Arbres, Esneux retrouve l'élan des précurseurs en restaurant les sites majeurs, dont la Boucle de l'Ourthe, aujourd'hui classée 'Patrimoine exceptionnel' de Wallonie. Des pionniers à Natura 2000, le roman de la nature aux portes de Liège...
Présentation de l'éditeur

Les matériaux naturels. Décorer, restaurer et construire

Les matériaux naturels. Décorer, restaurer et construire
Jean-François Bertoncello & Julien Fouin
Ed. Rouergue

Les matériaux naturels retrouvent les faveurs du public et des professionnels. Mais il ne suffit pas de vouloir utiliser le pierre, la chaux, le plâtre, la terre, le bois, la laine, le chanvre... pour pouvoir le faire dans de bonnes conditions. C'est pourquoi, dans cet ouvrage pédagogique et résolument pratique, Jean-François Bertoncello, maître de formation au Centre de formation et de perfectionnement de Maisons paysannes de France, un des experts les plus compétents sur le sujet, et Julien Fouin, auteur du best-seller : La Chaux naturelle, présentent d'une façon claire et détaillée tout ce qu'il faut savoir lorsqu'on veut construire, restaurer ou décorer sa maison avec des matériaux naturels : comment fonctionnent les maçonneries; comment réaliser une maçonnerie de moellons, de pierres de taille, de briques ou de terre (torchis, bauge, pisé, brique de terre crue); comment diagnostiquer l'état d'un mur et savoir d'où provient l'humidité; comment poser un drain; quels matériaux choisir pour les enduits intérieurs et extérieurs; comment effectuer des reprises ou des enduits avec des mortiers de terre, chaux, plâtre; comment poser un carrelage en terre; quelles essences de bois privilégier selon l'utilisation et comment les traiter; comment poser un plancher sur solives avec barrelets; comment assurer une bonne isolation... En vous reportant au sommaire de cet ouvrage, vous serez étonné de la richesse de son contenu. Les auteurs y ont consigné le fruit de leur savoir et de leur expérience. Grâce à eux, vous allez pouvoir construire, restaurer et décorer vos lieux de vie avec des matériaux naturels, mais en connaissance de cause et dans les règles de l'art.
Présentation de l'éditeur

Oliviers. En pot, au jardin & pour la production. Comment les choisir et les cultiver facilement

Oliviers. En pot, au jardin & pour la production. Comment les choisir et les cultiver facilement
Schall Serge
Ed. Ulmer

Depuis plusieurs années l'olivier connaît un engouement qui ne se dément pas. C'est ainsi qu'on le rencontre aujourd'hui partout en France ou en Belgique.
- La première partie du livre traite des oliviers en pot
dont la culture est possible aussi bien dans le Nord que dans le Sud, dans les petits jardins, sur les terrasses et les balcons.
- La deuxième partie est aussi consacrée à l'olivier sous son angle ornemental, mais au jardin, dans les régions
au climat suffisamment doux pour permettre sa culture en pleine terre. La récolte des olives y est possible sans constituer une priorité.
- Enfin, la troisième partie s'adresse aux jardiniers désireux de planter une petite oliveraie pour la production
d'huile ou d'olives. La récolte et la consommation sont alors au centre des préoccupations.
Dans chaque partie, le choix des plantes, la plantation, l'entretien, les techniques de taille et les remèdes aux
maladies éventuelles y sont développés en détail.
Présentation de l'éditeur

Les épouvantails. Gardiens de l'éternel

Les épouvantails. Gardiens de l'éternel
Cozzi Sergio
Ed. Equinoxe

Regardez donc ces drôles de poupées immolées au creux d'un vallon, résurgence vague d'une petite trouille d'enfance au détour d'un chemin, ne réveillent-elles pas la minuscule étincelle d'animisme toujours tapie en nous...?
Gardiens des tables de la loi surgissant d'un amas d'herbes folles ou hommes de paille frissonnant dans le vent, fixez donc rêveusement ces têtes un peu affaissées, tels des christs délaissés, oripeaux flottant sur leur croix de fortune, et prenez-vous à méditer sur la solitude de l'être humain...
Présentation de l'éditeur