Pas simple en ce monde d'être né humain. Haïkus

Pas simple en ce monde d'être né humain. Haïkus
Issa Kobayashi
Ed. Erès
Date de publication : 01/11/2008

«Je ne sais quels poèmes me seraient venus à l'esprit si on avait découvert au Japon d'autres formes que les dix-sept syllabes inciviles ou les difficiles kanji pour contenir le raffinement de l'élégance. Qu'importe, c'est en connaissance de cause que je m'adonne sans la moindre réticence à ce plaisir fin qui me fait oublier le monde. Et il ne me viendrait pas un seul instant à l'idée d'éprouver du ressentiment à l'égard du Japon qui ne possède pas d'autre forme poétique.» (Sôseki)

Le haïku est en effet l'aboutissement de la longue évolution de formes littéraires qui s'ancrent dans la poésie de cour du Japon ancien. Sous l'impulsion de Bashô, de Buson, de Issa, Shiki, Santoka et bien d'autres, le haïku s'est imposé comme un genre littéraire accessible à tous et à même de restituer en toute situation, à chaque instant, la présence d'un univers qui ne cesse de faire signe et sens.

Le présent recueil propose dans une traduction nouvelle une sélection de haïku écrits à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècles par le «moine laïc Issa du temple haïkaï» - comme il se définissait lui-même. Alliant une quête profonde mais discrète selon la voie du zen à l'observation concrète, parfois triviale, des manifestations du quotidien, cette poésie invite avec émotion et humour au consentement à l'imprévisible du monde.