Le pays où l'on ne meurt jamais

Couverture non disponible
Vorpsi Ornela
Ed. Actes Sud

Le pique-assiette et autres récits

Le pique-assiette et autres récits
Nescio
Ed. Gallimard/Du monde entier

«C'était une époque extraordinaire. Lorsque j'y réfléchis, cette époque dure sans doute encore, elle durera aussi longtemps qu'il y aura des garçons de dix-neuf, vingt ans. Mais pour nous elle est depuis longtemps révolue.
Nous étions au-dessus du monde et le monde était au-dessus de nous et pesait sur nous de tout son poids. Loin tout en bas, nous voyions le monde plein d'agitation, et méprisions les gens, surtout les messieurs importants, les messieurs affairés et satisfaits qui pensent être arrivés dans le monde.»
Les antihéros de Nescio baignent dans une mélancolie dont les décors sont les cafés d'Amsterdam, les magnifiques paysages de Zélande, la mer, les polders et les canaux sous les couchers de soleil ; une mélancolie nourrie d'un désenchantement devant la vie et ses contraintes et d'un sentiment d'absurdité existentielle. Nescio n'a pas choisi son pseudonyme par hasard : il ne sait pas, il interroge, la vie reste un mystère. En cela, il nous est merveilleusement contemporain, et sa littérature, universelle.
Présentation de l'éditeur

La Vie impossible

Couverture non disponible
Berti Eduardo
Ed. Actes Sud

Hôtel Problemski

Hôtel Problemski
Verhulst Dimitri
Ed. Bourgois

' Fais seulement comme si je n'étais pas là ! ' que je dis au gosse en train de crever de faim et dont j'essayais de prendre une photo. Je sentais quelque part que celle-ci serait ma photo. La photo. La photo qui allait inaugurer ma grande percée, qui allait me permettre de gonfler ma valeur marchande et de suggérer au grand patron de Reuter de me retéléphoner un jour où ça m'arrangerait mieux. Un photographe sent ça.» D.V.



Hôtel Problemski a vu le jour de manière fortuite : la directrice du centre fermé d'Arendonk (Campine belge) a demandé à Dimitri Verhulst de traiter du sujet tabou que sont les centres d'accueil.

Dimitri Verhulst fut tant hanté par son sujet qu'il ressentit le besoin d'en faire un roman.

Hôtel Problemski a été publié en 2003 en Hollande, traduit dans une dizaine de langues et sélectionné par l'UNESCO en tant qu'oeuvre utilitaire représentative.
Présentation de l'éditeur

Un appartement, une femme, un roman

Couverture non disponible
Genazino Wilhelm
Ed. Christian Bourgois

Pour son deuxième roman traduit en français, Wilhelm Genazino nous emmène dans l'univers d'un garçon de dix-sept ans qui ne s'intéresse à rien sauf aux livres. Sa mère, inquiète de son devenir professionnel, le fait placer dans une entreprise de transports où il travaille la journée. La nuit, il rédige des articles pour un journal local. Roman d'apprentissage, rédigé avec légèreté et humour par un auteur à l'empreinte très reconnaissable.

Conteur de l'insignifiant et de la banalité de l'instant présent, dont les lecteurs francophones ont pu apprécier le charme dans Un parapluie ce jour-là (Christian Bourgois, 2002), Wilhelm Genazino est un des écrivains allemands les plus connus de ce début de siècle.

La longue route de sable

La longue route de sable
Paolo Pasolini Pier
Ed. Xavier Barral

Cette nouvelle de La longue route de sable présente le tapuscrit original de Pier Paolo Pasolini, qui date de 1959, et en révèle pour la première fois les passages inédits.
Philippe Séclier, ayant mis ses pas dans ceux du poète, nous rapporte ici - à travers documents, manuscrits, lettres, et ses propres photographies - les étapes d'un voyage singulier le long des côtes italiennes. Comme si ces deux Italie, seulement séparées par le temps, ne faisaient plus qu'une.
Présentation de l'éditeur

L'homme licorne

Couverture non disponible
Lasdun James
Ed. Gallimard

Dans les pas de Byron et Tolstoï. Du lac Léman à l'Oberland bernois

Dans les pas de Byron et Tolstoï. Du lac Léman à l'Oberland bernois
Chichkine Mikhail
Ed. Noir sur blanc

Nombreux au fil des siècles furent les écrivains qui trouvèrent asile et inspiration en Suisse. À cinquante ans d'écart, Byron et Tolstoï gravirent au départ du lac Léman plusieurs chemins escarpés vers les sommets de l'Oberland bernois et vers d'autres cimes, plus intérieures. Étape après étape, tous deux tinrent un journal qui n'a plus de secret pour Mikhaïl Chichkine; il s'élance donc, pour sept jours et pour l'éternité, sur les traces de ces célèbres randonneurs romantiques, avec un regard tout à la fois distancié et passionné. Et nous emboîtons son pas lent et régulier, qui autorise les digressions de toutes sortes, qu'elles soient historiques ou littéraires, réflexions personnelles, souvenirs plus intimes.


Nous croisons Rousseau et Madame de Staël, Goethe, Rilke, Guillaume Tell, Staline, Balthus et Klee, et tant d'autres encore... L'auteur nous dévoile par petites touches une grande dimension humaine et culturelle, doublée d'une puissance d'analyse fine et originale qui bouscule parfois - et toujours calmement - les idées reçues ou le conformisme ronronnant.
Présentation de l'éditeur

Le nageur

Couverture non disponible
Bank Zsuzsa
Ed. Christian Bourgois

Hongrie, 1956 : sans un mot d'explication, Katalin quitte sa famille et se réfugie à l'Ouest. Son mari, Kálmán, vend sa maison et s'en va avec ses deux enfants, Kata ? la narratrice ? et Isti. Pendant des mois, des années peut-être, ils évoluent ainsi hors du temps et du monde, dans un univers glacial, chaleureux, irréel. Isti est un enfant mystérieux, rêveur, capable d'entendre parler la neige et les pierres, amoureux fou de l'eau, qui devient peu à peu son milieu naturel, celui de leur seul bonheur ? mais aussi celui de la mort qui guette.
Le Nageur fait résonner en nous avec pudeur une musique venue d'un temps où, enfants, nous avions nous aussi le bonheur de ne pas comprendre le monde autour de nous.
Présentation de l'éditeur


Les Mille et Une Nuits, vol. 1 : Nuits 1 à 327

Les Mille et Une Nuits, vol. 1 : Nuits 1 à 327
Anonyme
Ed. Gallimard/La Pléiade

Un roi, trompé par son épouse, décide de tuer chaque matin la compagne, toujours renouvelée, de sa nuit. Le royaume est en émoi. Une jeune fille, Shahrâzâd, tente le tout pour le tout. Elle raconte au roi de passionnantes histoires, et elle s'arrange pour que l'apparition de l'aube ne coïncide jamais avec la fin d'un récit. Ainsi, la curiosité du roi est tenue en haleine. Au bout de mille et une nuits, Shahrâzâd se voit reconnaître comme épouse légitime, mère et reine.
Sur la naissance du recueil plane le plus épais mystère. Le premier témoignage connu date du Xe siècle de notre ère. Une chose est sûre : pour les Arabes, le livre est étranger. L'Inde a eu sa part dans l'affaire, et l'Iran semble avoir joué le rôle décisif. Le recueil est anonyme : les Nuits sont une ?uvre de compilation. Leur histoire est donc celle d'une acclimatation assez réussie pour que ces contes puissent figurer dans la panoplie culturelle de l'honnête homme.
Au début du XVIIIe siècle, Antoine Galland découvre le conte de Sindbâd de la Mer. Il apprend qu'il appartient à un ensemble plus vaste et finit par recevoir de Syrie un manuscrit qu'il va traduire à partir de 1704. C'est le texte fondateur de la carrière universelle des Nuits. Le succès est immédiat, considérable, constant. Trois cent et un ans après Galland, Jamel Eddine Bencheikh et André Miquel proposent une traduction nouvelle, intégrale, appelée à faire date. Elle comptera trois volumes.
Présentation de l'éditeur