Ile

Ile
Huxley Aldous
Ed. Pocket

Bienvenue à Pala, une île où l'Orient et l'Occident s'embrassent, où tout est pour le mieux dans le plus juste, le plus sage, le plus pacifique environnement qui soit. Utopie ? Soit. Mais pour Will Farnaby, journaliste et heureux naufragé, le rêve est bien réel. Communion des hommes et de la nature, paradis artificiels, méditation, sagesse, liberté, respect des ressources et des individus... On la disait imaginaire : Pala s'ouvre à lui, bien réelle.

Hélas, la perfection n'est pas appelée à durer. Cette enclave idéale, ce système autonome ne tarde pas à attirer les plus funestes convoitises. Le sultanat voisin - et, derrière lui, de féroces appétits internationaux - menace bientôt sa douce quiétude. À croire que ce que l'homme a fait de plus beau, l'homme peut le défaire. L'homme doit le défaire. Le meilleur des mondes, décidément, n'est pas pour demain...

Tout est sous contrôle

Tout est sous contrôle
Laurie Hugh
Ed. Points

Tout comme le Dr. House, Thomas Lang a un caractère de chien. Mais c'est un type bien. Quand on lui propose 100 000 dollars pour tuer un riche homme d'affaires, non seulement il a l'indécence de refuser mais il tente en plus de prévenir la future victime.

Une bonne intention ? L'enfer en est pavé.

« J'ai promis de ne lui faire aucun mal si elle ne criait pas. Alors elle a crié et je lui ai fait mal. »

« Une réjouissante comédie policière. » Libération

« Un ton si sarcastique qu'on jurerait qu'il est signé du Dr. House en personne. » Le Parisien

 

Nous ne sommes rien, soyons tout !

Nous ne sommes rien, soyons tout !
Evangelisti Valerio
Ed. Rivages-Noir

Dans l'Amérique troublée des années vingt, s'est développé un puissant mouvement syndical. Eddie Lombardo, jeune Italo-Américain d'abord tenté par le proxénétisme, entame une carrière de mouchard au service du patronat, désireux de conserver le contrôle des docks. Violent, totalement dépourvu de morale, Eddie - qui se fait appeler Florio pour rompre avec sa famille « communiste » - gravit rapidement les échelons. Maître ès chantage et extorsion, aussi doué pour déclencher une grève que pour y mettre fin, il n'hésite jamais à rendre « service » à ses puissants protecteurs mafieux, qui détournent à leur profit les luttes sociales. Mais avec la guerre, l'Amérique change, et le syndicat du crime avec elle. Eddie a beau avoir passé sa vie à étouffer les « rouges », le délire maccarthyste ne le sert pas. Devenu encombrant, il perd la confiance des parrains. Or dans ce monde-là, il ne faut jamais se retrouver seul...

« Un portrait impressionnant de la dépression dans la grande tradition du roman noir Américain. » Le monde des livres

« Hammett et Elia Kazan ne sont pas loin. »
Marianne

 

La ligne de sang

La ligne de sang
Doa
Ed. Folio policier

Cela n'aurait pu être qu'un banal accident de moto sur les hauteurs de la Croix-Rousse. Un homme dans le coma victime d'un accrochage... C'est le début d'une enquête des plus troubles menée à l'instinct par les officiers de police Marc Launay et Priscille Mer. La victime, entourée de mystères, est bien trop inquiétante. Tout sue l'angoisse et la peur dans sa grande maison vide. Trop de portes fermées, de questions, de silences oppressants. Sa compagne même a disparu, comme volatilisée, et personne ne sait rien. Jamais cette dernière ne mentionnait son nom. Jamais elle ne parlait de lui. À sa demande. Comme s'il avait voulu ne jamais exister. Comme s'il avait souhaité que personne ne puisse un jour savoir ce qu'il était vraiment...

Le camp des morts

Le camp des morts
Johnson Craig
Ed. Gallmeister/Noire

Lorsque le corps de Mari Baroja est découvert à la maison de retraite de Durant, le shérif Longmire se trouve embarqué dans une enquête qui le ramène cinquante ans en arrière. Il plonge dans le passé déchirant de cette femme et dans celui de son mentor, le légendaire shérif Connally. Tandis que résonne l'histoire douloureuse de la victime, d'autres meurtres viennent jalonner l'enquête. Aidé par son ami de toujours, l'Indien Henry Standing Bear, le shérif mélancolique et désabusé se lance à la poursuite de l'assassin à travers les Hautes Plaines enneigées.

Le deuxième volet des aventures de Walt Longmire nous entraîne au coeur d'une violence tapie dans les paysages magnifiques du Wyoming.

À la fois dense, drôle et chaleureux, c'est le genre de roman qui rend optimiste et même, osons le mot, tout simplement heureux. Le monde des livres

L'oiseau de mauvais augure

L'oiseau de mauvais augure
Läckberg Camilla
Ed. Actes Sud/Actes noirs

L'inspecteur Patrik Hedström est sur les dents. Il voudrait participer davantage aux préparatifs de son mariage avec Erica Falck, mais il n'a pas une minute à lui. La ville de Tanumshede s'apprête en effet à accueillir une émission de téléréalité et ses participants avides de célébrité, aussi tout le commissariat est mobilisé pour éviter les débordements de ces jeunes incontrôlables. Hanna Kruse, la nouvelle recrue, ne sera pas de trop. D'autant qu'une femme vient d'être retrouvée morte au volant de sa voiture, avec une alcoolémie hors du commun. La scène du carnage rappelle à Patrik un accident similaire intervenu des années auparavant. Tragique redite d'un fait divers banal ou macabre mise en scène ? Un sombre pressentiment s'empare de l'inspecteur. Très vite, alors que tout le pays a les yeux braqués sur la petite ville, la situation s'emballe. L'émission de téléréalité dérape. Les cadavres se multiplient. Un sinistre schéma émerge...

Dans ce quatrième volet des aventures d'Erica Falck, Camilla Läckberg tisse avec brio l'écheveau d'une intrigue palpitante. Cueilli par un dénouement saisissant, le lecteur en redemande.

Par un matin d'automne

Par un matin d'automne
Goddard Robert
Ed. Sonatine

«Je suis tombé sur cet écrivain par le plus grand des hasards. J'ai lu Par un matin d'automne, et j'ai tout de suite enchaîné sept autres livres du même auteur. Les romans qui vous tiennent éveillé jusqu'au petit jour sont denrée rare. On est emporté par les rebondissements. Dans un style parfait Goddard vous manipule d'une main de maître.» Stephen King

Entre Un long dimanche de fiançailles et Les Âmes grises, un roman passionnant dans la tourmente de la Première Guerre mondiale.

Fin des années 1990. Leonora Galloway entreprend un voyage en France avec sa fille. Toutes deux ont décidé d'aller à Thiepval, près d'Amiens, au Mémorial franco-britannique des soldats décédés durant la bataille de la Somme. Le père de Leonora est tombé au combat durant la Première Guerre mondiale, mais la date de sa mort gravée sur les murs du mémorial, le 30 avril 1916, pose problème. Leonora est en effet née près d'un an plus tard.

Ce qu'on pourrait prendre pour un banal adultère de temps de guerre cache en fait une étrange histoire, faite de secrets de famille sur lesquels plane l'ombre d'un meurtre jamais résolu et où chaque mystère en dissimule un autre. Le lecteur est alors transporté en 1914 dans une grande demeure anglaise où va se jouer un drame dont les répercussions marqueront trois générations.

Dans ce livre envoûtant à l'épaisseur romanesque exceptionnelle, Robert Goddard allie le cadre et l'atmosphère des plus grands romans anglais, ceux d'Elizabeth George ou de Ruth Rendell, à un sens du suspense et de la réalité historique remarquables.

La descente de Pégase

La descente de Pégase
Burke James Lee
Ed. Rivages-Thriller

Une jeune femme énigmatique débarque à New Iberia en Louisiane. Elle joue dans les casinos du coin avec des billets de cent dollars marqués à l'encre rouge. Elle s'appelle Trish Klein, c'est la fille unique de Dallas Klein, un convoyeur de fonds que Dave Robicheaux a connu en Floride vingt ans plus tôt, et qui a été assassiné froidement sous ses yeux lors d'un braquage. Pourquoi Trish Klein est-elle venue à New Iberia ? Qui est-elle exactement ? Et qu'y a-t-il de commun entre cette affaire vieille de vingt ans et le suicide présumé d'une jeune étudiante issue d'un milieu modeste, qui aurait été victime d'un viol collectif ? Sans parler du fait que l'on a retrouvé le corps d'un étrange vagabond dans un fossé.

Au croisement de tous ces mystères, il y a un truand nommé Bellerophon Lujan...

Dave Robicheaux, adjoint du shérif de la paroisse d'Iberia, a tourné quelques pages. Il vit désormais avec l'ex-religieuse Molly. Mais ses vieux démons sont toujours là et la colère nourrie par tous les traumatismes de son existence est intacte. Profondément sensible à l'injustice et à la souffrance humaine, il part en guerre contre les responsables, parfois au risque de s'égarer.

Au bout de quinze romans consacrés à son personnage fétiche, James Lee Burke surprend encore par sa capacité à explorer les tréfonds du psychisme humain et à s'interroger sur la nature ambiguë du bien et du mal, sans rien perdre de son fantastique talent de raconteur d'histoires.

 

Les visages

Les visages
Kellerman Jesse
Ed. Sonatine

«Si vous n'avez pas encore lu Jesse Kellerman, ne perdez pas une seconde. Plus vite vous découvrirez son oeuvre, mieux ce sera. On ne rencontre pas tous les jours un talent de cette ampleur.» Harlan Coben

«Une écriture remarquable, une tension maximale, un roman obsédant. Le meilleur thriller de l'année.» The Guardian

Lorsque Ethan Muller, propriétaire d'une galerie, met la main sur une série de dessins d'une qualité exceptionnelle, il sait qu'il va enfin pouvoir se faire un nom dans l'univers impitoyable des marchands d'art. Leur mystérieux auteur, Victor Crack, a disparu corps et âme, après avoir vécu reclus près de quarante ans à New York dans un appartement miteux. Dès que les dessins sont rendus publics, la critique est unanime : c'est le travail d'un génie.

La mécanique se dérègle le jour où un flic à la retraite reconnaît sur certains portraits les visages d'enfants victimes, des années plus tôt, d'un mystérieux tueur en série. Ethan se lance alors dans une enquête qui va bien vite virer à l'obsession. C'est le début d'une spirale infernale à l'intensité dramatique et au coup de théâtre final dignes des plus grands thrillers.

Bien loin des polars calibrés habituels, Jesse Kellerman, styliste hors pair, nous offre ici un roman d'une indéniable qualité littéraire qui, doublée d'une intrigue machiavélique, place d'emblée le livre au niveau des plus grandes réussites du genre, tels Mystic River, de Dennis Lehane, ou L'Analyste, de John Katzenbach.

Une douce flamme

Une douce flamme
Kerr Philip
Ed. Masque

Il paraît qu'en la présence du Führer, ses admirateurs sentaient brûler en eux une douce flamme... En 1950, lorsque Bernie Gunther débarque à Buenos Aires sous un nom d'emprunt, Hitler a certes disparu, mais la ville est infestée d'exilés nazis qu'anime encore cette «petite» flamme. Et ce ne sont pas les moindres, qui ont reconstitué en Argentine leurs réseaux et leurs pratiques. Informé de sa véritable identité, le chef de la police charge Bernie d'une enquête qui ressemble étrangement à une affaire non élucidée, datant de l'époque où il était détective à la Kripo berlinoise : une jeune fille a été retrouvée mutilée d'horrible manière... une autre a disparu. Bernie va découvrir à ses dépens l'ampleur de la collusion entre le régime Perón et les nazis, ainsi que le vrai visage de sa terre d'accueil.

Dans le sillage de La Trilogie berlinoise, la confrontation entre l'Histoire et le crime continue, sous la plume de Philip Kerr, de provoquer des étincelles.