Les extraordinaires aventures de Kavalier & Clay

Couverture non disponible
Chabon Michael
Ed. Laffont/Pavillons

À Brooklyn, les années 1940, exubérantes et déchirantes battent leur plein.

Sammy, dix-neuf ans, rêve de s'imposer dans l'univers des Comics, qui font fureur. Son cousin Josef a fui Prague occupée par les nazis, laissant derrière lui toute sa famille.
Sam et Joe inventent un héros qui dame le pion à Batman et à Superman : l'Artiste de l'évasion. À lui seul, page après page, il anéantit les forces du Mal à l'?uvre outre-Atlantique. Comme si, en tuant Hitler et ses complices à coups de crayon, Joe pouvait éloigner la mort de sa famille.
Michael Chabon a admirablement construit un vrai roman d'aventure, intelligent et drôle, une fresque romanesque aussi européenne qu'américaine, impétueuse et bouleversante.

Gonzo Highway

Gonzo Highway
S. Thompson Hunter
Ed. Laffont/Pavillons

Le 21 février 2005, Hunter S. Thompson se tirait une balle dans la tête. Une mort en accord avec la vie qu'il avait choisie-et un point final mis à l'oeuvre la plus délirante et la plus féroce de la littérature américaine.

Inventeur du journalisme « gonzo », un style de reportage unique dont le reporter est à la fois auteur et héros, Thompson était reconnu depuis peu comme un écrivain de grande classe. Gonzo Highway, recueil de lettres et de papiers divers, livre la quintessence de son univers : explosif et comique, sur fond d'autodérision et de saine colère. « J'ai l'impression que les gens préfèrent mes lettres à mes articles », écrivait Thompson. Une chose est sûre : il s'y montre à son meilleur, cancre surdoué et hyperactif, trublion politique et voyageur lucide, portant haut sa haine et sa fascination du rêve américain - qu'il prolonge en s'acharnant à le détruire.

« Thompson le forcené distingué est aujourd'hui, in fine, respecté pour ce qu'il a toujours été : un romancier, dernier héritier bâtard d'une écriture mise en scène de soi hallucinée, telle que l'avaient augurée les nomades de la beat generation.» Philippe Azoury et Alexis Bernier, Libération

« Découvrir la littérature sauvage [de Hunter S. Thompson] [...], c'était comme se faire gifler d'un coup par les Stones ou les Clash après des années d'écoute de Georges Brassens : une sensation physique, électrique, sexuelle, le sentiment de coller de plus près à l'urgence du monde et du moment. » Serge Kaganski, Les Inrockuptibles

« La correspondance de Thompson [...] montre qu'au-delà de l'irrévérence absolue, cet ancêtre du 'nouveau journalisme' sut dresser un tableau lucide d'une Amérique qu'il jugeait de plus en plus hypocrite et prude. » Émilie Grangeray et Patrick Kéchichian, Le Monde

Bienvenue au club

Couverture non disponible
Coe Jonathan
Ed. Gallimard

Imaginez l'Angleterre des années septante, si pittoresque, avec ses syndicats prospères et sa mode baba cool !

Imaginez aussi les sourdes menaces : tensions sociales, montée de l'extrême droite, et une guerre en Irlande du Nord? Imaginez encore quelques adolescents soucieux surtout de s'intégrer aux clubs de lycées archaïques, d'oser parler aux filles et de s'affirmer comme artistes en herbe, de s'échapper enfin de Birmingham l'endormie pour des aventures londoniennes? trop innocents pour saisir les enjeux qui préoccupent leurs parents, jusqu'à ce que le monde les rattrape.
Dans ce roman foisonnant ? dont il annonce une suite ?, Jonathan Coe renoue avec la veine de Testament à l'anglaise, usant de tous les styles, entremêlant en virtuose récits et personnages, pour nous offrir à la fois une chronique adolescente tendre et drôle, un roman d'apprentissage nostalgique et le tableau ample, grave et lucide d'un pays en pleine mutation.

A bonne école

A bonne école
Spark Muriel
Ed. Gallimard/Du monde entier

L'action se déroule dans un collège très chic, en Suisse, près de Lausanne. Nés de parents fortunés, les élèves passent agréablement le temps en apprenant les arts de la mondanité et de l'écriture. Parmi eux, Chris, un rouquin de dix-sept ans, écrit un roman à l'inspiration libre sur le trio constitué par Marie, reine d'Écosse, Darnley, son mari assassiné, et son secrétaire David Rizzio qui reçut cinquante - six coups de poignards. Son assurance et son brio rendent fou de jalousie Rowland Mahler, directeur de l'école, lui-même romancier en herbe. Ce dernier pâlit, ne mange plus, sombre dans l'obsession et médite un meurtre : l'histoire passée de haine et de rivalité va - t - elle se répéter ? Et Chris va - t -il lui aussi finir trucidé ?
Muriel spark enchaîne les morceaux de bravoure, manie la satire sans s'appesantir, touche aux sentiments les plus bas sans trop insister, bref s'amuse franchement des écrivains et de leur calvaire. Sous la surface brillante des choses (comme dans Les belles années de mademoiselle Brodie auquel ce roman fait penser), on devine des profondeurs plus sombres que le loch Ness.
Finesse, humour, compassion : Muriel Spark est ici à son meilleur.
Présentation de l'éditeur

Featherstone

Couverture non disponible
Gunn Kirsty
Ed. Christian Bourgois

De Featherstone, petite bourgade où il est né et qu'il n'a jamais quittée,

le vieux Sonny Johanssen ? qui se fait appeler Son ? connaît tous les chemins et toutes les histoires. Avec lui, Kirsty Gunn nous introduit dans une étonnante ronde romanesque, sombre et complexe.
Après Pluie et Histoire aux yeux pâles, deux romans intimistes et poignants, l'auteur explore ici de plus vastes territoires littéraires et humains. La délicatesse des images, la splendeur lumineuse des descriptions, l'omniprésence poétique du paysage, la force incantatoire du rythme narratif confèrent à son style un onirisme incontestable. Traduisant à merveille les tourments intérieurs des personnages, cette magie du style sert avec souffle et envergure une intrigue envoûtante et impose une voix originale et profondément durable.

Tokyo : vol annulé

Tokyo : vol annulé
Dasgupta Rana
Ed. Buchet Chastel

«Quand le vol pour Tokyo est finalement annulé et que treize passagers se retrouvent bloqués dans l'aéroport, ils décident de passer la nuit à raconter des histoires. Des visions et des voix, merveilles de la fabulation, prodigues en intuitions saisissantes. Rana Dasgupta est à l'aise entre plusieurs cultures [...]. Ses histoires ont l'originalité immaculée des contes de fées. [...]» Times Literary Supplement

«Des Contes de Cantorbéry de Chaucer au Décaméron de Boccace et au Tokyo : vol annulé de Dasgupta, ainsi vont les contes et légendes. Histoires de pèlerins en voyage, histoires pour passer le temps [...].

Profitez de ce que vous en avez encore le loisir pour vous installer aussi confortablement que possible, car Tokyo : vol annulé compte parmi les débuts littéraires les plus dérangeants, les plus troublants et les plus admirables qu'il vous sera donné de découvrir en 2005. Dasgupta s'est vu comparé à Borges et à Calvino [...]. À le lire, on se dit qu'il est par l'imagination l'héritier de Cortazar et a reçu la bénédiction des dieux du cyberpunk. [...]» Hindustan Times

«Des Contes de Cantorbéry pour l'ère sédentaire de l'information mondialisée. L'idée, simple, est exécutée avec beaucoup d'élégance et de charme.» Observer
Présentation de l'éditeur

Crise d'asthme

Couverture non disponible
Keret Etgar
Ed. Actes Sud

Minimalistes, fantastiques, provocateurs, ces quarante-huit « textes-clips » d'Etgar Keret

sont autant de plongées dans un univers littéraire inédit. Écrits en état d'urgence, le souffle coupé, ils se jouent de la vraisemblance, font exploser les représentations attendues, brouillent les pistes, et leur brièveté redoutable ne les rend que plus aptes à embrasser l'inquiétante absurdité d'un monde à la dérive.
L'écrivain israélien le plus insolent et le plus salutaire de sa génération a inventé en littérature une écriture fort singulière : celle de la violence instantanée, quotidienne qu'accompagne toujours son antidote ? une poignée de valeurs sans lesquelles notre planète finira par tourner sans nous.

Le monde connu

Le monde connu
P. Jones Edward
Ed. Albin Michel

'Il avait trente-cinq ans et durant tous les instants de ces trente-cinq années-là il avait été l'esclave de quelqu'un, l'esclave d'un autre homme blanc et à présent, depuis presque dix ans, esclave surveillant pour un maître noir.'
Présentation de l'éditeur

Au milieu du XIXe siècle aux Etats-Unis, avant la guerre civile, Henry Townsend, comme d'autres esclaves devenus libres, possède un domaine et des esclaves noirs. A sa mort, sa femme Caldonia éprouve des difficultés à diriger la propriété et son contremaître la séduit pensant gagner ainsi sa liberté...
Premier roman. Pulitzer et National Book Critics Circle Award 2004.

Les amants du Spoutnik

Couverture non disponible
Murakami Haruki
Ed. Belfond

The known world

The known world
P. Jones Edward
Ed. Flamingo

In one of the most acclaimed novels in recent memory, Edward P. Jones, two-time National Book Award finalist, tells the story of Henry Townsend, a black farmer and former slave who falls under the tutelage of William Robbins, the most powerful man in Manchester County, Virginia. Making certain he never circumvents the law, Townsend runs his affairs with unusual discipline. But when death takes him unexpectedly, his widow, Caldonia, can't uphold the estate's order and chaos ensues.
In a daring and ambitious novel, Jones weaves a footnote of history into an epic that takes an unflinching look at slavery in all of its moral complexities.
Présentation de l'éditeur