Correspondance 1944-1959

Correspondance 1944-1959
Albert Camus & Maria Casarès
Ed. Gallimard

Le 19 mars 1944, Albert Camus et Maria Casarès se croisent chez Michel Leiris. L'ancienne élève du Conservatoire, originaire de La Corogne et fille d'un républicain espagnol en exil, n'a que vingt et un ans. Elle a débuté sa carrière en 1942 au Théâtre des Mathurins, au moment où Albert Camus publiait L'Étranger chez Gallimard. L'écrivain vit alors seul à Paris, la guerre l'ayant tenu éloigné de son épouse Francine, enseignante à Oran. Sensible au talent de l'actrice, Albert Camus lui confie le rôle de Martha pour la création du Malentendu en juin 1944. Et durant la nuit du Débarquement, Albert Camus et Maria Casarès deviennent amants. Ce n'est encore que le prélude d'une grande histoire amoureuse, qui ne prendra son vrai départ qu'en 1948.

Acheter chez Tropismes : Correspondance 1944-1959

Le carré des allemands

Le carré des allemands
Jacques Richard
Ed. Onlit

Le Carré des Allemands de Jacques Richard a paru il y a deux ans aux Éditions de la Différence. Suite à la liquidation judiciaire du célèbre éditeur, ONLIT Editions le réédite aujourd'hui, avec une couverture illustrée par Solal Israel et une postface de René de Ceccatty. Le roman de Jacques Richard, un livre intense et vibrant, constitue à nos yeux une pièce importante de la littérature française contemporaine.

Neverland

Neverland
Timothée de Fombelle
Ed. L'iconoclaste

Neverland est l’histoire d’un voyage au pays perdu de l’enfance, celui que nous portons tous en nous. À la fois livre d’aventure et livre-mémoire, il ressuscite nos souvenirs enfouis.

Après son immense succès en littérature jeunesse (Tobie Lolness, Vango, Le livre de Perle), Timothée de Fombelle signe son premier livre pour adultes. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : Neverland

J'ai senti battre notre coeur

J'ai senti battre notre coeur
Véronique Janzyk
Ed. Onlit

Sous un ciel étoilé, la narratrice rencontre un écrivain. Il tente de lui faire partager sa passion de la marche. Au gré de leurs promenades, J'ai senti battre notre coeur dessine le portrait d'un homme tourmenté qui trouve refuge dans la littérature. Là où la narratrice le rejoint enfin, à égalité de pas. Véronique Janzyk nous invite à la fabrique de l'intimité. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : J'ai senti battre notre coeur

L'amour, accessoires

L'amour, accessoires
Fleur Breteau
Ed. Verticales

Dans ce récit documentaire, Fleur Breteau nous fait découvrir un lovestore de l'intérieur. Avec sa bienveillante ironie, elle alterne portraits de clients, modes d'emploi de sextoys et chronique de sa propre existence où surgit la figure d'une sulfureuse arrière-grand-tante. On est touché par le regard acéré et vivifiant, jamais impudique, de cette femme qui a le goût des autres et abhorre la « pensée sexuelle unique ». (présenation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : L'amour, accessoires

La petite danseuse de quatorze ans

La petite danseuse de quatorze ans
Camille Laurens
Ed. Stock

A 14 ans, Marie Geneviève Van Goethem, danseuse de l'Opéra, fut le modèle de la célèbre sculpture d'E. Degas, une oeuvre décriée lors de sa présentation au Salon des Indépendants car le public la jugea laide et repoussante. L'auteure revient sur la vie difficile de l'adolescente contrainte de travailler, ce qui lui coûta sa place, ainsi que sur la réception de la statue et ses diverses fortunes.

Acheter chez Tropismes : La petite danseuse de quatorze ans

Le livre que je ne voulais pas écrire

Le livre que je ne voulais pas écrire
Erwan Larhrer
Ed. Quidam

Un témoignage littéraire sur l'attentat du Bataclan en novembre 2015. L'écrivain, blessé pendant les événements, évoque l'absurdité, le bouleversement, la violence et l'émotion provoqués par les assassinats terroristes.
Du même auteur

Acheter chez Tropismes : Le livre que je ne voulais pas écrire

Au nom du pire

Au nom du pire
Pierre Charras
Ed. Le Dilettante

Roman posthume de Pierre Charras, Au nom du pire fleure bon le ragoût provincial chabrolien, mais soudain tout bascule et passe de la mascarade à la tragédie. Par l'effet d'un simple discours, tout se tend, s'électrise, la plus sombre mémoire que l'on avait tue revient en force : celle qui va de l'Occupation aux lendemains qui devaient chanter. Avec ce roman, Pierre Charras, homme d'une oeuvre « lucide, profonde et désabusée » comme l'écrit Philippe Claudel dans son fervent prologue, donne à la fois une grande leçon d'écriture - maîtrisant en virtuose la conduite (et les changements de cap) de son récit - et un coup de sonde redoutable dans le pire de la mémoire collective française. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : Au nom du pire

L'invention des corps

L'invention des corps
Pierre Ducrozet
Ed. Actes Sud

Dès les premières pages, L'invention des corps s'élance dans le sillage d'Álvaro, jeune prof mexicain, surdoué de l'informatique, en cavale après les tragiques événements d'Iguala, la nuit du 26 septembre 2014 où quarante-trois étudiants disparurent, enlevés et assassinés par la police. Rescapé du massacre, Álvaro file vers la frontière américaine, il n'est plus qu'élan, instinct de survie. Aussi indomptable que blessé, il se jette entre les griffes d'un magnat du Net, apprenti sorcier de la Silicon Valley, mécène et apôtre du transhumanisme, qui vient de recruter une brillante biologiste française. En mettant sa vie en jeu, Álvaro s'approche vertigineusement de l'amour, tout près de trouver la force et le désir d'être lui-même.

Acheter chez Tropismes : L'invention des corps

Sa mère

Sa mère
Saphia Azzeddine
Ed. Stock

Marie-Adélaïde, née sous X, a la rage au ventre ; elle a un destin, mais ne sait pas encore lequel. Pas celui de caissière à La Miche Dorée. Pas non plus celui de ses rares copines, certaines connues en prison, d'autres camarades de galère et d'errance. Serait-ce celui de nounou des enfants impeccables de la Sublime ? Ou celui de retrouver sa mère coûte que coûte ? Son destin, elle va le chercher avec les moyens dont elle dispose : le culot, la parole qui frappe, l'humour cinglant, l'insoumission à son milieu, la révolte contre toutes les conventions. C'est une héroïne de notre temps.

Acheter chez Tropismes : Sa mère