De l'une à l'autre. Composer, apprendre et partager en mouvements

De l'une à l'autre. Composer, apprendre et partager en mouvements
Collectif
Ed. Contredanse

Que nous enseigne le corps, par quels chemins ?

Comment revenir sur l'expérience d'une danse ?

Comment écrire une danse ?

Quels outils avons-nous pour créer ensemble ?

Du mouvement au dessin, de la sensation à la parole, de la partition à la danse, c'est dans le passage d'un médium à l'autre que l'on peut sentir le processus créatif s'activer. En explorant le potentiel des différents modes d'expression, chacun de nous a l'occasion de se reconnaître comme sujet à l'oeuvre. Ce livre place la perception - de soi, du monde extérieur, de l'autre - au coeur du processus créatif : appréhender une réalité nouvelle, la création, lui donner forme et la proposer à d'autres personnes pour qu'elles en fassent l'expérience. La communication entre personnes et entre médiums devient une aventure esthétique valorisant la création dans son développement, une invitation à chercher en soi des voies pour apprendre et composer, seul et ensemble.

Ce recueil rassemble des textes inédits d'artistes interrogeant le processus créatif et introduisant leur technique de mouvement ou leur méthode de composition et d'évaluation collectives d'une oeuvre. Sont également présentés des exemples originaux de systèmes de notation et des partitions mais aussi des textes et entretiens avec des danseurs, des scientifiques et des chercheurs, offrant aux pratiques de la danse de nombreuses pistes de réflexion et d'exploration.

Henry VIII

Henry VIII
Shakespeare William
Ed. Le Bruit du temps

LA VIEILLE DAME
C'est bizarre : moi, une pièce de quatre sous bistournée
M'engagerait, toute vieille que je suis, à faire la reine.
Et, de grâce, que diriez-vous d'être duchesse ? Auriez-vous la force
De supporter le poids de ce titre-là ?

ANNE BULLEN
Non, vraiment.

LA VIEILLE DAME
Vous êtes débile ; réduisez la charge :
A la place d'un jeune comte, je tournerais bride
A votre première rougeur. Si vos reins
Ne peuvent négocier ce fardeau-là, ils sont trop faibles
Pour jamais porter un garçon.

ANNE BULLEN
Vous êtes déchaînée !
Encore une fois, je vous jure que pour rien au monde
Je ne voudrais être reine.

Relations théâtrales

Relations théâtrales
March Florence
Ed. L'Entretemps

Cet ouvrage se présente comme la mise en regard de micro-lectures théâtrales, de situations de théâtre singulières qui cristallisent la rencontre de la scène et de la salle, de l'expérience individuelle et collective. Chaque texte fonctionne comme un gros plan sur tel aspect particulier de la relation qui se tisse de part et d'autre du théâtre, telle étape marquante de la construction du spectateur pendant, en amont et en aval de la représentation, telle trace qui persiste et vient enrichir son cabinet de curiosités spectaculaires. Rassemblée dans un même volume, cette mosaïque de textes esquisse les contours d'une relation théâtrale vivante, dynamique et complexe, dont l'acception plurielle résiste à toute entreprise définitionnelle trop rigide. C'est à partir d'exemples concrets, de cas limites qui en dessinent les marges et la périphérie, que prend forme peu à peu une poétique de la relation théâtrale. Il s'agit, pour la plupart, de situations de théâtre vécues au Festival d'Avignon, ainsi qu'au Centre national des écritures du spectacle de la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon.

 

Pina Bausch. Histoires de théâtre dansé

Pina Bausch. Histoires de théâtre dansé
Hoghe Raimund
Ed. L'Arche

Une plainte d'amour. Se souvenir, se mouvoir, se toucher. Adopter des attitudes. Se dévêtir, se faire face, déraper sur le corps de l'Autre. Chercher ce qui est perdu, proximité. Ne savoir que faire pour se plaire. Courir vers les murs, s'y jeter, s'y heurter. S'effondrer et se relever. Reproduire ce qu'on a vu. S'en tenir à des modèles. Vouloir devenir un. Etre dépris. S'enlacer. He is gone. Avec les yeux fermés. Aller l'un vers l'autre. Se sentir. Danser. Vouloir blesser. Protéger. Mettre de côté les obstacles.
Donner aux gens de l'espace. Aimer.

Danse et art contemporain

Danse et art contemporain
Rosita Boisseau & Christian Gattinoni
Ed. Scala

Au croisement de la danse et de l'art contemporain, cet ouvrage présente une série de spectacles et de parcours emblématiques de chorégraphes ayant collaboré avec des plasticiens ou oeuvrant sur les deux terrains dans un même élan créatif. Cette grille de lecture passionnante fait surgir des points de vue autres sur le geste dansé, l'évolution du spectacle chorégraphique depuis le début du XXe siècle et le métier même de chorégraphe.

Conçu à quatre mains par Rosita Boisseau et Christian Gattinoni, il bénéficie de leurs regards spécifiques de journaliste de danse et de critique d'art.

Structuré en quatre grandes parties, il opère une traversée d'oeuvres variées à travers différentes thématiques : l'indépendance de la danse et du décor, le théâtre total, la scène-paysage, le défi du vivant...

Les photographies signées par Laurent Philippe rendent compte de la richesse visuelle de ces pièces chorégraphiques marquantes de l'histoire du spectacle vivant et des arts visuels.

Qu'est-ce que la danse contemporaine ?

Qu'est-ce que la danse contemporaine ?
Frimat François
Ed. PUF

Pour qui apprécie l'art chorégraphique, la danse contemporaine peut souvent dérouter : scènes sans corps, présence accrue d'autres arts ou technologies qui perturbent l'identité de la représentation. Pourquoi en arrive-t-on à parler de spectacles hybrides ?

On expliquera dans ce livre que la danse cultive l'art de déjouer toute tentative de substantialisation et que le projet d'être contemporain ne se confond pas avec celui de faire rupture avec l'histoire de la danse ou de l'art. Il est vrai qu'il devient toujours plus difficile de s'en remettre à une ontologie classique de l'oeuvre pour saisir ce qui se passe sur les scènes depuis dix ans. Pour autant, ce court essai tente, en usant du paradigme de l'hybride, d'aider à comprendre ce qui se manifeste désormais dans le projet d'être contemporain pour un danseur-chorégraphe. On y trouvera de nombreuses descriptions d'oeuvres récentes et quatre portraits de figures importantes de la scène actuelle, exemplaires de l'intention d'être contemporain comme forme d'engagement.

Lumière pour le spectacle

Lumière pour le spectacle
Valentin François-Eric
Ed. Librairie théâtrale

Le roman policier de la lumière où l'on apprend que ce n'est pas l'éclairagiste qui a assassiné le metteur en scène

La Librairie Théâtrale avait publié en 1988 et en 1994 deux versions de Lumière pour le spectacle. Avec cette nouvelle version, à l'aube de ce troisième millénaire, version refondue et augmentée, qui offre aussi une réflexion sur les appareils automatisés et leur emploi théorique, F-E Valentin continue sa recherche sur ce qui est à la fois son métier et sa passion : le langage de la lumière. Par de nombreux exemples pratiques, il met ainsi trente ans d'expérience créatrice au service du lecteur.

Tout spectateur désireux de comprendre « comment ça marche » se plongera dans la lecture de ce livre, ni manuel réservé aux seuls spécialistes, ni livre de recettes pour apprentis sorciers, mais dans le même esprit que ses trois prédécesseurs, tous ouvrages considérés depuis longtemps comme la référence ; cette nouvelle version s'inscrit dans une démarche de réflexion sur l'essence même de tout spectacle, qu'il s'agisse de théâtre, de danse, de musique, de son et lumière, tous genres pour lesquels F.E.V. a conçu, pendant ces trente années, de nombreux éclairages, en complicité avec différentes équipes de création : metteur en scène, acteurs, décorateur, costumier...

Il essaie ainsi de situer l'éclairagiste au milieu des autres professionnels du théâtre. A côté de toutes les informations pratiques dont il aura besoin, le lecteur trouvera aussi les questions qui lui permettront d'inventer lui-même ses propres réponses lors de ses créations futures.

« François Eric Valentin sait que la lumière est le comédien qui ne figure pas dans la distribution... Derrière l'indispensable rigueur technique, il y a l'appétit d'un poète, et derrière les projecteurs, un dramaturge qui fait chanter l'espace. » Étienne Catallan in Le meridional Juillet 86.)

« Tout au long de ce brillant ouvrage passe un joli message chargé de la densité poétique du métier, de ses effets impalpables, réalité immatérielle et complémentaire du décor... (Journal de la Comédie-Française.)

« Parler de travailleur de l'ombre lorsqu'on évoque le nom de François Eric Valentin parait bien inapproprié tant ce créateur des paysages de l'âme maîtrise avec doigté et délicatesse ses pinceaux de lumière. » (Ouest France Juillet 2001)

Alternatives théâtrales n°108/Philippe Sireuil. Les coulisses d'un doute

Alternatives théâtrales n°108/Philippe Sireuil. Les coulisses d'un doute
Revue
Ed. Alternatives théâtrales

Je n'ai pas trouvé la maison.

Ce sont les premiers mots du Garçon lorsqu'il arrive chez les parents de la Fille et frappe à la porte. Là, sur le seuil de cette maison étrangère, débute le théâtre de Fosse. Ouvrons la porte et entrons.

La montagne de Tibhirine

La montagne de Tibhirine
Van de Poel Victor
Ed. Mon petit éditeur

À Tibhirine, un petit village près de Médéa en Algérie, une dizaine de trappistes français vivent dans une prieuré, une ancienne abbaye. Ils vivent en harmonie avec les Musulmans. Mais le GIA a proclamé que tous les étrangers doivent quitter l’Algérie avant la fin du mois en cours. Les Frères, lesquels se sentent à être de vrais Algériens, ont un problème de conscience: sortir ou rester en solidarité avec leurs chers Musulmans?
Ils décident de rester.
La veille de Noël 1993, une attaque est lancée contre le couvent par un chef du GIA, Sayyat Attiya, mais il trouve un accord avec le prieur, et les moines peuvent rester.
Après la mort de ce chef Attiya, au mois d’avril 1996, Zitouni, un chef concurrent d’Attiya, enlève sept moines du couvent et les cache dans une caverne des montagnes d’Atlas.
Le président de la France et son gouvernement font tout pour les retrouver. Ils entretiennent des contacts avec des agents secrets, mais officiellement le gouvernement français ne peut pas négocier avec les enleveurs. Ni les contacts secrets, ni les contacts diplomatiques réussissent, et Zitouni décide de tuer les moines…

Dans le désordre

Dans le désordre
Régy Claude
Ed. Actes Sud

Propos provoqués et recueillis par Stéphane Lambert.

Metteur en scène, je n'avais rien pour l'être, aucune préparation, aucun ancêtre, rien, le désert.

Ce désert sans doute a été mon meilleur allié.

Claude Régy, né en 1923 à Nîmes, après une formation d'acteur auprès de grands maîtres de la scène (Dullin, Balachova, Vitold), s'est consacré à la mise en scène d'auteurs contemporains depuis les années 1950, créant pour la première fois en France certains textes de Pirandello, Kleist, Duras, Pinter, Saunders, Stoppard, Arrabal, Bond, Sarraute, Handke, Botho Strauss, Jon Fosse... ouvrant considérablement le répertoire des uvres contemporaines. Il a aussi fait découvrir des acteurs, comme Gérard Depardieu en 1971, Martial Di Fonzo Bo, Laurent Cazanave, entre autres. Il laisse résonner ici les échos de ses lectures, de ses rencontres et de ses nombreuses mises en scène.