La Senne. De la source au confluent

La Senne. De la source au confluent
Demey Thierry
Ed. Badeaux
Date de publication : 01/12/2011

La Senne n’est pas un fleuve, tout juste une modeste rivière qui traverse le centre de la Belgique du sud au nord, de Soignies à Malines en passant par Bruxelles. Elle suit un parcours sinueux d’environ 103 kilomètres traversant villes, zones rurales et industrielles dont l’Histoire vous est comptée ici par le menu. Peu spectaculaire et parfois franchement rébarbative en apparence tant son passé suinte à chaque pas, cette vallée dévoile un substrat humain dense sur fond de développement industriel spectaculaire qui s’est épanoui jusqu’à la fin des Trente Glorieuses.

La Senne prend sa source à Naast, petit village du Hainaut tout proche de Soignies qu’elle traverse ensuite en effleurant les carrières de pierre bleue et la collégiale Saint-Vincent avant de rejoindre la campagne verdoyante autour d’Horrues et de Steenkerque. Avant d’aborder l’ancienne région industrielle de Tubize, elle arrose la petite ville de Rebecq et longe les carrières de porphyre de Quenast. Parallèle au canal de Charleroi, elle alimente ensuite Halle Beersel et Drogenbos avant d’entrer dans la région bruxelloise en passant sous le périphérique autoroutier. Derrière la gare du Midi, elle s’enfouit discrètement en sous-sol pour contourner le centre de Bruxelles par les boulevards de la Petite Ceinture et le canal de Willebroek qu’elle suit jusqu’à Vilvoorde. Canalisée, elle caresse encore les petits villages d’Eppegem , Weerde et Zemst avant de s’écouler dans la Dyle à hauteur de Heffen , quelques centaines de mètres en amont du Rupel. Bonne traversée !