Voyage au bout de la blanche

Voyage au bout de la blanche
Helton J. R.
Ed. 13e note
Date de publication : 01/10/2012

Entre aventure humaine et inventaire d'une pharmacie bien remplie, ce Voyage au bout de la blanche nous fait consommer coke, herbe, champignons, ecstasy, alcool et opiacés en tous genres. En compagnie de junkies ou de médecins, J.R. Helton fait le portrait d'une société américaine en proie à la dépendance.

« J'ai regardé le bazar dans la cuisine. James fronçait les sourcils et se léchait les lèvres. Il avait plein de coke et, juste une seconde, j'ai songé à me servir. Balancer un coup de pied dans son gros cul, lui péter sa putain de nuque et lui piquer sa coke. [...] C'est un coup à ce que je me retrouve avec à mes trousses un taré de Bolivien armé d'une tronçonneuse. »

« J.R. Helton me parle vraiment - cru et honnête, avec un sens de l'humour noir doublé d'un sens de l'observation aiguisé, il capture l'absurdité tragique de l'existence humaine... » Robert Crumb

« J.R Helton est le Nietzsche des stupéfiants, le James Dean de la dope, un extraordinaire écrivain. Sous l'empire de sa prose, vous vous grifferez le visage, tremperez de sueur vos sous-vêtements et arnaquerez vos proches avant d'avoir fini ce livre [...] » Jerry Stahl