La ligne de partage

Couverture non disponible
Devolder Eddy
Ed. Esperluète éditions
Date de publication : 01/03/2003

« Un enfant, une mort. Une série de désastres. L'enfant porte les noms du mort.

Il s'en rend compte comme il entre à l'internat, comme il change de langue.
Une ligne blanche régulièrement repeinte traverse la cour de l'école. D'un côté les filles, de l'autre les garçons.
Son père, camionneur, vient le chercher les jours de sortie. Le camion est sa maison.
S'il n'y avait pas eu la guerre , son père serait instituteur. »
Après La Russe et Anna Streuvels, Eddy Devolder signe ici le troisième volet d'une quête identitaire tenace et subtile, entre « le« mentir-vrai » avec lequel il faut composer » et « le « vrai-faux » qui est précisément ce qui est vraiment vrai ». Un bijou.