La Maison Kizuki. Et autres rencontres théâtrales

La Maison Kizuki. Et autres rencontres théâtrales
Godel Armen
Ed. MetisPresses

Le théâtre nô a longtemps fasciné les Occidentaux, même s'ils le tenaient pour hermétique. Sans aucune fioriture, Armen Godel a su pour sa part accéder à cet art. Disciple du maître Kizuki Takayuki, avec lequel il entretient une amitié de plus de trente ans, il décrit avec précision et simplicité à la fois les textes et les représentations, tout en évoquant le jeu, les masques ou le décor sans oublier le quotidien des acteurs.

Si le plus clair du récit a lieu au Japon, son couronnement se situe à Genève, où des représentations de nô ont été organisées en décembre 2002.

La rencontre de la maison de nô Kizuki est complétée entre autres par celles du marionnettiste de Bunraku Yoshida Tamao, du grand écrivain Inoue Yasushi, ou encore de la comédienne Sugimura Haruko.

Histoire du théâtre classique japonais

Histoire du théâtre classique japonais
Tschudin Jean-Jacques
Ed. Anacharsis

De dimension encyclopédique, cet ouvrage retrace l'histoire du théâtre japonais classique, depuis ses origines jusqu'à son inscription dans la société contemporaine.

Il en examine avec méthode et clarté toutes les composantes, s'attachant à expliciter les textes aussi bien que les mises en scène, les costumes, masques, maquillages, les styles, genres, personnages, les acteurs et les marionnettes, élucidant le sens des pièces du répertoire autant que leur place dans la société japonaise au cours de ses diverses métamorphoses.

Conçu dans un ordre chronologique, il ordonne une matière foisonnante sur plusieurs siècles et en explore les dynamiques et les mutations.

À travers son théâtre et ses formes diverses, c'est aussi bien toute l'histoire du Japon qui se trouve ici revisitée, considérée selon le prisme d'un art qui en reflète les multiples et rayonnants visages.

Ainsi parlait Shakespeare. Dits et maximes de vie

Ainsi parlait Shakespeare. Dits et maximes de vie
Shakespeare William
Ed. Arfuyen

Compilation de citations extraites de l'oeuvre de W. Shakespeare, illustrant sa connaissance des passions humaines, de leur grandeur et de leurs écueils.

Shakespeare

Shakespeare
Tomasi di Lampedusa Giuseppe
Ed. Allia

Issu d'une conférence prononcée dans un palais sicilien, cet essai, par sa liberté de ton, son humour et son art consommé de la digression, est une invitation savoureuse à la lecture de Shakespeare.

Charles Dullin

Charles Dullin
Garcia Joëlle
Ed. Actes Sud

Charles Dullin (1885-1949), remarqué pour ses talents d'acteur au début du XXe siècle, se forme auprès de grands metteurs en scène (Antoine, Rouché, Copeau et Gémier). En 1921, il crée une troupe et une école, l'Atelier, et toute sa vie a enseigné et réfléchi à la formation de l'acteur, mais aussi à l'entreprise collective qu'est une mise en scène de spectacle. Joëlle Garcia, directrice du service chargé des archives, manuscrits et imprimés au département des Arts du spectacle de la BnF, a choisi et introduit plusieurs textes épuisés ou inédits de Dullin sur sa conception de la mise en scène.

Pierre Laroche

Pierre Laroche
Régis Duqué & Guillaume Istace
Ed. Lansman

C'est ça qui est bien dans la vie : on subit des influences qui ne sont pas numérotées, qui ne sont pas marquées, et qui vont avec le flux de la vie.

Présentation de l'éditeur

A partir d'une dizaine d'entretiens avec l'acteur et metteur en scène belge, évocation de son parcours : le théâtre, la scène, le jeu d'acteur, la mise en scène, l'enseignement. Avec un CD audio comprenant un portrait radiophonique, des extraits de deux de ses films et de bandes sonores de ses spectacles.

Mémoire d'acteur

Mémoire d'acteur
Michel Bouquet & Fabienne Pascaud
Ed. Plon

Retrouver Michel Bouquet dix ans après un premier livre-récit. L'avoir quitté à 76 ans, le redécouvrir à 86. Mémoire d'acteur s'est enrichi d'autres aventures, d'autres joies et d'autres inquiétudes.

Comment un immense acteur comme lui affronte-t-il le temps ? Pour la première fois de sa vie, Michel Bouquet a durant cette décennie obtenu deux césars, lui qui croyait avoir raté sa carrière au cinéma... Le comédien, qui n'a cessé une seconde de travailler, a-t-il changé avec les ans ? Comment parvient-il à faire de son âge une force, un défi ? Et de ses réflexions, de ses souvenirs, un terreau de plus en plus en fertile ?

C'est une mémoire bien singulière que la sienne, d'une acuité terrible, que seuls partagent les êtres d'exception. Elle est nourrie d'une résistance intérieure édifiée dans une solitude, où se mêlent l'imaginaire incandescent de l'enfance, la conscience aiguë et inquiète de l'homme, la passion douloureuse et insatisfaite de l'acteur. Ses rencontres avec Gérard Philipe, Jean Vilar, Blaise Cendrars, Jean Anouilh, Harold Pinter, Albert Camus, ou avec les cinéastes Jean Grémillon, Claude Chabrol, François Truffaut, Anne Fontaine, Robert Guédiguian l'auront juste aidé à creuser sa trace, sans la dévier.

Le parcours de Michel Bouquet est une oeuvre, comme le montre le théâtre, le vrai théâtre, dont il se veut le fidèle serviteur.

Ce que signifiait Laurent Terzieff

Ce que signifiait Laurent Terzieff
Siméon Jean-Pierre
Ed. Solitaires intempestifs

Reconnaître à l'art une dimension sacrée, y compris dans une société laïque, ou plutôt justement dans une société laïque, c'est le désigner comme une zone franche et inaliénable où puisse se donner libre cours au bénéfice de tous, je te cite, « l'alliance du verbe et de la présence vivante dans une cérémonie collective qui transcende notre représentation du monde ».

Cahiers de vie

Cahiers de vie
Terzieff Laurent
Ed. Gallimard

Comédien mythique, Laurent Terzieff, malgré son intense activité théâtrale, n'a cessé d'écrire : sur son expérience, ses idées, sa vie intime, sur son engagement politique et sur les contemporains avec qui il a travaillé.

À propos de son art, il démonte dans ces Cahiers tous les ressorts du théâtre, prenant des exemples dans Brecht ou Pirandello, dans Mrozek ou Albee. Il n'y cache pas son admiration pour Vilar, Vitez, Roger Blin et quelques autres. Il y évoque aussi sa carrière cinématographique avec Clouzot, Bunñuel, Pasolini.

Laurent Terzieff, dans sa passion pour la poésie, accorde la plus haute place à Claudel. Mais cela ne l'empêche pas d'être habité par un sentiment du néant proche de celui de Beckett. Si l'on peut renoncer au bonheur, renoncer au malheur est plus difficile.

Le théâtre ou le défi de l'inaccompli

Le théâtre ou le défi de l'inaccompli
Banu Georges
Ed. Les solitaires intempestifs

L'inaccomplissement de l'acteur est la condition de toute intégration et de toute carrière artistique dans une équipe de théâtre, qui n'est autre qu'une somme d'inaccomplissements individuels. L'amélioration continuelle du jeu et de la performance théâtrale est à ce prix.