Randonnées en boucle à Bruxelles et dans sa périphérie

Randonnées en boucle à Bruxelles et dans sa périphérie
Collectif
Ed. Les sentiers de grande randonnée
Date de publication : 15/12/2016

Randonner à Bruxelles ? Une drôle d’idée !

Aujourd’hui, nous vous proposons 243,5 kilomètres de randonnées

Plutôt qu’une simple réédition du topo-guide, nous avons, en effet, imaginé de créer, à Bruxelles, une gerbe de « Randonnées en Boucle », à l’instar de ce qui existe déjà pour les cinq provinces wallonnes. Leur principe : seule une partie de l’itinéraire est balisé GR, le reste de la boucle, qui ne l’est pas, fait l’objet d’une description minutieuse.

Douze randonnées : une dans le centre de Bruxelles et onze autres tout autour

Ces douze randonnées arpentent le territoire des 19 communes bruxelloises en ne se privant pas de franchir, çà et là, les limites régionales. Car ces frontières administratives ne se concrétisent guère, bien souvent, sur le terrain, que par le passage du bilinguisme à l’unilinguisme des noms des rues (et encore : dans les quatre « communes à facilités » fréquentées, le bilinguisme est de mise). En plus de fréquenter 76 espaces verts dûment recensés (squares, parcs, bois, forêt), le randonneur évoluera fréquemment, sur des chemins et des sentiers, parmi des terres consacrées à l’élevage, à la culture maraîchère et à l’agriculture. À la périphérie, certes, mais aussi à l’intérieur de la Région, où il lui arrivera même d’emprunter des caillebottis et de traverser l’une ou l’autre prairie. À Bruxelles ? Mais oui !

Outre une présentation générale, la description de chaque randonnée reprend systématiquement :

- sur les pages de gauche, une carte au 1:15 000 – avec le nom des rues !

- reprenant le tracé du tronçon de randonnée décrit en page de droite, assorti de points de repère (le tracé est en rouge sur un tronçon balisé GR, en vert sur une portion de la Promenade Verte, en noir sur une section sans balisage) ;

- en pages de droite, la description de l’itinéraire correspondant à la carte en vis-à-vis, avec, en regard de chaque indication, la distance parcourue depuis la précédente – à dix mètres près !

- et, fréquemment, un renvoi vers des informations patrimoniales (édifices, monuments, sites rencontrés). Les points de départ et d’arrivée de toutes les randonnées sont des endroits aisément accessibles en transports en commun (gare, station de métro ou de tram rapide) et, surtout à l’intention des non-Bruxellois, il est chaque fois précisé comment les atteindre au départ d’une des gares principales.

Faites-vous plaisir !

Au diable, les préjugés sur la « grande ville » et ses périls ! Ces itinéraires vous feront découvrir les côtés attachants d’une métropole où foisonnent les endroits très verts, où les grands espaces ne sont jamais très éloignés. Osez faire le premier pas, vous y reviendrez volontiers… (présentation de l'éditeur)