Des cornflakes dans le porridge: un américain chez les anglais

Des cornflakes dans le porridge: un américain chez les anglais
Bill Bryson
Ed. Payot
Date de publication : 03/05/2017
traduit de l'anglais par Hélène Hinfray

Établi depuis longtemps en Grande-Bretagne, l’Américain Bill Bryson décide en 1994 de rentrer au pays : ayant été jadis surveillant dans un hôpital psychiatrique près de Londres, il veut tenter de ramener à la raison les trois millions et demi de citoyens des États-Unis affirmant avoir été kidnappés par des extraterrestres. Il veut aussi satisfaire son épouse, britannique, qui rêve de magasins ouverts sept jours sur sept jusqu’à 22 heures, mais il ne quittera pas l’Angleterre avec femme et enfants sans en avoir fait seul le tour complet.

Équipé d’un sac à dos et d’un humour inoxydable, il s’en va donc explorer cette île qui reste pour lui un nouveau monde, bien qu’elle soit déjà une seconde patrie. Il nous louera la propension des autochtones au bonheur et nous démontrera qu’ils auraient fait de bien meilleurs Soviétiques que les Soviétiques. Il voyagera dans des trains ressemblant à des jouets et partira à l’assaut du château médiéval de Corf, « la ruine préférée des Anglais après la princesse Margaret ». (présentation de l'éditeur)