Au moyen du Moyen Age. Philosophies médiévales en chrétienté, judaïsme et islam

Au moyen du Moyen Age. Philosophies médiévales en chrétienté, judaïsme et islam
Brague Rémi
Ed. Transparence/Philosophie
Date de publication : 01/12/2006

 

On pourrait plaider en faveur des études médiévales à partir de ce que l'on appelle le mouvement « post-moderne ». Si l'on admet, à titre d'hypothèse, que nous sommes après la modernité, nous pouvons acquérir une liberté nouvelle dans notre pratique de l'histoire de la philosophie. Nous pourrions nous dégager de l'idée même d'une téléologie, d'une orientation nécessaire vers des idées de plus en plus « modernes ». Par suite, des idées pré-modernes, et en particulier des idées médiévales, ne seraient pas plus surannées, ou dépassées, que d'autres formes de pensée. Mais d'autre part, nous n'aurions pas non plus, comme le firent autrefois certains médiévistes, à plaider pour un retour au Moyen Âge. Si cette hypothèse pouvait s'avérer, certains éléments de la pensée pré-moderne pourraient retrouver une pertinence. Et pas seulement la pensée antique, mais tout aussi bien le Moyen Âge. Une période pré-moderne dans l'histoire de la philosophie, et tout spécialement cette période que la modernité voulait évacuer, à savoir le Moyen Âge, pourrait-elle avoir quelque chose à nous dire ? Pouvons-nous donc repérer dans l'attitude d'esprit médiévale certains éléments dont nous pourrions nous servir pour une synthèse post-moderne ?
Présentation de l'éditeur