Laëtitia

Laëtitia
Ivan Jablonka
Ed. Seuil

Dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011, Laetitia Perrais a été enlevée à 50 mètres de chez elle, avant d'être poignardée et étranglée. Il a fallu des semaines pour retrouver son corps. Elle avait 18 ans. Ce fait divers s'est transformé en affaire d'État : Nicolas Sarkozy, alors président de la République, a reproché aux juges de ne pas avoir assuré le suivi du « présumé coupable », précipitant 8000 magistrats dans la rue.

Acheter chez Tropismes : Laëtitia
En numérique chez Tropismes : Laëtitia

Autour du monde

Autour du monde
Mauvignier Laurent
Ed. Minuit

Rencontrer une fille tatouée au Japon, sauver la vie d'un homme sur un paquebot en mer du Nord, nager avec les dauphins aux Bahamas, faire l'amour à Moscou, travailler à Dubaï, chasser les lions en Tanzanie, s'offrir une escapade amoureuse à Rome, croiser des pirates dans le golfe d'Aden, tenter sa chance au casino en Slovénie, se perdre dans la jungle de Thaïlande, faire du stop jusqu'en Floride.

Le seul lien entre les personnages est l'événement vers lequel tous les regards convergent en mars 2011 : le tsunami au Japon, feuilleton médiatique donnant à tous le sentiment et l'illusion de partager le même monde.

Mais si tout se fond dans la vitesse de cette globalisation où nous sommes enchaînés les uns aux autres, si chacun peut partir très loin, il reste d'abord rivé à lui-même et à ses propres histoires, dans l'anonymat.

La Succession

La Succession
Jean-Paul Dubois
Ed. La Successions

Paul Katrakilis est le petit-fils d'un des médecins de Staline, Spyridon, qui a fui l'URSS en emportant avec lui un fragment du cerveau du dictateur et s'est installé à Toulouse. Comme son grand-père, il fait médecine mais n'a pas la vocation et ne se sent pas à sa place dans son étrange famille. Après un voyage en Floride, il rentre en France à la mort de son père et tombe sur d'étranges carnets.

(Présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : La Succession
En numérique chez Tropismes : La Succession

Un notaire peu ordinaire

Un notaire peu ordinaire
Ravey Yves
Ed. Minuit

Madame Rebernak ne veut pas recevoir son cousin Freddy à sa sortie de prison. Elle craint qu'il ne s'en prenne à sa fille Clémence. C'est pourquoi elle décide d'en parler à maître Montussaint, le notaire qui lui a déjà rendu bien des services.

Portraits de femmes

Portraits de femmes
Sollers Philippe
Ed. Flammarion

« Vous êtes le peintre et le musicien de ces femmes, elles deviennent des personnages centraux de vos romans, elles peuvent prendre d'autres formes, d'autres figures, elles sont parfois rejointes par celles dont on ne peut pas dire le nom. Ce moment où l'une ou l'autre sort des vagues est unique, ce foulard est unique, ce fou rire aussi. La poudre du temps leur appartient. »

Si tout n'a pas péri avec mon innocence

Si tout n'a pas péri avec mon innocence
Bayamack-Tam Emmanuelle
Ed. POL

Ce livre raconte comment l'esprit vient aux filles. On y apprendra, entre autres :

comment naître à neuf ans
comment survivre à la perte de l'innocence
comment grandir sans sombrer
comment aimer l'autre sans souhaiter sa diminution
comment faire entendre la musique de l'alexandrin
comment désirer sans fin
comment remettre sa vie dans le bon sens

En numérique chez Tropismes : Si tout n'a pas péri avec mon innocence

Critique n°788-789/Georges Bataille : d'un monde l'autre

Critique n°788-789/Georges Bataille : d'un monde l'autre
Revue
Ed. Minuit

On peut la jouer tout sourire au quotidien. N'empêche... ça mijote, ça travaille dans les profondeurs ! La prudence ou la lâcheté espèrent qu'on laissera clapoter le moût dans le fond des marmites jusqu'à l'extinction totale des fermentations. On s'efforce d'y croire. Mais des histoires comme ça, faut être drôlement solide pour les étouffer, mettre son mouchoir pardessus et n'en jamais rien dire...

D'ailleurs je ne sais pas où cette mise en mots va m'emmener, ni pourquoi je suis saisi par le besoin de raconter ces histoires et les bouts de vie en forme de culs-de-sac qui vont avec.

Sentinelles

Sentinelles
Wasjbrot Cécile
Ed. Christian Bourgois

Conversations un soir de vernissage à Beaubourg ; l'exposition est consacrée à un vidéaste. Les invités se croisent, s'évaluent, superficiels, ironiques. Il y a aussi l'artiste, une amie, un admirateur, et d'autres - figures d'un théâtre d'ombres. Devant les écrans de contrôle, quelqu'un veille. Mais il suffit d'un incident technique pour faire déraper la soirée. Le monde réel vacille, s'efface, une autre réalité apparaît.

En numérique chez Tropismes : Sentinelles

Travelling arrière

Travelling arrière
Jardon Maxime
Ed. Editions namuroises

« Que demain j'arrête définitivement de taper sur mon clavier, que demain, j'arrête de croire en les mots, personne ne s'en souciera (...). Un jour les mots ne m'exalteront plus, et je saurai enfin écrire un peu. Car les utiliser implique de se brûler les doigts à chaque phrase. Et mes doigts sont rongés de cicatrices. Les mots y ont forgé des trous béants. »

Casino

Casino
de Bondt Frank
Ed. Buchet Chastel

On peut la jouer tout sourire au quotidien. N'empêche... ça mijote, ça travaille dans les profondeurs ! La prudence ou la lâcheté espèrent qu'on laissera clapoter le moût dans le fond des marmites jusqu'à l'extinction totale des fermentations. On s'efforce d'y croire. Mais des histoires comme ça, faut être drôlement solide pour les étouffer, mettre son mouchoir pardessus et n'en jamais rien dire...

D'ailleurs je ne sais pas où cette mise en mots va m'emmener, ni pourquoi je suis saisi par le besoin de raconter ces histoires et les bouts de vie en forme de culs-de-sac qui vont avec.

En numérique chez Tropismes : Casino