Forêt obscure

Forêt obscure
Nicole Krauss
Ed. l'Olivier

Jules Epstein a disparu. Après avoir liquidé tous ses biens, ce riche new-yorkais est retrouvé à Tel-Aviv, avant qu'on perde à nouveau sa trace dans le désert. L'homme étrange qu'il a rencontré, et qui l'a convié à une réunion des descendants du roi David, y serait-il pour quelque chose ?

À l'histoire d'Epstein répond celle de Nicole, une écrivaine américaine qui doit affronter le naufrage de son mariage. Elle entreprend un voyage à Tel-Aviv, avec l'étrange pressentiment qu'elle y trouvera la réponse aux questions qui la hantent.

Acheter chez Tropismes : Forêt obscure

Swing time

Swing time
Zadie Smith
Ed. Gallimard

Deux petites filles métisses d'un quartier populaire de Londres se rencontrent lors d'un cours de danse. Entre deux entrechats, une relation fusionnelle se noue entre elles. Devant les pas virtuoses de Fred Astaire et de Jeni LeGon sur leur magnétoscope, elles se rêvent danseuses. Tracey est la plus douée, la plus audacieuse mais aussi la plus excessive. Alors qu'elle intègre une école de danse, la narratrice, elle, poursuit une scolarité classique au lycée puis à l'université, et toutes deux se perdent de vue.

La plus sage devient l'assistante personnelle d'Aimee, une chanteuse mondialement célèbre. Elle parcourt le monde, passe une partie de l'année à New York et participe au projet philanthropique d'Aimee : la construction d'une école pour filles dans un village d'Afrique. Pendant ce temps, la carrière de Tracey démarre, puis stagne, tandis que progresse son instabilité psychologique. Après une série d'événements choquants, les deux amies se retrouveront pour un dernier pas de danse.

Acheter chez Tropismes : Swing time

Le Mars Club

Le Mars Club
Rachel Kushner
Ed. Stock

Romy Hall, 29 ans, vient d'être transférée à la prison pour femmes de Stanville, en Californie. Cette ancienne strip-teaseuse doit y purger deux peines consécutives de réclusion à perpétuité, plus six ans, pour avoir tué l'homme qui la harcelait. Dans son malheur, elle se raccroche à une certitude : son fils de 7 ans, Jackson, est en sécurité avec sa mère. Jusqu'au jour où l'administration pénitentiaire lui remet un courrier qui fait tout basculer.

Acheter chez Tropismes : Le Mars Club

Devant mes yeux le désert

Devant mes yeux le désert
Shuji Terayama
Ed. Inculte

« En écrivant, j'ai voulu vérifier le pouvoir qu'ont les mots du quotidien, les mots du langage le plus éculé, de déboucher sur la métaphysique. Par un collage de fragments de chansons populaires, de termes sportifs, de dialectes, de citations romanesques ou poétiques, il me semblait possible d'entrevoir un autre monde. C'est un roman de la rue, de ses labyrinthes et ruelles interdites. »

Acheter chez Tropismes : Devant mes yeux le désert

La douce indifférence du monde

La douce indifférence du monde
Peter Stamm
Ed. Christian Bourgois

Un homme donne rendez-vous à une femme prénommée Lena dans le grand cimetière de Stockholm. Cette femme est une inconnue, mais elle rappelle intensément au narrateur la jeune femme dont il a été très amoureux il y a une vingtaine d'années. Cette dernière s'appelait Magdalena, était comédienne, elle aussi avait joué Strindberg. Après leur rupture, le narrateur a écrit un livre sur les trois années qu'ils ont vécues ensemble et il veut en donner les détails à l'inconnue de Stockholm.

Acheter chez Tropismes : La douce indifférence du monde

La femme à part

La femme à part
Vivian Gornick
Ed. Rivages

Après le décès de sa mère, l'écrivaine déambule seule dans la ville de New York, qui lui sert de confidente, d'amie et d'inspiration. Au fil des souvenirs, ce récit autobiographique évoque l'identité, la solitude et la vieillesse.

Acheter chez Tropismes : La femme à part

Memorial device

Memorial device
David Keenan
Ed. Buchet

Memorial Device retrace la carrière fulgurante d’un groupe de punk rock imaginaire du même nom dans un coin reculé de l’ouest de l’Écosse : Airdrie.

Établie par un aspirant critique rock, Ross Raymond, cette bio fictive compile vingt-six interviews, textes, lettres et articles de témoins de cette aventure musicale : groupies, amis, critiques, musiciens. Une mosaïque de voix toutes plus déjantées les unes que les autres fait revivre cette légende et nous plonge dans le quotidien de la jeunesse écossaise de la fin des années 1970 et du début des années 1980, en pleine crise thatchérienne quand « tout semblait impossible ».

Acheter chez Tropismes : Memorial device

La Massaia, naissance et mort de la fée du foyer

La Massaia, naissance et mort de la fée du foyer
Paolo Masino
Ed. La Martinière

Voici une petite fille qui a décidé de ne rien faire comme tout le monde. Elle a choisi de vivre... dans une malle. Oubliée de sa famille et de la société, entièrement absorbée par ses questionnements sur le sens de l'existence, elle ignore les devoirs qui incombent à toute femme. Car, sous l'Italie fasciste - où l'on devine que se situe le roman -, les femmes sont assignées au mariage et à leur foyer : « Des enfants, des enfants ! » assénait Mussolini.

L'homme sans ombre

L'homme sans ombre
Joyce Carol Oates
Ed. Philippe Rey

Philadelphie, 1965. A l'Institut de neurologie de Darven Park, une jeune chercheuse, Margot Sharpe, rencontre Elihu Hoops, un nouveau patient amnésique. Au cours des trente années qui suivent, ces deux personnes apprennent à se découvrir. Margot tente de débloquer la mémoire figée d'E. H. Elle se trouve tiraillée entre son ambition professionnelle, son désir sexuel et son éthique médicale.

Acheter chez Tropismes : L'homme sans ombre

Bas la place y'a personne

Bas la place y'a personne
Dolores Prato
Ed. Verdier

Bas la place y'a personne n'est pas un récit d'enfance comme les autres. Il s'ouvre sur cette phrase : Je suis née sous une petite table. Dès lors le lecteur, saisi par la puissance et la singularité de cette prose légère et envoûtante, s'attache à cette petite fille abandonnée qui a trouvé là un refuge et une façon qui n'appartient qu'à elle d'appréhender le monde. Le lieu où l'on eut les premières alertes de la vie devient nous-mêmes, écrit Dolores Prato.

Pour éviter les pièges de la mémoire, l'auteure décrit avec une précision scrupuleuse et une opiniâtreté généreuse la ville - il s'agit de Treja, dans les Marches -, les objets ou les personnages qui ont habité son enfance.

Non seulement elle nous offre par-là de véritables tableaux d'un monde disparu (l'Italie rurale à la charnière du XIXe et du XXe siècle) qui n'ont rien à envier aux écrits des anthropologues, mais elle donne ainsi à la narration toute son incandescence et sa vérité sensible. Le temps perdu de Dolores Prato est tout à la fois intime et public, et s'il est retrouvé, c'est parce que le parti pris des choses est aussi celui des mots.

Acheter chez Tropismes : Bas la place y'a personne