Du livre et de la culture

Du livre et de la culture<br />
Jouanard Gil
Ed. Joëlle Losfeld

«Il n'y a pas plus de culture populaire que de culture élitaire : il y a des oeuvres qui exhaussent, élèvent, transcendent, embellissent, d'autres qui diminuent, rabaissent, avilissent... Le comble du malentendu, ou de la lâcheté ambiante, c'est que nombre de moyens de communication et de divulgation ont fait avec cynisme le choix de promouvoir à outrance le populisme culturel [...] Le livre, quand il se tient dans l'espace spécifique de sa vocation intrinsèque, est encore cet objet de sens et de pressentiment qui véhicule le meilleur de ce que l'humanité a à se proposer à elle-même.»
Présentation de l'éditeur

Petits crimes contres les humanités

Petits crimes contres les humanités
Christin Pierre
Ed. Métailié/Noir

Salles de cours fermées, sans clé, ou sans électricité, ou sans chaises, ou sans prof, ou sans étudiants, ou sans rien... Préfabriqués provisoires devenus définitifs, bibliothèques barricadées, ordinateurs détraqués, cafet' pourrie, gazon râpé... On est sur le campus d'une modeste université de province, où la fac de lettres et sciences humaines devient soudain la cible d'e-mails aussi vengeurs qu'anonymes. Un vieux professeur émérite d'histoire de l'art en est la première victime. D'autres suivront.

Pour Simon, jeune agrégé employé sur un demi-poste d'assistant temporaire, des compétences jusqu'alors purement livresques vont devoir s'appliquer de façon pratique à un petit monde universitaire zébré par des stratégies contradictoires. Un legs somptueux de l'éminent défunt suscite en effet les convoitises des mandarins locaux, aussi bien que l'attention un peu trop soutenue des caciques du ministère de l'Éducation nationale.

Dans la lignée de D. Lodge et A. Lurie, P. Christin dépeint le milieu universitaire français tel qu'il est, avec un humour mêlé d'affection et de colère devant l'effarant délabrement de l'institution.
Présentation de l'éditeur

Turbulences. 31 nouvelles illustrées

Turbulences. 31 nouvelles illustrées
Léandri Bruno
Ed. Fluide glacial/Audie

Il la considéra en fronçant les sourcils.

- Mademoiselle, le texte du dos de couverture d'un livre, que l'on appelle 4 de couv' dans le métier, sert à informer en quelques mots un éventuel acheteur par une description brève et séduisante du contenu, voire un petit extrait accompagné d'une photo de l'auteur. En aucun cas, il ne peut servir à envoyer un message à votre mari, j'en suis vraiment désolé.

Elle émit un léger soupir.

- Écoutez, mademoiselle, un livre est une chose importante qui demande du temps et de l'argent, celui-ci est un recueil de nouvelles parues dans le mensuel Fluide Glacial, des histoires fabuleuses, fantastiques, délirantes ou désopilantes, illustrées par les plus grands dessinateurs de presse du moment, ce n'est pas un panneau d'affichage. Si vous voulez prévenir votre mari, notre époque vous offre quelques moyens plus appropriés pour le faire, à commencer par le téléphone ou Internet.

Elle renifla.

- J'ajoute qu'il y a une chance sur un million pour que votre mari tombe précisément sur ce livre et lise la 4 de couv'. Non, je vous en prie, vous n'allez pas pleurer. Bon, écoutez-moi, je m'en fous, allez demander à l'auteur, c'est à lui de décider, mais il refusera.
Présentation de l'éditeur

La chambre de la Stella

La chambre de la Stella
Harang Jean-Baptiste
Ed. Grasset

Prix du Livre Inter 2006

Chaque maison cache un secret, les murs ont des oreilles mais la bouche cousue. Il faut poser longtemps la joue contre leur sein, comme un docteur fiévreux, pour les entendre respirer.

A Dun-le-Palestel, dans la Creuse, la maison de famille du narrateur en a si gros sur le coeur et tant à dire qu'on va la confesser, pièce après pièce, l'écouter se raconter, souvenirs dérangés, vérités arrangées, les choses et les gens tels qu'ils furent, les échos et les ombres qu'il en reste. Elle finira bien par lâcher ce qu'elle sait.

Elle sait l'histoire d'un père qui, lui, avait choisi de se taire.
Présentation de l'éditeur

Mes petits papiers. Chroniques et autres essais littéraires

Mes petits papiers. Chroniques et autres essais littéraires<br />
Blondin Antoine
Ed. Actes Sud

Une chronique buissonnière du dernier demi-siècle... Un regard intempestif, lucide, caustique... Une leçon de dissidence et de style.

Avec Ma vie entre des lignes, Antoine Blondin avait publié à La Table Ronde une sorte d'essai autobiographique sous forme d'anthologie. Avec le recueil inédit que forment Mes petits papiers, selon le premier titre envisagé alors, ce projet trouve son plein accomplissement. Libelles politiques, chroniques poétiques, articles d'occasion, grandes et petites préfaces, essais littéraires majeurs ou mineurs, monuments critiques, choses vues, air du temps : de 1946 à 1991, on suit, à travers le récit d'une vie, les passions d'un pays et les soubresauts d'une époque dont l'un des plus grands écrivains de langue française se fait, avec verve, colère, et tendresse, l'inimitable commentateur.

Un livre de bout en bout jubilatoire.
Présentation de l'éditeur

Toute humanité mise à part. Nouvelles

Toute humanité mise à part. Nouvelles<br />
Urien Emmanuelle
Ed. Galaade

Prenez une tête bien faite, et laissez-y mûrir douze histoires de tout premier choix. Remuez, secouez, bouleversez l'ensemble sans masquer l'amertume. Pimentez-les d'humour, n'oubliez pas le style. Travaillez sans relâche. Vous obtiendrez un recueil de nouvelles noires à déguster lentement ou à mordre à pleines dents, c'est selon.

L'auteur pratique de façon inimitable l'art d'accommoder les restes d'humanité à la sauce aigre-douce. On en redemande!
Présentation de l'éditeur

La Chambre close

La Chambre close
Remy Philippe
Ed. Phébus

Dans la nuit du 13 au 14 juillet 1865, un cri inhumain retentit dans les corridors obscurs du manoir d'Alladières, à la lisière de la forêt de Soignes - soit aux abords même de la bonne ville de Bruxelles.

On apprendra qu'un drame a eu lieu dans un appartement fermé à clé de l'intérieur. On flairera divers indices, on se laissera égarer sur maintes fausses pistes, on parcourra avec autant d'inquiétude que de plaisir un labyrinthe en forme de conque - c'est aussi celle du livre, qui ne cesse de se resserrer autour d'un centre toujours en fuite. On croisera la route d'un Baudelaire en bout de course, exilé à Bruxelles et suspecté d'avoir mis en pratique le bel art qu'est le crime selon son cher aîné De Quincey. On enquêtera sur le destin de deux frères à la recherche de leur insaisissable origine, liant au passage connaissance avec le légendaire et pourtant très réel comte de Saint-Germain, sorte de Juif errant qui parcourt de fort libre façon le dédale du temps.

Et l'on sort de tout cela un rien étourdi ; comme un visiteur charmé par l'espèce de Taj Mahal qu'aurait construit un joueur d'échecs au brio d'illusionniste.

Borges aurait apprécié la promenade.
Présentation de l'éditeur

La vie miraculeuse du clochard André

La vie miraculeuse du clochard André
Ravalec Vincent
Ed. Flammarion

Admettons qu'un clochard cocaïné et à moitié transsexuel soit réellement doué de super pouvoirs, pourrait-il faire élire un président de la République tout en passant le plus clair de son temps avec des SDF imbibés et des filles trop jolies pour être honnêtes ?

Hum... Pas sûr.
Présentation de l'éditeur

Ton père, ce héros

Ton père, ce héros
Tronchet Didier
Ed. Flammarion

« Je vois grandir l'ombre du jour maudit où tu comprendras que je skie très moyennement, que je suis un piètre nageur, un obscur footballeur du dimanche et, pire que tout, un père ordinaire. Ton père, ce héros déchu. Qu'il va te falloir aimer quand même. S'il te plaît. »

Avec un sens aigu du détail juste et de l'autodérision, Didier Tronchet nous fait vivre ces moments savoureux, drôles et touchants qui font de la relation père-fils une aventure émotionnelle unique.

Car en observant l'enfant, c'est finalement le père qui se découvre...
Présentation de l'éditeur

Le rêveur d'Etueffont

Le rêveur d'Etueffont
Doizelet Sylvie
Ed. Virgile/Suite de Sites

Sur les traces de Bachelard, Sylvie Doizelet conduit une réflexion sur le mythe du feu et de l'eau. C'est avec en toile de fond les forges d'Etueffont, lieu où le symbole peut réellement se muer en expérience vivante, que se déroule ce conte. Les éléments nourrissent les rêves du héros, ils ordonnent et accompagnent sa vie, à laquelle ils offrent comme un double enchanté.
Présentation de l'éditeur