Le châle

Le châle
Ozick Cynthia
Ed. Points/Seuil

Dans un camp de concentration, Rosa cache Magda, son bébé, dans les plis d'un châle. Mais une jeune fille de quatorze ans, rongée par le froid, s'empare du châle qui dissimule l'enfant. Alors survient l'innommable : un nazi découvre le bébé et le jette contre les barbelés électrifiés du camp. Trente ans plus tard, on retrouve Rosa à Miami. Sa fureur et sa mémoire sont intactes. Jusqu'au jour où un paquet arrive par la poste. C'est le châle.

La sobriété de ce récit et son souffle font du souvenir de Rosa un hymne à l'amour au coeur de l'enfer. Le châle, qui a gardé « le goût d'amande et de cannelle de la salive de Magda », est un rempart contre l'oubli, un appel adressé à chacun de nous pour que demeurent vivantes nos mémoires.

Le livre phare de Cynthia Ozick, « sorte de Flannery o'Connor juive ».
Présentation de l'éditeur

Nouvelle grammaire finnoise

Nouvelle grammaire finnoise
Marani Diego
Ed. Rivages-Poche

Trieste, 1943. L'Europe est à feu et à sang. Un homme grièvement blessé à la tête se réveille privé de mémoire, d'identité et de langage. Il est soigné à bord d'un navire-hôpital par un neurologue finlandais qui reconnaît en lui un compatriote à cause du nom inscrit sur sa vareuse.

Après lui avoir appris les rudiments du finnois, le Dr Friari convainc son patient de se rendre en Finlande, sans se douter qu'il le lance sur une fausse piste...

Déchirant et magnifique, ce roman est un poème sur l'identité et sur la langue, que « la stupidité des hommes a divisée en de multiples grammaires ».
Présentation de l'éditeur

Neige

Neige
Pamuk Orhan
Ed. Folio/Gallimard

Le jeune poète turc Ka quitte son exil allemand pour se rendre à Kars, une petite ville provinciale endormie d'Anatolie. Pour le compte d'un journal d'Istanbul, il part enquêter sur plusieurs cas de suicide de jeunes femmes portant le foulard. Mais Ka désire aussi retrouver la belle Ipek, ancienne camarade de faculté fraîchement divorcée.

À peine arrivé dans la ville de Kars, en pleine effervescence en raison des prochaines élections, il est l'objet de diverses sollicitudes : le chef de la police locale, la soeur d'Ipek, l'islamiste radical Lazuli vivant dans la clandestinité, ou l'acteur républicain Sunay, tous essaient de le rallier à leur cause. Mais Ka avance, comme dans un rêve, voyant tout à travers le filtre de son inspiration poétique retrouvée, stimulée par sa passion grandissante pour Ipek, et le voile de neige qui couvre la ville. Jusqu'au soir où une représentation théâtrale se transforme en putsch militaire et tourne au carnage.

Un extraordinaire roman à suspense qui, jouant habilement avec des sujets politiques très contemporains, comme l'identité de la société turque et la nature du fanatisme religieux, surprend par ce ton poétique et nostalgique qui, telle la neige, nimbe chaque page.
Présentation de l'éditeur

L'art de la joie

L'art de la joie
Sapienza Goliarda
Ed. Pocket

Née en 1900 dans un petit village sicilien, orpheline à neuf ans, Modesta ne semble pas promise à un destin brillant. Au mieux peut-elle espérer un emploi de servante et un honnête mariage à la sortie du couvent qui l'a recueillie. Mais la jeune fille a d'autres aspirations... Sensuelle et fière, déterminée et prête à tout, farouchement indépendante et terriblement intelligente, Modesta veut découvrir la richesse infinie de la vie. Pour cela, elle devra abattre une à une les barrières érigées par la société : religion, morale, traditions, partis politiques, préjugés de classe, sexisme... Sa vie durant, Modesta poursuivra cet inlassable combat, celui d'une femme éprise de liberté et de bonheur.

« D'une plume inspirée, [Goliarda Sapienza] a mis sur son chemin de superbes personnages et célébré, dans ce roman d'apprentissage, chaque âge de la vie. » Le Point
Présentation de l'éditeur

L'Africain

L'Africain
Le Clézio Jean-Marie
Ed. Folio/Gallimard

!!J'ai longtemps rêvé que ma mère était noire. Je m'étais inventé une histoire, un passé, pour fuir la réalité à mon retour d'Afrique, dans ce pays, dans cette ville où je ne connaissais personne, où j'étais devenu un étranger. Puis j'ai découvert, lorsque mon père, à l'âge de la retraite, est revenu vivre avec nous en France, que c'était lui l'Africain. Cela a été difficile à admettre. Il m'a fallu retourner en arrière, recommencer, essayer de comprendre. En souvenir de cela, j'ai écrit ce petit livre. J.M.!Présentation de l'éditeur

Les muscles

Les muscles
Robin Patrice
Ed. Folio/Gallimard

Voici l'histoire de Victor qui entretient avec son corps de problématiques rapports. Et pas seulement avec son corps puisque ce dernier est ce qu'il offre au regard des autres, ce qui lui permet de communiquer et, partant, autorise tous les malentendus. Ce corps que son père lui a transmis, en quelque sorte, petite taille comprise, et dont Victor, en fils aimant, voudrait qu'il soit digne de lui.

Ainsi, depuis le moment où, à onze ans, Victor s'esquinte la nuit dans le garage de la maison à se forger ce qu'il espère être une musculature d'athlète avec des haltères bricolées jusqu'à celui où, enfin adulte, il arrive à se débarrasser de son hypocondrie, Les muscles rythme, au long des chapitres évocateurs (Bras, épaules, pectoraux - Cuisses - Coeur - Fessiers - Dorsaux - Abdos) et jusqu'à l'épilogue, le lent calvaire physique en même temps que l'émancipation inéluctable d'un enfant qui, peut-être, voulait trop ressembler à son père.

Un étonnant et bref roman d'éducation qui allie humour et sobriété.
Présentation de l'éditeur

La hache et le violon

La hache et le violon
Fleischer Alain
Ed. Points/Seuil

Vers 1933, dans une petite ville d'Europe centrale, un professeur de piano assiste de sa fenêtre aux premiers événements de ce qui pourrait bien être la fin du monde... La situation de crise et de drame collectif révèle au narrateur certaines aberrations de sa vie privée, que hante une jeune femme, Esther, présence à la fois obsédante et insaisissable.

Toujours vus de sa fenêtre, d'autres événements, comparables, se produisent sous les yeux du même narrateur, dans d'autres lieux, d'abord en 1944, puis dans les premières années du XXIe siècle, alors que la fiction est rattrapée par l'Histoire, avant de prendre à nouveau les devants, vers 2042, en direction de l'utopie, lorsque le pire n'a d'autre issue que dans le rire.

Après, notamment, Les Trapézistes et le Rat, Les Ambitions désavouées et Les Angles morts, Alain Fleischer nous livre un roman riche et foisonnant, une fable captivante menée de main de maître.
Présentation de l'éditeur

Le bâton d'Euclide

Le bâton d'Euclide
Luminet Jean-Pierre
Ed. Livre de poche

En 642, les troupes du général Amrou investissent Alexandrie. Elles doivent brûler le million de livres que recèle la célèbre Bibliothèque. Car, à Médine, le calife Omar leur a donné l'ordre d'éliminer tout ce qui va à l'encontre de l'Islam.

Un vieux philosophe chrétien, un médecin juif et surtout la belle et savante Hypatie, mathématicienne et musicienne, vont tenter de dissuader Amrou de détruire ce temple du savoir universel. Ils vont lui raconter la vie des savants, poètes et philosophes qui ont vécu et travaillé dans ces murs: Euclide, mais aussi Archimède, Aristarque de Samos qui découvrit que la Terre tournait autour du Soleil, Ptolémée et tant d'autres qui payèrent de leur vie leur combat pour la vérité.

Le général Amrou obéira-t-il à Omar? Les Arabes ont-ils vraiment brûlé la Bibliothèque? Ou bien n'a-t-elle été victime, au fil des siècles, que de la folie des hommes? En racontant le destin exceptionnel de ces grands esprits de l'Antiquité, Jean-Pierre Luminet alterne l'épopée, la nouvelle et le conte philosophique, dissimulant son érudition sous l'humour et la poésie.
Présentation de l'éditeur

L'asymétrie et la vie : articles et essais 1955-1987

L'asymétrie et la vie : articles et essais 1955-1987
Levi Primo
Ed. 10/18

Pourquoi l'enfer des camps ? Pourquoi la destruction ? Pourquoi l'incapacité de l'homme à assimiler les leçons de l'Histoire ? En marge de ses récits sur Auschwitz, Primo Levi n'a cessé de s'interroger sur ce noyau incompréhensible de l'action humaine révélé par la Shoah, comme en témoigne ce recueil de textes rédigés entre 1955 et 1987. Avec l'obstination que, chimiste, il met à se mesurer à la matière pour en connaître la structure, Primo Levi écrivain montre dans une prose lumineuse que la racine du mal réside dans une asymétrie inséparable de la vie. Des textes d'une passionnante actualité à travers lesquels se dessine une autobiographie à la fois scientifique, littéraire, politique et morale.
Présentation de l'éditeur

Je m'appelle Elisabeth

Je m'appelle Elisabeth
Wiazemsky Anne
Ed. Folio/Gallimard

«Betty sursauta. Cette fois, elle était sûre d'avoir entendu crisser le gravier. Quelqu'un se déplaçait le long du mur de la villa, se rapprochait de sa chambre. Du salon, la radio toujours allumée diffusait les accords de harpe qui annonçaient le début de l'émission Le Masque et la Plume. Betty, alors, se leva et se dirigea vers la fenêtre avec le sentiment précis qu'une chose horrible l'y attendait. Elle ne se trompait pas. Posée sur le rebord, la tête décapitée d'un écureuil la regardait.»

La vie de Betty, douze ans, se transforme le jour où elle rencontre Yvon, un malade échappé de l'hôpital psychiatrique. Elle décide de le protéger et le cache dans sa cabane. Elle ose, mue par un appel mystérieux vers «une autre vie», défier l'autorité paternelle, braver la police et transgresser les règles.
Présentation de l'éditeur