Le cartographe

Le cartographe
Mayorga Juan
Ed. Solitaires intempestifs

Varsovie‚ 1940 : avant que le ghetto ne soit complètement détruit‚ un vieil homme apprend son art de la cartographie à sa petite-fille. Varsovie‚ de nos jours : une femme se passionne pour cette histoire devenue une légende de guerre et part à la recherche de la carte. Peu à peu le passé et le présent se rejoignent : croisement des mémoires‚ des temps et des espaces. Il s& agit de cartographier l& effacement‚ de survivre à la perte par la précision des souvenirs reconstitués‚ « les choses importantes ne se voient qu& à petite échelle ».

Né en 1965‚ Juan Mayorga est l& auteur d& essais sur la politique et sur le rapport de l& écriture dramatique à l& Histoire. Ce questionnement se retrouve dans la trentaine de pièces qu& il a écrites à ce jour et qui ont quasiment toutes été mises en scène‚ publiées et traduites en plusieurs langues.

Renate quitte le pays (livre et DVD)

Renate quitte le pays (livre et DVD)
Bausch Pina
Ed. Arche

Pièce de théâtre dansée et amusante mariant Hollywood à Wuppertal.

Georges Pitoëff

Georges Pitoëff
choix de textes par Odette Aslan
Ed. Actes Sud

Georges Pitoëff (1884-1939) était l'un des membres du Cartel, avec Jouvet, Dullin et Baty. Très attaché au jeu des acteurs, à leur recherche d'une rythmique intérieure issue de l'enseignement de Jacques-Dalcroze, il a fondé ses mises en scène sur une disposition géométrique de l'espace et des couleurs en accord avec la peinture avant-gardiste de son temps.

Histoire spirituelle de la danse

Histoire spirituelle de la danse
Wahl David
Ed. Riveneuve

Une troisième 'causerie' du dramaturge D. Wahl qui, entre veillée nocturne et art savant, propose une coupe transversale dans l'histoire du corps et son lien avec les religions en narrant la répression passée de la chorégraphie en Occident.

Une vie en mouvement

Une vie en mouvement
Copeland Misty
Ed. Bourgois

La première Afro-Américaine à avoir été nommée danseuse étoile de l'American Ballet Theatre retrace sa vie et son parcours. Partagée entre le confort qui lui était offert par ces nouvelles perspectives et les difficultés du milieu duquel elle provient, elle a dû apprendre à concilier son identité et ses rêves.

Feminine futures. Valentine de Saint-Point. Performance, danse, guerre, politique et érotisme

Feminine futures. Valentine de Saint-Point. Performance, danse, guerre, politique et érotisme
Collectif
Ed. Presse du réel

Des documents issus de la collection privée d'Adrien Sina, présentés au cours de différentes expositions : Feminine futures, New York, 2009 ; Traces du sacré, Paris, 2008, Danser sa vie, Paris, 2011-2012, illustrent le rôle des avant-gardes féminines du début du XXe siècle, dans le champ de la performance et de la danse, à travers des documents photographiques, filmiques ou manuscrits.

Le théâtre des fous

Le théâtre des fous
Craig Edward-Gordon
Ed. L'Entretemps

L’ouvrage ici présenté réunit pour la première fois la totalité des parties achevées ou des fragments les plus aboutis du « Théâtre des fous ». il est constitué pour l’essentiel à partir de la collection personnelle des manuscrits de cette oeuvre que Craig a retravaillés pendant toute sa vie, et dont l’Institut international de la marionnettes est aujourd’hui propriétaire, que complètent d’autres sources venues des fonds Craig de la Bibliothèque nationale de France, de l’Harry Ransom Center à l’université d’Austin et de l’Eton College Library. La publication du Théâtre des fous jette une lumière entièrement renouvelée sur un homme que ses positions provocatrices contre le texte dramatique et contre l’acteur de chair et d’os ont rendu internationalement célèbre. Jusqu’à présent, seuls le metteur en scène et le théoricien étaient connus. La découverte de l’auteur dramatique ouvre donc des perspectives inédites, tant sur l’oeuvre et la pensée de Craig que sur la naissance du théâtre de marionnettes moderne. Les textes, souvent comiques et satiriques à l’égard de ses contemporains, révèlent en effet l’humour et la remarquable inventivité de l’auteur, sur les plans littéraire, dramatique et théorique.

Le carnaval verbal d'Ascanio Celestini. Traduire le théâtre de narration ?

Le carnaval verbal d'Ascanio Celestini. Traduire le théâtre de narration ?
Beatrice Barbalato (dir.)
Ed. Peter Lang

Auteur et acteur de théâtre, Ascanio Celestini est un des principaux représentants du théâtre de narration sur la scène italienne contemporaine. Sa parole est carnavalesque (au sens où l'entendait Bachtine du Gargantua et Pantagruel de Rabelais), son écriture est orale, à la fois grave et joyeuse, ancrée dans une italianité très forte convoquant la mémoire ancestrale et mobilisant la parole de ceux à qui elle est refusée. Un esprit anarchique qu'étaye un humour subversif donne à ses textes une actualité intempestive. À l'heure actuelle, ses pièces sont représentées dans toute l'Europe. Mieux, le succès de ses adaptations en français, en Belgique francophone et en France, se confirme chaque saison.
Se pose dès lors la question du traduire. Comment faire passer dans une autre langue l'oralité, le rythme, l'auto-ironie et la présence scénique de ce je narrateur ? Metteurs en scène francophones de Celestini, directeurs de théâtre, interprètes, traducteurs et chercheurs viennent ici nourrir la réflexion et répondre à ces questions essentielles.
Les études pluridisciplinaires rassemblées dans ce livre s'adressent aux narratologues, linguistes, traducteurs, dramaturges ou acteurs et à toute personne séduite par l'univers de Celestini.
Cet ouvrage contient des contributions en italien.

OutreScène 3&4. La rôle de l'acteur. L'acteur et son rôle.

OutreScène 3&4. La rôle de l'acteur. L'acteur et son rôle.
Revue
Ed. La Colline

La revue OutreScène, née au TNS en 2003, a repris en 2011 sa parution à La Colline. À l’occasion de cette nouvelle série, les numéros 3 “Le rôle de l’acteur” et 4 “L’acteur et son rôle”, épuisés, sont réédités en un volume, augmenté, de deux entretiens. Ce numéro double consacré à l’art de l’acteur fait entendre la parole de nombreux comédiens français mais également allemands, britanniques, italiens, russes, qui s’expriment sur leur travail, leur collaboration avec les metteurs en scène, les auteurs qu’ils ont créés ou régulièrement joués, leur rapport au public, leurs rôles préférés...

L'écriture comme théâtre

L'écriture comme théâtre
Piemme Jean-Marie
Ed. Lansman

'Avec l'écriture de fiction, j'ai retrouvé ce qui m'avait séduit dans le théâtre dès le début de mon adolescence : la dimension du dépaysement, du déplacement, du transport mental. A l'époque, je ne disposais pas des outils nécessaires pour qualifier la situation que je vivais. J'étais immobile. Atone. Incapable de donner une cause à cette immobilité et à cette atonie, je la vivais comme une condition naturelle porteuse d'un malaise incompréhensible. Je peux dire aujourd'hui que le théâtre m'a intéressé parce qu'il n'était pas le prolongement de ma vie, parce qu'il n'était pas ma vie. Parce qu'il introduisait dans l'immobilité et dans l'atonie une rupture radicale.' Jean-Marie Piemme