Varamo

Varamo
Aira César
Ed. Bourgois

César Aira, l'un des écrivains argentins les plus importants et les plus novateurs de ces quinze dernières années, est l'auteur de plus de soixante ouvrages: romans, mais aussi essais, nouvelles et oeuvres théâtrales.

Il nous livre ici l'histoire inouïe et hilarante de l'implacable enchaînement de causes et d'effets qui conduit un homme ordinaire - vieux garçon, taxidermiste amateur, visité à heures fixes par de mystérieuses voix nocturnes - à créer à son insu, dans les douze heures qui suivent un incident plutôt embarrassant (le règlement de son salaire en fausse monnaie), le chef-d'oeuvre de la poésie d'Amérique centrale.

Étonnante et irrésistible mise en scène du «génie littéraire» par un grand écrivain, dont chaque nouveau roman surprend délicieusement ses lecteurs de plus en plus nombreux et fidèles, et redessine à sa manière, radicalement nouvelle, les contours de la littérature latino-américaine d'aujourd'hui.
Présentation de l'éditeur

Pour qu'ils soient face au soleil levant

Couverture non disponible
McGahern John
Ed. Albin Michel

Il est des écritures magiques, qui transportent le lecteur parfois très loin

sans que rien ne se passe vraiment : quelques amis et voisins vivent au fin fond de la campagne irlandaise, des mariages, des dîners après la moisson, des soirées au pub, des envies de quitter cette Irlande figée dans le temps mais que n'épargne pas la violence politique... C'est avec tout cela, et son grand art d'une pudeur extrême, mûri d'austérité et de tendresse, que John McGahern nous envoûte.

Les dépossédés

Les dépossédés
Rober McLiam Wilson & Donovan Wylie
Ed. Bourgois

«Afin d'amener le monstre à te comprendre, tu n'as pas d'autre choix que d'adopter sa façon de penser. Ne pas voir l'individu, seulement la masse.»

Revient sur l'histoire du ghetto de Lodz créé en 1940 et liquidé en 1944 par Himmler et sur la figure controversée de Chaim Rumkowski. Nommé par les nazis à la tête du Conseil juif pour servir d'intermédiaire, ce dernier, dans le but de sauver ses compatriotes, imposa une cadence de production éreintante aux prisonniers pour démontrer toute leur utilité, éliminant de lui-même les improductifs.

 

Semences magiques

Semences magiques
Naipaul V.S.
Ed. Plon

Willie Chandran - déjà présenté dans La Moitié d'une vie - est un homme qui a laissé s'imposer à lui une identité après l'autre. Aujourd'hui, après une vie itinérante, alors qu'il entre dans la quarantaine, cédant aux encouragements insistants de sa soeur, il part rejoindre un mouvement clandestin en Inde, en principe voué à l'affranchissement des castes inférieures. Mais sept années de campagnes révolutionnaires et d'emprisonnement vont le convaincre que la révolution n'avait rien à voir avec les villageois pour lesquels ils luttaient. De retour en Angleterre, où avaient commencé, trente ans plus tôt, ses errances psychologiques et physiques, il se trouve confronté au fruit d'une autre révolution sociale inattendue (d'autres semences magiques), et en arrive à se voir comme un homme « purgeant une peine de prison sans fin » - une révélation qui finira peut-être par libérer sa véritable personnalité.

Semences magiques est un chef-d'oeuvre, écrit avec toute la profondeur et la résonance, la lucidité et la précision du langage qui constituent l'empreinte de ce brillant écrivain.

« Il s'agit d'une oeuvre de la période tardive de Naipaul - épurée, concentrée, parfois si intense que cela en devient inquiétant, mais toujours capable de laisser éclater des éclairs de compassion, de conscience, de perspicacité. » Literary review

« Une oeuvre subtile [...] qui revisite les thèmes - exil, identité, la précarité de la civilisation - auxquels s'est attaqué Naipaul lors des cinq dernières décennies. » The New York Times Book Review
Présentation de l'éditeur

Dans le musée de Reims

Couverture non disponible
del Giudice Daniele
Ed. Seuil/Librairie du XXIe siècle

Le passé

Le passé
Pauls Alan
Ed. Bourgois

«Une passion éternelle sortant des sentiers battus rythme Le passé, un roman gothique d'amour dont les protagonistes sont deux jeunes amoureux fantômes condamnés à se rendre fous l'un l'autre», expliquait Alan Pauls.

«Un livre que l'on lit dans un éclat de rire glacial», ajouta à Barcelone l'écrivain Rodrigo Fresán, lors de la remise du prix Herralde en 2003.

Rimini et Sofia sont les protagonistes de cette longue histoire d'amour mêlant harcèlement, chantage sentimental, trahison et crime. «La protagoniste est comme un fantôme dont la spécialité est le retour», explique Pauls, reconnaissant que Marcel Proust et l'humoriste Jerry Seinfeld sont les deux grandes influences de ce roman rempli de ses drogues favorites.

El País, 2003

Le cas du docteur Koukotski

Couverture non disponible
Oulitska Ludmila
Ed. Gallimard

Caton l'Ancien

Caton l'Ancien
Corti Eugenio
Ed. De Fallois

C'est avant tout l'histoire d'un homme, Marcus Porcius Caton (dit Caton l'Ancien, 234-149 avant J.-C.), symbole emblématique des vertus romaines dans une époque de crise et de changements profonds, qui curieusement rappelle notre époque par certains aspects.

Pendant toute sa vie Caton a été un paysan, en plus d'un soldat, d'un consul, d'un censeur, d'un orateur, d'un historien, et même d'un poète qui respectait la métrique ancienne.

Autour de lui, il y a le peuple romain qui est encore fait de paysans, et qui, sans l'avoir voulu, emporté par l'histoire, va devenir en moins de cinquante ans le maître de tout le monde connu.

Dans toutes les fonctions qu'il a exercées, Caton affronte avec un grand courage les plus grands périls qui menacent Rome : par exemple la corruption (qui pénètre dans le jeune monde romain à la suite de la grande culture grecque), la concurrence économique de Carthage (fondée sur le recours à l'esclavage comme méthode de production), et finalement la popularité excessive des grands généraux romains eux-mêmes.

Évoqués sous nos yeux avec un grand talent littéraire, nous voyons vivre les hommes de ce temps-là. Les hommes du peuple, les nobles, les esclaves, les légionnaires, les affairistes sordides (que Caton chassera de sa province, quand il sera préteur), les sévères matrones romaines, les libres Barbares d'Espagne, les audacieux pirates illyriens, les Grecs orgueilleux, mais désormais incapables d'assurer leur indépendance.

Comme s'ils étaient descendus des monuments dans lesquels les a pétrifiés l'histoire, nous voyons vivre en particulier les deux plus grands contemporains de Caton : Scipion (dont Corti nous dit qu'il était « naturaliter christianus ») et Hannibal, le stratège incomparable, qui ne réussit pas à sauver de la ruine la patrie qu'il aimait par-dessus tout.
Présentation de l'éditeur

Pourquoi s'en faire ?

Couverture non disponible
Franzen Jonathan
Ed. L'Olivier