Le trust du patriotisme et autres grotesques

Le trust du patriotisme et autres grotesques
Paul Van Ostaijen
Ed. Samsa

Né à Anvers en 1846, on peut dire que Paul van Ostaijen est resté largement inconnu du public francophone. Remercions le traducteur Jan H. Mysjkin qui a eu la sémillante idée de publier enfin ses "grotesques" avec la complicité de la maison d'édition belge Samsa. Ses "absurdités" sont d'une modernité inoxydable, peuplés d'idéalistes d'un monde "à l'envers". Il faut lire d'urgence "Le trust du patriotisme"!

Les palimpsestes

Les palimpsestes
Aleksandra Lun
Ed. sous-sol

Ça ne va pas très fort ces derniers temps pour Czelaw Przesnicki. À trente-cinq ans, cet autoproclamé « écrivain raté », ressortissant polonais d'expression antarctique, se retrouve interné dans un hôpital psychiatrique liégeois. Vétérinaire contrarié, auteur d'un premier roman qui s'est vendu à six exemplaires, tenaillé par une sévère disette sexuelle et l'angoisse de la page blanche, Czeslaw sent que ses nerfs vont bientôt lâcher... Il erre dans les couloirs d'une étrange institution dont les patients se nomment Nabokov, Beckett, Cioran ou encore Ionesco. Vol au-dessus d'un nid de génies - tous autant de grandes figures de l'exil qui, accusées d'avoir renoncé à leur idiome maternel, doivent se soumettre à une énigmatique « thérapie bartlebienne » censée les remettre dans le droit chemin linguistique.

Acheter chez Tropismes : Les palimpsestes

Les machines à désir infernles du Docteur Hoffman

Les machines à désir infernles du Docteur Hoffman
Angela Carter
Ed. Inculte

Le docteur Hoffman est un savant fou. Dans une ville d'Amérique du Sud, il a transformé la réalité en y insérant des illusions. Desiderio, le seul à y être insensible, a reçu pour mission de le retrouver et de sauver la ville. Un voyage qui le mène à la rencontre des centaures, des peuples barbares, d'une troupe de carnaval, d'un comte lituanien et d'une bande de cannibales.

Seiobo est descendue sur terre

Seiobo est descendue sur terre
Laszlo Krasznahorkai
Ed. Cambourakis

De Ky(...)to à Venise, de Paris à Athènes en passant par Grenade et Genève, László Krasznahorkai nous entraîne dans un sublime voyage à travers les époques, au fil de dix-sept chapitres qui sont autant de variations et de réflexions sur l'art, la création et la quête du sacré. Aux côtés d'un visiteur égaré dans les ruelles vénitiennes découvrant avec éblouissement une oeuvre méconnue de la Scuola di San Rocco, d'un acteur de théâtre n(...) incarnant la déesse Seiobo, d'un gardien du musée du Louvre entretenant une relation quasi amoureuse avec la Vénus de Milo ou encore d'un architecte fanatique de musique baroque tâchant maladroitement de transmettre sa passion à quelques vieux villageois, László Krasznahorkai nous fait partager l'intensité de l'expérience artistique dans toute sa complexité.

Acheter chez Tropismes : Seiobo est descendue sur terre

Vénus noire

Vénus noire
Angela Carter
Ed. Bourgois

Un recueil de nouvelles mettant en scène des figures de femmes aussi obscures que séduisantes.

Acheter chez Tropismes : Vénus noire

Keila la rouge

Keila la rouge
Isaac Bashevis Singer
Ed. Stock

« À trente-deux ans, Yarmi comptait déjà quatre séjours à la prison de Pawiak pour vol - sa spécialité étant de forcer les serrures. Il avait aussi été arrêté plusieurs fois pour traite des blanches. À vingt-neuf ans, Keila la Rouge s'était successivement distinguée dans trois bordels, un rue Krochmalna, un rue Smocza et un rue Tomkes. »

Acheter chez Tropismes : Keila la rouge

Splendeurs et fureurs

Splendeurs et fureurs
Christina Stead
Ed. Observatoire

Par une brumeuse matinée de 1934, Elvira Western quitte son confort londonien et son mari pour rejoindre à Paris son jeune amant, Oliver Fenton, un étudiant anglais exalté. Mais, rapidement, l'escapade se transforme en journées languides dans les cafés de Saint-Germain-des-Prés en compagnie de journalistes débauchés, de bourgeois extravagants et d'une danseuse de cabaret désargentée.

Acheter chez Tropismes : Splendeurs et fureurs

Les saltimbanques ordinaires

Les saltimbanques ordinaires
Eimear Mc Bride
Ed. Buchet Chastel

À dix-huit ans, Eily quitte l’Irlande et son carcan pour venir suivre des cours d’art dramatique à Londres. Elle y tombe amoureuse de la ville et de Stephen, un comédien au passé douloureux, de vingt ans son aîné. Les Saltimbanques ordinaires détaille par le menu et avec une justesse poignante leur histoire : l’initiation à l’amour, la perte de l’innocence, la découverte de la passion et de ses écueils, mais aussi le Londres des années 1990, sa créativité et son cosmopolitisme qui agissent comme autant d’aimants sur la jeune Eily, avide de s’émanciper des lourdeurs de la société irlandaise.

Acheter chez Tropismes : Les saltimbanques ordinaires

Croquis d'une vie de bohème

Croquis d'une vie de bohème
Lesley Blanch
Ed. Table ronde

En 1944, Lesley Blanch, issue d'une famille bourgeoise londonienne, épousa Romain Gary, qui ferait d'elle l'héroïne de Lady L. Cette aventurière spirituelle était alors illustratrice, décoratrice de théâtre et chroniqueuse pour l'édition britannique de Vogue. La carrière diplomatique de son mari la mena à Paris, Sofia, New York, en Bolivie et, enfin, à Hollywood, où elle côtoya quantité de stars. Quand Gary la quitta pour Jean Seberg, elle partit, en solitaire cette fois, visiter les pays dont elle rêvait : la Sibérie, la Mongolie, la Turquie, l'Iran, l'Afghanistan... Rien d'étonnant à ce que Georgia de Chamberet, sa filleule, l'ait incitée à rédiger ses Mémoires : aux souvenirs d'enfance de cette femme devenue une légende de son vivant s'ajoutent ici ses meilleurs articles de mode et
de voyage, des dessins ainsi qu'un récit très personnel sur sa vie avec Romain Gary. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : Croquis d'une vie de bohème

La fabrique des coïncidences

La fabrique des coïncidences
Yoav Blum
Ed. Delcourt

Guy. Emily et Eric sont des agents secrets d'un genre nouveau. Leur mission : créer des coïncidences pour réinventer la vie des gens. Car, dans le monde de Yoav Blum. le destin ne relève pas d'une autorité divine ou d'un hasard désincarné, mais bel et bien d'une organisation invisible de travailleurs du réel. On y débute souvent comme tisseur de rêves, ami imaginaire, distributeur de chance. jusqu'à accéder, pour les plus zélés, à la fonction de faiseur de coïncidences. Leur rôle consiste le plus souvent à provoquer des rencontres, rassembler des familles, semer les graines de l'inspiration à l'origine d'une oeuvre d'art, d'une découverte scientifique.

Acheter chez Tropismes : La fabrique des coïncidences