Un soir au Club

Couverture non disponible
Gailly Christian
Ed. Minuit

Simon Nardis aime la musique, mais il a vendu son piano et repris son ancien métier.

Il n'est plus pianiste de jazz. Un soir, par hasard, il rate son train, retrouve la musique et rencontre la femme qu'il n'attendait plus. Mais Simon Nardis est déjà marié?
Ce pourrait être une histoire sombre, une histoire de pénombre, mais il y a la mer, il y a cet élan nonchalant du rythme. Il y a ce quelque chose au-delà des morales qui vient du plus profond des personnages.

La ligne de flottaison

La ligne de flottaison
Hatzfeld Jean
Ed. Seuil

A la suite d'un long séjour en Tchétchénie, Frédéric, un grand reporter, revient à Paris où l'attend Emese, sa jeune compagne hongroise, dont il partage l'appartement et la vie. Il se demande s'il n'a pas atteint un point de non-retour.
S'établir, faire un enfant ? Renoncer aux lignes de front ? Il retrouve les plaisirs de la vie quotidienne, les lectures, les cafés, les amis, le journal, mais aussi les situations mondaines où l'on ne peut se faire comprendre. Les soucis liés au passé et au futur ne manquent pas de resurgir. Emese supporte mal ses obsessions. Il n'arrive pas à être là. Seuls ceux qui partagent un même destin, habités par la guerre et par le désir d'écrire à son propos, semblent capables de s'entendre, en tentant de répondre aux mêmes interrogations, ou en échangeant les mêmes sensations.
Frédéric continue à chercher sa place. Et ce qu'Emese interprète d'abord comme un abandon n'est peut-être qu'une sincérité à son égard et une fidélité à lui-même, étranger parmi les siens.
Présentation de l'éditeur

Les jupiters chauds

Couverture non disponible
Brune Elisa
Ed. Belfond

Depuis qu'il a renoncé à une carrière de directeur financier prometteuse mais sans âme,

et renoué avec sa vocation d'enfant ? l'astronomie -, Vincent, un peu plus de trente ans, nage dans le bonheur. Son sujet de thèse le passionne. Ses collègues chercheurs ? de joyeux drilles aussi savants que délurés ? l'on chaleureusement adopté. De colloque en coupole d'observatoire, de Tenerife au Colorado en passant par le Chili, il apprivoise chaque jour davantage l'Univers et ses merveilleux mystères.
Et quand il ne scrute pas les immensités célestes, c'est sur sa galaxie quotidienne que Vincent, garçon rêveur et imaginatif, braque son regard délicieusement teinté d'humour. M?urs et intrigues de la petite communauté universitaire, nouvelles tocades de sa compagne Sophie, ou excentricités de son frère François? rien n'échappe à son sens aigu de l'observation. Rien ? Si, justement? Car à trop chevaucher son petit nuage de bonheur, Vincent, la tête dans les étoiles, n'aperçoit pas toujours les signaux adressés par ceux qui ont gardé les pieds sur terre?
Parcours initiatique hors des sentiers battus, ce récit nourri de réalité scientifique est une formidable invitation à porter un regard neuf sur la terre comme au ciel.

La méthode Mila

La méthode Mila
Salvayre Lydie
Ed. Seuil

A quoi sert le Discours de la méthode devant la tristesse qu'éveille la mort annoncée d'un parent ? Que valent les pensées les plus distinguées, les spéculations les plus audacieuses, si elles demeurent éloignées de la vie ordinaire des hommes ?
Telles sont les questions que le narrateur, en charge d'une mère dont le corps et l'esprit peu à peu se dégradent, pose directement à René Descartes, enjambant d'une seule foulée les quatre siècles qui le séparent du grand homme.
Ne trouvant nul secours dans les traités du philosophe qu'il apostrophe et morigène, ne sachant se défendre de l'angoisse que lui inspire le vieillissement maternel, il finit par consulter, non sans défiance, l'extravagante et très peu cartésienne Mila.
C'est elle qui, par des voies que nous ne dirons pas, saura l'initier à l'amour (ce jeu où l'on perd quand on gagne), lui transmettre son goût des fables (qui disent la vérité illogique et furtive des choses) et l'amener à s'orienter dans le brouillard sans trop le craindre.
Présentation de l'éditeur

La belle étoile

Couverture non disponible
Deutsch Xavier
Ed. Castor Astral

Asiles de fous

Asiles de fous
Jauffret Régis
Ed. Gallimard

Prix Fémina 2005

'Vous avez dû trouver cette famille étrange, mais plus encore que les histoires d'amour, toutes les familles sont des asiles de fous.'
Présentation de l'éditeur

Quatre personnages : un père, une mère, leur fils et la femme de celui-ci. Le père, sous le prétexte de changer un robinet qui fuit, vient annoncer à sa belle-fille que son fils a pris la décision de la quitter. Le lecteur va alors se trouver dans la tête des quatre protagonistes qui vont être, tour à tour, les quatre narrateurs du roman.

Heureux comme Dieu en France

Couverture non disponible
Dugain Marc
Ed. Gallimard

Un instant d'abandon

Un instant d'abandon
Besson Philippe
Ed. Julliard

L'histoire commence là, dans une ville de bord de mer, en automne.
Un homme revient et avec lui, c'est le passé qui ressurgit.
Des années plus tôt, il a été condamné pour un crime, peut-être le plus impardonnable qui soit.
Les gens n'ont pas oublié.
Il ne revient pas demander pardon. Il veut retrouver au plus âpre de lui-même cet été d'innocence dont on l'a si violemment privé.
Mais en finit-on jamais avec les disparus et le temps d'avant ?
Présentation de l'éditeur

Mon cas personnel

Couverture non disponible
Duran Cohen Ilan
Ed. Actes Sud

La rupture et la solitude forment l'armature fragile de ce livre où le regard d'un chien, revêt une certaine importance.

N'allez pas vous égarer à la recherche de recettes susceptibles de s'inscrire dans le folklore d'une époque. Mon cas personnel prend délibérément le choix de raconter une histoire simple traversée par des personnages dont l'équilibre personnel n'est pas spécialement le point fort. Hanté par l'absence et le désir de l'autre, Alain a sa méthode pour esquiver les chutes trop brutales et les sentiments confus qui résultent d'un K.O. amoureux. Perpétuellement sur le fil d'une destiné qui lui échappe, ce cadre au chômage, pour vérifier ses théories, invente une méthode pour oublier au plus vite les plus petits désagréments, à ceux qui comme lui sont incapables de vivres seuls. Ses clauses, ses commandements à ne pas enfreindre feront de leur auteur, un maestro de la séparation dont les théorèmes photocopiés, distribués avec un soin indispensable à qui veut monter son entreprise, trouveront un écho favorable sur les pare-brise parisiens. Là où il y avait mille manières de mettre un terme à une rupture, parce que l'autre vous pompait votre énergie, ou avait une attitude qui semblait être l'apanage du rejet, Alain dicte article par article la chronologie à suivre qui garantira le succès, afin de revivre dans toute sa plénitude. Tous en deviennent vite adeptes. Invulnérable en apparence, Alain écoute même quand il est contredit. Traversé par des histoires tendres d'un couple de parfumeurs, d'une femme qui s'aventure sur le terrain fragile de la maternité, d'un sosie de la Maréchale Leclerc et du compagnon d'Alain, directeur des ressources humaines, qui ne semble décidément ne s'intéresser qu'aux soldes, ce récit où l'on se moque de soi-même soulève la délicate question. Faut-il vraiment vivre seul ?

Les Frères Y

Les Frères Y
Sténuit Marie-Eve
Ed. Castor Astral

En haut : deux têtes, quatre bras, quatre poumons et deux coeurs. En bas : un nombril, un pénis, deux testicules, deux jambes et trois fesses. Un inventaire à la Prévert pour un corps facétieux. Celui d'un ypsiloïde. Celui des frères Y.
Librement inspiré d'une histoire vraie, ce roman à l'humour généreux raconte la vie peu ordinaire de frères siamois nés dans le nord de l'Italie en 1877. Giuliano et Gian-Giuseppe ont partagé le même corps en forme de Y durant toute leur existence. Vingt années d'exhibitionis dans les foires dont on sait presque tout. Quarante années de retraite et d'amour dont on ne sait presque rien.
Comme dans le film Freaks de Tod Browning (1932), Marie-Eve Sténuit, malgré la grande précision des descriptions, évite tous les pièges du voyeurisme. Elle nous rappelle que l'humain, si 'monstrueux' soit-il en apparence, n'est pas seulement l'image que l'on a de lui.
Présentation de l'éditeur