Port-Royal

Port-Royal
Anthologie
Ed. Flammarion

Hiver 1711-1712. Le monastère de Port-Royal doit être rasé, détruit jusqu'aux fondations. Trois mille corps qui y étaient ensevelis sont exhumés, jetés pêle-mêle dans des chariots, conduits dans des fosses communes - leurs os sont abandonnés aux chiens. De l'abbaye qui avait irradié la vie spirituelle, intellectuelle et artistique du pays, le Roi-Soleil voulait qu'il ne demeurât rien.

C'est un siècle plus tôt que ce couvent sans éclat de la vallée de Chevreuse avait entrepris, sous la conduite de la mère Angélique Arnauld, de se réformer, devenant un flambeau de la France chrétienne. Marqué par l'influence de l'abbé de Saint-Cyran, pétri d'augustinisme, Port-Royal posa les droits inaliénables de la conscience face à toute autorité, au nom de la grandeur imprescriptible d'une créature déchue, mais conçue à l'image de Dieu. Il contrariait le règne de la vanité, le primat de la raison d'État et les fondements de l'absolutisme.

La révolution des casseroles

La révolution des casseroles
Skalski Jérôme
Ed. La Contre-allée
Sous forme de chroniques, Jérôme Skalski rend compte de la «Révolution des casseroles» en Islande.
Suite au déclenchement de la crise financière internationale à l'automne 2008, l'Islande a choisi de tourner le dos à la «doctrine d'austérité» qui forme actuellement le lieu commun dominant des politiques de gestion de l'après-crise.
Passée du statut de laboratoire de la finance triomphante à celui du symbole de sa déroute, l'île nordique fut tout d'abord l'objet d'un mouvement de protestations aux conséquences inattendues. La presse internationale s'enflamma. On parla bientôt d'une «Révolution des casseroles» pour décrire les événements qui s'y déroulèrent et qui aboutirent en quelques semaines à la démission de son gouvernement et à l'anticipation d'élections législatives. Première dans l'histoire islandaise, une gauche armée d'ambitions réformatrices radicales, sous la pression de la société civile, arrive au pouvoir.

Debout, l'Europe ! Suivi d'un entretien avec Jean Quatremer

Debout, l'Europe ! Suivi d'un entretien avec Jean Quatremer
Daniel Cohn-Bendit & Guy Verhofstadt
Ed. André Versaille

L’Europe est en crise. Comment en est-on arrivés là ? Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné ? Dans l’urgence, les États de la zone euro ne sont-ils pas en train de créer un monstre adémocratique ? L’euroscepticisme est-il réactionnaire ? Une fédération à 27 pourrait-elle fonctionner efficacement ?

Ce livre est un appel. Un appel qui s’adresse à l’intelligence de chaque citoyen. Un exercice de lucidité et une incitation à la réflexion. Un cri d’alarme aussi.
Le ton est franc, enflammé, les arguments implacables :

“L’Europe doit une fois pour toutes se défaire du nombrilisme de ses États-nations. Une révolution radicale s’impose. Une révolution européenne de grande ampleur. Une Union fédérale européenne doit voir le jour. Une Union fédérale européenne qui permette aussi rapidement que possible à l’Europe de participer au monde postnational de demain. Par facilité, lâcheté et manque de vision, trop de chefs d’État et de gouvernement préfèrent ne pas voir ce qui est en jeu. Réveillons-les. Confrontons-les à leur impuissance. Ne leur laissons pas un jour de repos. Et montrons-leur la voie vers cette autre Europe, l’Europe du futur, l’Europe des Européens.”

L’ère de la gesticulation aux Sommets est révolue, le moment est venu de la réalisation.

Une histoire du monde global

Une histoire du monde global
Collectif
Ed. Sciences humaines

Le présent a besoin d'une histoire, ou plutôt d'histoires plurielles, qui considèrent à parts égales le passé de toute l'humanité. Mieux comprendre ce qui s'est réellement joué entre les différentes parties d'un monde clivé par ses frontières est une nécessité vitale. Et celle-ci ne peut être mise en oeuvre que dans une perspective élargie, qu'entend apporter l'histoire globale : une analyse innovante, jouant des échelles temporelles et géographiques, s'affranchissant des frontières disciplinaires.

Depuis des millénaires, les humains ont été en connexion : par les échanges, les transferts de techniques et d'idées, la circulation des religions, les migrations, l'acclimatation des plantes comme par les conquêtes impériales, leurs crimes et leurs apports...

Les textes réunis dans cet ouvrage esquissent, à travers différents thèmes (mondialisation, capitalisme, modernité, échanges, environnement...), une histoire de notre Monde, de nos passés divers qui se sont rencontrés depuis fort longtemps et qui, sinon, auraient à coup sûr été différents...

En annexe, le géohistorien Vincent Capdepuy livre des analyses de documents comme autant d'exemples d'une «Histoire globale par les sources», afin de promouvoir l'enseignement d'une nouvelle histoire mondiale.

Les manuscrits de Tombouctou. Histoire du bicornu. Le manuscrit interrompu

Les manuscrits de Tombouctou. Histoire du bicornu. Le manuscrit interrompu
Collectif
Ed. Actes sud

Tombouctou fut, pendant la période médiévale, une capitale de la culture et du savoir. Traces et témoins de cette période de gloire, il nous reste les manuscrits : environ 180 000 ouvrages, dont la plupart ne sont pas catalogués et sont stockés dans des conditions très précaires. Depuis 2009, une équipe s'est donnée pour mission de sauver ces manuscrits de l'oubli en les traduisant et en les publiant.
Ce premier volume, qui traite de la vie romancée d’Alexandre, constitue le point extrême de l’avancée du roman d’Alexandre vers l’Occident. S’y entremêlent  des légendes coraniques, probablement d’origine syriaque, concernant le Bicornu : quête de la source de vie, construction de la barrière contre Gog et Magog, les grands  moments de la vie d’Alexandre : ses victoires sur Darius et sur Porus,  des passages du pseudo-Callisthène comme l’histoire de Candace et Candaule, avec des récits merveilleux comme ceux du “château enchanté” et du “pays des Djinns”.

Rome par ses historiens

Rome par ses historiens
Collectif
Ed. Belles lettres

Il y eut les 'Contes et légendes', nostalgique souvenir d'un temps où le latin fleurissait sur toutes les lèvres. Il y eut — il y a toujours — de savantes études, souvent intéressantes mais parfois trop austères et d'une lecture aride. Manquait une Histoire de Rome qui puisse se lire comme une sorte de roman à l'antique. Une fresque épique et baroque, dramatique parfois, pathétique souvent, mille ans et des poussières du destin de Rome. Redonner à tous les publics le plaisir de lire et le désir de s'instruire, faire de l'histoire romaine une sorte de centon brodé par ceux-là mêmes qui la firent, en furent les témoins directs ou indirects et la racontèrent, c'est le but de ce livre qui commence avec Romulus et un fratricide et se termine par un autre Romulus et une mort annoncée. Hannibal, Spartacus, César, Cléopâtre, Caligula, Agrippine, Néron, Trajan, Hadrien, Marc-Aurèle, Constantin, combattants farouches, empereurs sages ou fous, femmes de caractère et/ou de cœur: des noms qui chantent dans toutes les mémoires la vie et la mort d'une Cité immortelle.

Histoire du monde au XVe siècle - Coffret

Histoire du monde au XVe siècle - Coffret
Patrick Boucheron (dir.)
Ed. Pluriel

Ce coffret réunit : Histoire du monde au XVe siècle, Vol. 1. Territoires et écritures du monde sous la direction de Patrick Boucheron, ouvrage coordonné par Julien Loiseau, Pierre Monnet, Yann Potin
Histoire du monde au XVe siècle, Vol. 2. Temps et devenirs du monde
sous la direction de Patrick Boucheron, ouvrage coordonné par Julien Loiseau, Pierre Monnet, Yann Potin

Cet examen mondial des structures politiques vise à délaisser une vision européocentrique de l'histoire. Quelques dizaines de dates essentielles sont évoquées, ainsi que les manuscrits et imprimés qui marquèrent cette période afin de tenter de dresser une histoire globale du monde.

Méditerranées. Des grandes cités d'hier aux hommes d'aujourd'hui

Méditerranées. Des grandes cités d'hier aux hommes d'aujourd'hui
Collectif
Ed. Gallimard

Méditerranées propose un périple civilisationnel sous la conduite d'un Ulysse contemporain. Son voyage le conduit de Troie à Marseille à la veille de la Grande Guerre, en passant par tous les temps et les lieux - Tyr, Athènes, Alexandrie, Rome, al-Andalus, Venise, Gênes, Istanbul, Alger, Tunis - qui ont constitué la mare nostrum d'aujourd'hui. Ce livre dévoile les étapes de cette longue histoire, portée par des oeuvres patrimoniales exceptionnelles. Mais il ouvre en même temps à une tout autre dimension, celle de l'actualité, mettant ainsi en perspective le passé avec le présent, un présent vu par des écrivains issus de toutes les rives de la Méditerranée et vivant au plus près des réalités sociales et politiques de leur pays.

Servir Napoléon. Policiers et gendarmes dans les départements annexés. 1796-1814

Servir Napoléon. Policiers et gendarmes dans les départements annexés. 1796-1814
Lignereux Aurélien
Ed. Champ Vallon

Veiller au salut d'un Empire qui a fini par se dilater de Rome à Hambourg, sur fond de guerre et au sortir de la Révolution, tel a été le défi relevé par la police et la gendarmerie de Napoléon. Avant même de songer au maintien de l'ordre, ces institutions ont eu à imposer dans des contrées fraîchement conquises le nouveau régime forgé en France. C'est dire l'importance de cette autre armée de Napoléon, dont les membres, Français comme indigènes, ont été à la fois les acteurs d'une mission impériale et les témoins de l'intégration en cours des départements annexés. En dévoilant les hommes sous l'uniforme, ce livre réécrit la confrontation entre occupants et occupés, gendarmes et brigands, agents de la répression et populations en rébellion.

Cette histoire totale des polices propose un autre regard sur une période que l'on ne saurait plus réduire à des étiquettes aussi polémiques qu'anachroniques. Si l'État policier napoléonien relève du mythe, un Empire des policiers n'en a pas moins existé : suivre tout autant l'exportation des modèles institutionnels que l'expatriation des personnels, reconstituer aussi bien leurs réseaux amicaux et familiaux que le maillage des commissariats et des brigades, envisager toute la gamme des interactions avec les populations, voilà autant de clefs pour aborder les débats qui animent désormais les études napoléoniennes : l'autoritarisme libéral et la naissance d'un État sécuritaire, l'impérialisme culturel des fonctionnaires français, ou les cadres de l'expression politique.

Prenant acte de la dimension européenne de l'expérience napoléonienne, cet ouvrage offre ainsi pour la première fois une vue d'ensemble sur cette épine dorsale du Grand Empire que forment les 45 nouveaux départements français et que surveillent, en 1811, 400 commissaires et 6 000 gendarmes.

Naissance, vie et mort de l'Empire romain

Naissance, vie et mort de l'Empire romain
Le Bohec Yann
Ed. Picard

En s'appuyant sur les progrès de l'archéologie, l'auteur suit la chronologie pour aborder de façon thématique et pédagogique les principales facettes de l'Empire romain : institutions, armée, économie, société, vie quotidienne, culture et religion.

Présentation de l'éditeur

Une vaste fresque sur le monde romain par Y. Le Bohec, professeur émérite d'histoire romaine à Paris IV-Sorbonne. Déclinaison à la fois thématique (institutions, économie, société, culture) et chronologique en tenant compte aussi de la diversité géographique.