Un jardin de sable

Un jardin de sable
Earl Thompson
Ed. Monsieur Toussaint Louverture

Jacky, jeune garçon durant la Grande Dépression au Kansas, porte le désespoir et la misère comme une seconde peau. L’univers ne lui a rien donné et Dieu Lui-même aurait presque pu le larguer avant même qu’il n’arrive sur les genoux de sa mère, Wilma et que son grand-père John MacDeramid ne lui souffle ses premières vapeurs de whisky dans les narines.

Acheter chez Tropismes : Un jardin de sable

Palabres

Palabres
John Berger
Ed. de l'Olivier

Dans Palabres, John Berger réfléchit sur le langage et ses liens avec la pensée, l'art, la chanson, la narration et le discours politique actuel. Composé de dessins, de notes, de souvenirs et de digressions, il nous parle aussi bien d'Albert Camus que de la mondialisation, du statut d'orphelin, de Charlie Chaplin, de Rosa Luxemburg et du flamenco.

Acheter chez Tropismes : Palabres

La revenue

La revenue
Donatella Di Pietrantonio
Ed. Seuil

À treize ans, la narratrice apprend brutalement qu'elle n'est pas la fille de ceux qui l'ont élevée. Enfant unique, choyée, étés à la plage et cours de danse, elle doit quitter la ville où elle a grandi pour être rendue à sa famille biologique : dans son nouveau foyer, au village, il lui faut désormais partager une chambre et de bien maigres repas avec une soeur et quatre frères. Pauvreté, violence, usages, dialecte : tout, ici, lui est incompréhensible. « Orpheline de deux mères vivantes », elle ne sait plus qui elle est. Car, finalement, de qui est-on l'enfant ? Pourquoi ses parents adoptifs l'ont- ils abandonnée ? L'amour fraternel de Vincenzo, l'aîné, et d'Adriana, la cadette, sera-t-il assez fort pour dissiper les doutes et la détresse qui l'assaillent ?

Acheter chez Tropismes : La revenue

Larmes blanches

Larmes blanches
Hari Kunzru
Ed. Lattès

Seth, comme son ami Carter, est un fou de musique noire, de blues, et des mélodies du passé. Un faux enregistrement fabriqué par ces deux complices et envoyé sur le net entraîne Seth et Léonie, la soeur un peu fêlée de Carter, dans une spirale inquiétante où vont ressurgir les fantômes d'un passé violent.

Acheter chez Tropismes : Larmes blanches

Une ville à coeur ouvert

Une ville à coeur ouvert
Zanna Sloniowska
Ed. Delcourt

Durant l'été 1988. Marianna, sublime soprano de l'Opéra de Lviv. est emportée par une balle, lors d'une manifestation de patriotes ukrainiens contre le pouvoir soviétique. Sa fille, encore enfant à l'époque, nous raconte l'histoire de leur famille - à travers quatre générations de femmes qui vivent sous le même toit. Elles sont comme des poupées russes embrochées sur la même flèche du temps. À l'image de leur ville à l'identité mouvante, les femmes de la famille connaissent des existences contrariées par les renversements politiques, mais aussi par leur propre incapacité à exprimer leurs sentiments.

Acheter chez Tropismes : Une ville à coeur ouvert

Ma soirée du XXe siècle et autres petites incursions

Ma soirée du XXe siècle et autres petites incursions
Kazuo Ishiguro
Ed. Gallimard

Texte du discours de remerciement prononcé lors de la réception du prix Nobel de littérature 2017. L'écrivain revient sur son parcours, dévoile ses sources d'inspiration et explique la relation qu'il entretient avec son pays natal, le Japon, et son pays d'adoption, le Royaume-Uni. Mais surtout, il milite pour un ralliement général à la lecture.

Le mystère croatoan

Le mystère croatoan
José Carlos Somoza
Ed. Actes sud

Une jeune éthologue reçoit un e-mail de son ancien mentor, qui dirigea le laboratoire dans lequel elle étudie le comportement des espèces animales. Si ce message, composé du seul mot « Croatoan », est en soi énigmatique, le plus troublant est qu'il provient d'un homme qui s'est donné la mort deux ans plus tôt après une grave dépression.

L'envoi posthume survient quand le monde est en proie à d'inquiétants bouleversements. Plusieurs espèces semblent avoir été frappées par un attentat biologique : des colonies d'invertébrés et d'humains rampent et marchent, inexorablement unis comme en un seul corps, à travers villes et forêts. Aucun obstacle ne leur résiste, toute vie qui croise leur chemin est assimilée ou détruite.

Acheter chez Tropismes : Le mystère croatoan

WInter

WInter
Ali Smith
Ed. Penguin

From the peerless author of Autumn and How to be both - the second novel in the Seasonal quartet.

Winter? Bleak. Frosty wind, earth as iron, water as stone, so the old song goes. The shortest days, the longest nights. The trees are bare and shivering. The summer's leaves? Dead litter.

The world shrinks; the sap sinks. But winter makes things visible. And if there's ice, there'll be fire.

In Ali Smith's Winter, lifeforce matches up to the toughest of the seasons. In this second novel in her acclaimed Seasonal cycle, the follow-up to her sensational Autumn, Smith's shape-shifting quartet of novels casts a merry eye over a bleak post-truth era with a story rooted in history, memory and warmth, its taproot deep in the evergreens: art, love, laughter.

It's the season that teaches us survival.

Here comes Winter. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : WInter

Indésirable

Indésirable
Yrsa Sigurdardottir
Ed. Babel

Employé d'un obscur bureau gouvernemental islandais, Óðinn est chargé d'enquêter sur Krókur, un foyer éducatif réservé aux adolescents à problèmes dans les années 1970. À l'époque, deux jeunes garçons y avaient mystérieusement trouvé la mort, asphyxiés dans une voiture. Et personne ne sait ce qui est arrivé au bébé du couple qui gérait le foyer, disparu le jour de sa naissance, et dont le destin macabre semble encore hanter les lieux.

Acheter chez Tropismes : Indésirable

Les corrupteurs

Les corrupteurs
Jorge Zepeda Patterson
Ed. Babel

Pressé d'en finir avec le récit de la mort de Pamela Dosantos, une starlette ayant fricoté avec les politiciens mexicains les plus véreux, un jeune journaliste atteint les neuf cents mots réglementaires de sa chronique en délayant à l'envi des informations que, contre toute règle déontologique, il n'a pas vérifiées. Il mentionne notamment une adresse à quelques mètres du terrain vague où gisait le corps, qui n'est rien de moins que celle du bureau du ministre de l'Intérieur...

Acheter chez Tropismes : Les corrupteurs