Café Paraiso

Café Paraiso
Ali Monica
Ed. 10/18

Une famille ordinaire du Missouri puritain des années 1970. Une mère possessive, un père désabusé. Deux fils : un hippie révolté et Jonathan Franzen himself, adolescent mal dans sa peau, équipé de 'biceps en fromage blanc', exclu du club très fermé des gars cool du lycée, craignant les filles, mais vouant une passion délirante à Thomas Mann, à Charlie Brown et à Snoopy...

Monnaie bleue

Monnaie bleue
Leroy Jérôme
Ed. La petite Vermillon/La table ronde

Monnaie bleue est l'histoire secrète, violente et sombre de la France de la toute fin du vingtième siècle.

On assistera, dans ce roman noir, à la vie habituelle des proies et des cibles d'un ordre social d'autant plus impitoyable qu'il est menacé.

On assistera également aux manipulations, chantages et assassinats divers orchestrés par ceux qui veulent continuer à défendre l'indéfendable : polices parallèles, conseillers occultes et chiens de garde médiatiques.

Mais il sera aussi et surtout question, ici, de vengeance, d'honneur et d'amour fou.

Banquise

Banquise
Prudon Hervé
Ed. La petite Vermillon/La table ronde

Sainte-Mouise-sur-Dèche, banlieue. Deux moyens d'en sortir : par la porte - mais alors on revient - ou par la fenêtre - et là, c'est radical. Pour Bonnes-Joues Schmitz, ç'a été radical. Qui l'a suicidé ? La banlieue, affirme le commissaire Pojarski, qui professe le desesperanto.

Publié en 1980 et devenu introuvable, Banquise est le troisième roman d'Hervé Prudon. Il a revu et corrigé cette nouvelle édition, qu'il a enrichie d'un avant-propos.

Microfilm 2mi354

Microfilm 2mi354
La Barbera Serge
Ed. Petite collection/Allia

La force de l'habitude sans doute. Serge La Barbera

 Présentation de l'éditeur

Un texte hybride mêlant recherches historiques et récit autobiographique. Il a pour point de départ des microfilms de rapports de police sur des accidents de la route survenus en Tunisie dans les années 1950, en période coloniale. L'objectivité scientifique est associée à l'histoire de l'auteur, fils de colons, pour évoquer les aspects politiques, sociaux et individuels de la colonisation.

Le singe vient réclamer son crâne

Le singe vient réclamer son crâne
Dombrovski Iouri
Ed. Verdier poche

« J'ai commencé à écrire ce roman à l'automne de l'année 1943, sur un lit d'hôpital, n'ayant en ma possession qu'un unique cahier d'écolier dont m'avait fait cadeau le médecin et un bout de bois sur lequel était attaché une plume. » L'auteur de ces lignes, Iouri Dombrovski, écrivain, historien, anthropologue, archéologue, poète, juif, tzigane, russe et polonais a trente-six ans. Il sort de quatre ans de camp sibérien.

Ce roman, son premier texte achevé, déjoue toutes les attentes. Car en pleine guerre patriotique, au fond du Kazakhstan, il invente un pays ressemblant à une France possible que les nazis occupent, il invente une famille ordinaire où des humanistes résistent, d'autres trahissent, il invente des officiers nazis falsifiant des fossiles pour rester crédibles, il invente un monde redevenant primate. Il invente tout. Mais, en 1949, son livre sera qualifié de « cosmopolite fasciste », et son auteur renvoyé pour dix ans en Sibérie. À son retour, en 1958, cet homme en trop, comme tous les revenants des camps, reprend son roman, se remet à inventer...

« Dombrovski est un écrivain puissant, ses intrigues ont la vivacité d'intrigues policières, ses dialogues sont dramatiques. Il mérite un public large, car cet écrivain indéniablement très raffiné, très cultivé, sait toucher son lecteur de façon immédiate. »
P. Pachet, La Quinzaine littéraire.

A bas la nuit !

A bas la nuit !
Goetz Adrien
Ed. Livre de poche

La femme la plus riche d'Europe, excentrique et imprévisible, a décidé de léguer sa collection de tableaux et sa fortune à un jeune inconnu, un beur né en banlieue. Qui est ce Maher ? Des galeries aux musées, le monde de l'art prétend connaître ses secrets.

Un couple de conservateurs de musée le rencontre lors d'une fête à Florence. Sa fiancée Jeanne est enlevée sous leurs yeux. Rançon : sept tableaux de la collection, étrangement liés entre eux. Une traque s'engage, entre l'Italie, la Suisse, un château en Auvergne et une île du Pacifique. Les vrais héros de cette intrigue sont-ils Uccello, Le Caravage ou Maher ? Qui percera le mystère de ce Gatsby moderne ?

Les jours de la femme Louise

Les jours de la femme Louise
Bourdouxhe Madeleine
Ed. Babel/Actes Sud

Elles s'appellent Louise, Anna, Blanche ou Clara. Elles sont ouvrière, femme au foyer, mère seule avec un enfant, bonne chez Madame. Elles sont confrontées à la vie, à l'amour, à l'ennui, à la frustration, à la violence des hommes, leur indifférence ou leur condescendance. Toutes ont en commun des rêves trop grands pour elles, des peurs d'enfant, des désirs qui n'osent s'exprimer. Alors elles avancent vaille que vaille, tombent et se relèvent, touchantes de fragilité, admirables de courage opiniâtre, fortes de leur douceur même, belles de tout cet espoir lumineux en elles que rien ne parvient à éteindre.

Ce qui bouleverse, dans l'écriture de Madeleine Bourdouxhe, c'est son style simple et franc, en empathie troublante avec les personnages, son réalisme poétique qui ne craint pas l'engagement social ou féministe mais privilégie l'émotion, la justesse psychologique.

Le portrait

Le portrait
Assouline Pierre
Ed. Folio

Et si un tableau pouvait parler ? Dire tout ce qu'il voit et tout ce qu'il entend, partout où il est accroché ?

Le portrait de la baronne Betty de Rothschild, peint par Ingres en 1848, raconte un siècle et demi des fastes et des tourments de sa famille. Du 19 rue Laffitte, où se croisaient le duc d'Orléans, Rossini, Chopin, Balzac, Adolphe Tiers et Napoléon III, à l'hôtel Lambert aujourd'hui, en passant par les années sombres de l'Occupation et les généreux prêts aux musées, se dévoile l'une des plus célèbres et des plus secrètes dynasties financières d'Europe.

« À ses compétences d'historien, établies par de nombreuses biographies - Gaston Gallimard, Kahnweiler, Camondo, Hergé -, Pierre Assouline associe des brillants dons de conteur. » Dominique Fernandez

Pura Vida

Pura Vida
Deville Patrick
Ed. Points

William Walker est un lecteur de Byron, un enfant du siècle romantique. Quand sa fiancée meurt, il noie son chagrin dans l'aventure, arme un équipage, part en flibuste et devient président du Nicaragua. Il finira fusillé sur une plage hondurienne. De William Walker à la chute des sandinistes à la fin du XXe siècle, en passant par Simon Bolivar et Che Guevara, deux siècles de révolutions latino-américaines.

'Pura Vida est un roman mémorable écrit depuis l'intérieur du tiers-monde : il m'arrive de croire que Patrick Deville est le pseudonyme d'un individu né en Amérique latine.' Paco Ignacio Taïbo II

Jour de fête à l'hospice

Jour de fête à l'hospice
Updike John
Ed. Pavillons poche

Dans un hospice situé aux confins du New Jersey et de la Pennsylvanie, le calme de l'existence est rompu, comme chaque été, par une fête, qui est aussi l'occasion d'une traditionnelle vente de charité (et donc d'un contact avec le monde extérieur). Dès le matin les vieillards s'affairent à leurs préparatifs, malgré la menace d'un gros orage, qui finalement éclate. Heureusement les nuages disparaissent au bout de quelques heures, et la fête commence en fin d'après-midi.

Autour du nouveau directeur, Stephen Conner, un jeune administrateur peu doué pour le contact humain, Updike croque une série de personnages attachants - du doyen des pensionnaires, Hook, quatre-vingt-quatorze ans, qui apparaît comme un sage vénérable, au plus jeune, Gregg (soixante-dix ans seulement !), qui se comporte un peu comme un gamin mal élevé...

Premier roman de l'auteur de Couples et des séries Bech et Rabbit, ce livre, auquel plusieurs figures féminines apportent un climat de tendresse et de lumière, a conquis d'emblée la critique américaine et le public.