Le trousseau de Moulin premier

Le trousseau de Moulin premier
Char René
Ed. Table ronde
Date de publication : 01/10/2009

«Album unique, qui mêle cartes postales anciennes de L'Isle-sur-Sorgue et poèmes, ce Trousseau de Moulin Premier confectionné par René Char en 1937 porte les traces d'événements extérieurs et intimes. [...]
Les sens aiguisés par la souffrance et la lucidité, Char se livre à la rédaction d'une série de vers aphoristiques qui formeront les recueils Moulin Premier, paru en décembre 1936, et Dehors la nuit est gouvernée, publié en 1938.
Au regard des cartes postales figure le premier jet du poème «Versions», transformé et remanié plus tard en «Dent prompte».
Offert par René Char en juin 1937 à Greta Knutson, ce Trousseau de Moulin Premier augure de leur commune passion, révélée dans le poème lyrique et impétueux «Le Visage nuptial», qui paraîtra en décembre 1938.» Marie-Claude Char.

La vie et l’œuvre de René Char sont étroitement liées au Lubéron, et en particulier à sa ville natale, L’Isle-sur-la-Sorgue.

En 1937, le poète réalise un petit carnet sur lequel il dispose, en vis-à-vis, de courts textes manuscrits et des cartes postales de L’Isle. Ce sont d’anciennes vues de la ville, sous lesquelles il transcrit certains aphorismes publiés l’année précédente. Le titre, Moulin Premier, vient d’une vente par tirage au sort d’un moulin situé à L’Isle : ce nom fut donné au lot gagnant car le ticket de l’acquéreur portait le  numéro 1.

Avec ce carnet qui instaure un dialogue subtil entre poèmes, aphorismes et photos, Char crée une sorte de suspension du temps. Il donne à voir, non sans une certaine nostalgie, cette harmonie de l’espace – entre la rivière, les rues et les maisons – qu’il a vécue enfant. Les poèmes en regard font du Trousseau un ensemble singulier, délicat et intime.