Penser la guerre

Couverture non disponible
Eric Clemens
Ed. CEP

Les guerres existent depuis le néolithique et rien ne permet de prévoir leur disparition. Mais comment expliquer cette persistance dans l’histoire ? Par-delà les multiples guerres et leurs multiples causes, les civilisations témoignent d’une activité belliqueuse récurrente qui fait question.

 

De la marge au centre : théorie féministe

De la marge au centre : théorie féministe
Bell Hooks
Ed. Cambourakis

Avec De la marge au centre, son deuxième essai paru aux États-Unis en 1984, bell hooks poursuit la réflexion initiée dans Ne suis-je pas une femme ? Étudiant les succès et les manquements des mouvements féministes qui ont traversé le XXe siècle, elle constate l'échec de la création d'un féminisme de masse qui s'adresserait à toutes.

Philosophie et révolution : de Kant à Marx

Philosophie et révolution : de Kant à Marx
Stathis Kouvelakis
Ed. La Fabrique

Comment, par quels chemins Karl Marx, jeune philosophe et publiciste allemand émigré à Paris au début des années 1840, est-il devenu le célèbre penseur de la révolution communiste ? Il faut se garder, explique Kouvélakis, d'y voir un point d'aboutissement miraculeusement inscrit à l'avance dans l'histoire. L'émergence de la pensée de Marx a lieu dans un moment intellectuel et politique particulier, celui du Vormärz, nom que donnent les Allemands à la période qui s'écoule entre les révolutions de 1830 et de 1848 - où l'influence dominante est celle des jeunes hégéliens dont Marx et Engels font partie avant de les combattre.

 

Dictionnaire Nietzche

Dictionnaire Nietzche
Sous la direction de Dorian Astor
Ed. Robert Laffont

Ce Dictionnaire Nietzsche, le premier d'une telle ampleur, fait pénétrer le lecteur dans le monde de la volonté de puissance, du surhumain et de l'éternel retour, dans l'univers de la tragédie et du gai savoir, dans la généalogie « humaine, trop humaine » des passions, des croyances, des idéaux et de la vérité elle-même. Il évoque aussi les adversaires et les alliés, les livres et les lieux, les arts et les sciences qui ont inspiré Nietzsche, reconstituant de proche en proche sa vie et son oeuvre. Ce Dictionnaire témoigne de l'inépuisable créativité du philosophe, esprit libre et solitaire, critique sans concession du passé et du présent, penseur intempestif d'une philosophie de l'avenir dont les remèdes, parfois radicaux mais le plus souvent extrêmement subtils, n'ont pas fini de nous solliciter et de mettre à l'épreuve nos manières de penser.

Acheter chez Tropismes : Dictionnaire Nietzche

Confiscation, des mots, des images et du temps

Confiscation, des mots, des images et du temps
Marie-Josée Mondzain
Ed. Les liens qui libèrent

Ne faut-il pas rendre au terme « radicalité » sa beauté virulente et son énergie politique ? Tout est fait aujourd'hui pour identifier la radicalité aux gestes les plus meurtriers et aux opinions les plus asservies. La voici réduite à ne désigner que les convictions doctrinales et les stratégies d'endoctrinement. La radicalité, au contraire, fait appel au courage des ruptures constructives et à l'imagination la plus créatrice. La véritable urgence est bien pour nous le combat contre la confiscation des mots, des images et du temps. Les mots les plus menacés sont ceux que la langue du flux mondial de la communication verbale et iconique fait peu à peu disparaître après leur avoir fait subir torsion sur torsion afin de les plier à la loi du marché. Peu à peu, c'est la capacité d'agir qui est anéantie par ces confiscations mêmes, qui veulent anéantir toute énergie transformatrice.

La révolution française n'est pas un mythe

La révolution française n'est pas un mythe
Sophie Wahnich
Ed. Klincksieck

Les conceptions philosophiques de la Révolution française avec le débat opposant Jean-Paul Sartre et Claude Lévi-Strauss, la vision de Michel Foucault et bien d'autres. Les thèmes comme la lutte des classes, l'éthique, le sacré politique, ou le totalitarisme sont abordés. (présentation de l'éditeur)

Le radeau démocratique

Le radeau démocratique
Sophie Wahnich
Ed. Nouvelles éditions lignes

Si quelques belles expériences démocratiques ont existé dans le quart de siècle écoulé, force est de constater qu'elles se raréfient : notre fragile embarcation démocratique semble inexorablement se transformer en « radeau ». Le présent ouvrage, écrit par une historienne spécialiste de la Révolution française ici affranchie des règles académiques, fait de la discipline historique un précieux instrument pour penser le présent et s'engager dans ses luttes.

Acheter chez Tropismes : Le radeau démocratique

Critique du pouvoir

Critique du pouvoir
Axel Honneth
Ed. La Découverte

Cet ouvrage est de première importance pour les sciences et la philosophie sociales. Au travers d'un panorama d'ensemble de toute la tradition de la Théorie critique, de Max Horkheimer à Jürgen Habermas, Axel Honneth y élabore en effet les linéaments d'un chemin conceptuel propre tout en tirant certaines conséquences déterminantes pour la suite de son travail, lequel l'a conduit par la suite à l'élaboration de sa désormais célèbre théorie de la « reconnaissance sociale ». C'est aussi dans Critique du pouvoir qu'Axel Honneth développe son importante critique à l'encontre de la conception irénique de la société de Habermas, en insistant sur la nécessité de développer une théorie du conflit et de la lutte.

Acheter chez Tropismes : Critique du pouvoir

L'archéologie philosophique

L'archéologie philosophique
Alain de Libera
Ed. Vrin

Une retranscription de dix leçons du séminaire donné au Collège de France portant sur la démarche archéologique en histoire de la philosophie à travers les exemples de la querelle des universaux, le statut ontologique du mal et le mode d'existence des fictions. Le conférencier éclaire ainsi l'origine de la distinction historiographique entre nominalisme, réalisme et conceptualisme. 

Acheter chez Tropismes : L'archéologie philosophique

Etienne Souriau, une ontologie de l'instauration

Etienne Souriau, une ontologie de l'instauration
Collectif
Ed. Vrin

De la métaphysique jusqu’au développement de l’esthétique en France, l’œuvre d’Etienne Souriau a marqué son époque – avant de tomber en désuétude et d’être largement oubliée par la nôtre. Pourtant, des concepts tels que le « trajet », la « dramatisation », l’« instauration », le « philosophème » ou, encore, l’« existence virtuelle » ont résisté, faisant écho à certaines propositions de Gilles Deleuze, ou inspirant Isabelle Stengers et Bruno Latour. Car Souriau rend capable de construire une philosophie de l’expérience et un pluralisme ontologique, profondément osés