Le véritable régime crétois

Couverture non disponible
Couplan François
Ed. Fayard
Date de publication : 01/05/2002

Éloge des laiterons

C'est peut-être l'effet d'une alimentation survitaminée durant la petite enfance : les scientifiques d'aujourd'hui, non contents de briller dans l'une ou l'autre discipline, additionnent casquettes et galons. Docteur en sciences, François Couplan est donc tout à la fois ethnobotaniste, cuisinier et quelque peu linguiste (même s'il avoue ne parler qu' « un grec rudimentaire »). Comme tout bon scientifique, il aime remettre en question les idées toutes faites, et ce n'est pas parce qu'on lui a rebattu les oreilles avec le fameux « régime crétois » (censé conférer vitalité et longévité aux adeptes) qu'il va se ruer tête la première sur les nouvelles margarines à l'huile d'olive. Le voilà donc lancé sur les pentes escarpées de la Crête, vérifiant le contenu des assiettes, goûtant et notant cent recettes, et constatant que les chanceux habitants de l'île profitent d'une abondante flore sauvage, riche en composés nutritifs subtils, qui nuancent la traditionnelle alimentation méditerranéenne et l'enrichissent. François Couplan, qui n'en est pas à son coup d'essai en ce domaine, (il est l'auteur de plusieurs encyclopédies et guides sur les plantes sauvages comestibles) détaille et commente la part sauvage du régime crétois, puis indique les espèces qui se rencontrent sous des cieux moins cléments, et donne une soixantaine de façons de les accommoder. En fin d'ouvrage, les coordonnées de l'auteur, et de son site permettront aux amateurs de se joindre aux stages qu'il organise, histoire de ne pas confondre le gentil fenouil et l'abominable cigüe, ou de partager avec d'autres cuisiniers une nouvelle façon d'agrémenter les laiterons.
(Anne de Bardzki)