L'art vivant de la marionnette. Théâtre du monde

L'art vivant de la marionnette. Théâtre du monde
Armangaud Christian
Ed. Loubatières

« Pour moi, j'ose poser en fait
Qu'en de certains moments l'esprit le plus parfait
Peut aimer sans rougir jusqu'aux Marionnettes
Et qu'il est des temps et des lieux
Où le grave et le sérieux
Ne valent pas d'agréables sornettes. » Charles Perrault Peau d'Âne À Madame la Marquise de L.

Avec pour fil d'Ariane les pièces exceptionnelles de collectionneurs passionnés, ce livre nous convie à la découverte des grandes traditions qui ont fondé et accompagné l'art de la marionnette dans le monde - de l'Inde au Japon, de la Chine à l'Europe, en passant par l'Afrique - et à toutes les époques - depuis les ombres projetées des temps préhistoriques jusqu'aux spectacles contemporains.

Ces figures produites par les humains témoignent tout à la fois de la force des mythes, de l'état d'une civilisation et d'une image de l'homme. C'est l'histoire et la sociologie de la marionnette, ce mode d'expression populaire plusieurs fois millénaire et toujours vivant, qui nous sont racontées ici par Christian Armengaud.

Pulvérisés

Pulvérisés
Badéa Alexandra
Ed. Arche

Tu le regardes et tu ne comprends pas ce qu'il te dit
Tu l'aimes dans ta tête
Tu captes son odeur
T'avales sa voix
T'aspires son sourire
Tu manges ton bol de riz aux légumes
Tu l'écoutes sans le comprendre
Et tu es heureuse /
Car vos corps sont côte à côte dans une mare de corps rangés sur les 700 mètres carrés de la cantine /
Tu sens sa respiration sur ton cou
Et tu es heureuse

Le souffleur inquiet. Et autres écrits sur le théâtre

Le souffleur inquiet. Et autres écrits sur le théâtre
Piemme Jean-Marie
Ed. Espace Nord

Ce volume rassemble des articles critiques et théoriques de Jean-Marie Piemme publiés de 1984 à aujourd'hui dans diverses revues. Il reprend notamment des textes édités par la revue Alternatives Théâtrales sous le titre « Le souffleur inquiet ».

Produire et transmettre le meilleur de la pensée, fournir et faire passer les idées les plus exigeantes et les plus aiguës, dans un langage qui, lui, doit demeurer accessible à tous, tel est le paradoxe du « souffleur inquiet », condamné à se faire pédagogue, c'est-à-dire, tout simplement, à se faire entendre.

Dans son devoir d'inventaire et de redéfinition, cet essai interroge l'identité du théâtre aujourd'hui et souligne ce qui en fait un art du présent.

Marchons ensemble, Novarina ! Vade mecum

Marchons ensemble, Novarina ! Vade mecum
Corvin Michel
Ed. Solitaires intempestifs

Les commentaires auxquels je me livre se présentent sous forme d'apostilles courtes et moins courtes qui donnent le point de vue subjectif d'un lecteur et spectateur des oeuvres de Novarina, qui ne prétend avoir sur l'objet de son intérêt (et de son admiration) ni une compétence de spécialiste, ni un instinct de propriétaire. Je m'adresse à des amateurs que la lecture des textes de Novarina peut dérouter et à des spectateurs qui seraient désireux de revenir sur les raisons de leur plaisir pour mieux - je l'espère - le goûter : je me situe au même niveau qu'eux. Ce sont des promenades libres qui s'attardent, avec plus ou moins d'insistance et d'acuité, sur tel ou tel aspect du « paysage parlé » novarinien.

Vade mecum, Novarina ! (en français : Marchons ensemble, Novarina ! ) est un panorama critique proposé par Michel Coroin sur l'ensemble de l'oeuvre de Valère Novarina.

Entretiens au Studio du Bolchoï suivi de L'Ethique

Entretiens au Studio du Bolchoï suivi de L'Ethique
Stanislavski Konstantine Sergueïevitch
Ed. Circé

Ce livre reproduit les cours qu'a donné Stanislavski aux artistes du Théâtre Bolchoï (1918 à 1922).

A travers la méthode des «actions physiques», Stanislavski a ouvert à l'artiste une voie nouvelle, plus simple, plus courte et plus facile, lui apprenant comment donner des formes concrètes à toutes les connaissances que l'artiste a accumulées durant son existence. Et cette nouvelle voie - la base solide et essentielle de tous les succès de la création artistique - mène à un renouvellement constant et à un assainissement de l'art du ressenti théâtral.

Ces entretiens sont suivis de L'Ethique, qui est à l'origine un chapitre de son livre La Formation de l'acteur ; il retira ce chapitre de son livre, parce qu'il considérait la question abordée d'une telle importance, qu'il voulait lui consacrer un ouvrage entier. Ce texte se présente comme un brouillon. Il contient de nombreuses corrections, abréviations, ajouts. L'auteur intervertit des exemples, en raye certains, les rétablie de nouveau. On sait que les problèmes d'éthique théâtrale ont occupé Stanislavski dès ses débuts au théâtre. À la veille de sa mort, il était encore en train de corriger son texte.

Comment lire

Comment lire
Pound Ezra
Ed. Pierre Guillaume de Roux

1924 : après douze ans en Angleterre et quelques saisons de vie parisienne, au cours desquels il est passé d'une poésie encore très fin de siècle aux confins de dada, Pound s'installe en Italie. Et fait le point sur ses idées-froce : la poésie est universelle et commence avec la poésie chinoise ancienne (la méthode idéogrammatique, qui influera tant sur les Cantos); traduire, traduire encore, traduire toujours ('Tout âge prétendument grand est un âge de traductions'); apprendre à 'charger de sens au plus haut degré le langage'. Et tailler dru dans 'le business de la fioritura'... 'Je prie le lecteur d'observer que je suis extrêmement iconoclaste.' Le contraire eût été étonnant.

A l'occasion du quarantième anniversaire d ela mort d'Ezra Pound, voici une réédition de Comment lire dans une nouvelle traduction complète de Philippe Mikriammos, annotée et postfacée par ses soins.

 

Poétique du drame. De Henrik Ibsen à Bernard-Marie Koltès

Poétique du drame. De Henrik Ibsen à Bernard-Marie Koltès
Sarrazac Jean-Pierre
Ed. Seuil

Cet ouvrage s'attache à définir le nouveau paradigme de la forme dramatique qui, apparaissant dans les années 1880, se perpétue jusque dans les dramaturgies contemporaines. Un pont est ainsi jeté entre les premières pièces de la modernité du théâtre, celles d'Ibsen, Strindberg, Tchekhov, et les plus récentes, qu'il s'agisse des oeuvres de Heiner Müller, de Bernard-Marie Koltès ou de Jon Fosse. Jean-Pierre Sarrazac met en évidence la dimension rhapsodique du drame moderne : une forme ouverte, profondément hétérogène, où les modes dramatique, épique et lyrique, voire argumentatif (le dialogue philosophique contaminant le dialogue dramatique) ne cessent de s'ajointer ou de se chevaucher. Loin de souscrire aux idées de «décadence» (Lukács), d'obsolescence (Lehmann) ou de mort du drame (Adorno), Poétique du drame moderne dessine les contours, toujours en mouvement, d'une forme la plus libre possible, mais qui n'est pas l'absence de forme.

Serpents à sornettes suivi de Chaos manager

Serpents à sornettes suivi de Chaos manager
Piemme Jean-Marie
Ed. Actes Sud

Serpents à sornettes : Un tailleurs vient réclamer le paiement d'un costume commandé par Dieu. De fil en aiguille il devient le tailleur officiel de l'entreprise divine. Mais les affaires du Seigneur sont-elles au-dessus de tout soupçon ?
Chaos manager : Au petit matin une femme de ménage et une cadre supérieure font connaissance dans les bureaux de leur entreprise. Tout semble les opposer : l'une rêve de réincarnation, l'autre de management by wandering around. Une macabre découverte mettra fin à leurs échanges...

Né en 1944, Jean-Marie Piemme a suivi des études de littérature à l'université de Liège et de théâtre à l'Institut d'études théâtrales (Paris-III- Sorbonne Nouvelle). Dramaturge à l'Ensemble théâtral mobile, il collabore ensuite avec le théâtre Varia à Bruxelles. De 1983 à 1988, il rejoint l'équipe de Gérard Mortier à l'Opéra national de Belgique. Actuellement, il enseigne l'histoire des textes dramatiques à l'Institut national supérieur des arts du spectacles de Bruxelles (INSAS). Il a écrit plus d'une trentaine de pièces jouées en Belgique et à l'étranger dont plusieurs sont éditées chez Actes Sud-Papiers.

Ecrivains de plateau, vol. 5. Pippo Delbono

Ecrivains de plateau, vol. 5. Pippo Delbono
Tackels Bruno
Ed. Solitaires intempestifs

Tour à tour conteur céleste, coryphée des caniveaux, pythie des temps modernes, apaisé par la sagesse orientale mais veilleur inlassable des injustices du monde, Pippo Delbono fait danser les mots comme des corps enfiévrés. Il capte les phrases des poètes, Rimbaud, Pasolini, Artaud, Chaplin, Kane et tant d'autres, pour inventer son propre monde, épique et intime à la fois. Un univers peuplé d'apparitions et de fantômes, qui nous entraîne aux limites de l'humaine nature. Souvent, les récits qu'il nous offre sont marqués du sceau de sa propre vie, ses souffrances, ses colères, ses amours, mais ils ne nous parviendraient pas si puissamment s'ils n'étaient pas portés par son étonnante troupe d'acteurs hors normes, marqués par la vie, acteurs de leur propre histoire. Mais la grande force de Pippo Delbono, léger et grave, poétique et politique, est de nous faire partager son histoire, qui nous regarde et nous apprend beaucoup sur les nôtres.

Récits de juin

Récits de juin
Delbono Pippo
Ed. Actes sud

Pippo Delbono fut un jour invité à intervenir en conférence à Rome pour parler de l'amour. De là sont nés ces Récits de juin, confidences et retours sur sa vie, ses rencontres et ses luttes, toujours un pied sur scène, l'autre en coulisses, qu'il délivre ici, entre pudeur et fureur, gravité et humour.

Auteur, acteur et metteur en scène étonnant, un des chefs de file du théâtre populaire italien. Pippo Delbono offre ainsi, à travers des photographies personnelles, une des plus belles incarnations de son travail : un théâtre conçu en toute liberté et vécu comme acte d'amour.