Un été d'enfer

Un été d'enfer
Vera Brosgol
Ed. Rue du Sèvres

Arrivée de Russie, Vera s'installe à New York et découvre les difficultés de l'intégration. Ses amies vivent dans de belles demeures et partent dans les meilleures colonies de vacances du pays mais sa mère n'a pas les mêmes moyens financiers. Cette année, elle part cependant dans une colonie de vacances russe et compte bien en profiter.

Acheter chez Tropismes : Un été d'enfer

Stig et Tilde, le clu des loosers

Stig et Tilde, le clu des loosers
Max de Radiguès
Ed. Sarbacane

Après de nombreuses aventures, Stig et Tilde, blessés et épuisés, arrivent enfin sur l'île promise. Mais deux clans se forment rapidement et un chef autoproclamé sème la zizanie.

Acheter chez Tropismes : Stig et Tilde, le clu des loosers

The long take

The long take
Robin Robertson
Ed. picador

Walker is a D-Day veteran with post-traumatic stress disorder; he can’t return home to rural Nova Scotia, and looks instead to the city for freedom, anonymity and repair. As he moves from New York to Los Angeles and San Francisco we witness a crucial period of fracture in American history, one that also allowed noir to flourish. The Dream had gone sour but – as those dark, classic movies made clear – the country needed outsiders to study and dramatise its new anxieties.

While Walker tries to piece his life together, America is beginning to come apart: deeply paranoid, doubting its own certainties, riven by social and racial division, spiralling corruption and the collapse of the inner cities. The Long Take is about a good man, brutalised by war, haunted by violence and apparently doomed to return to it – yet resolved to find kindness again, in the world and in himself.

Robin Robertson's The Long Take is a work of thrilling originality.

Acheter chez Tropismes : The long take

There there

There there
Tommy Orange
Ed. Penguin

Tommy Orange’s shattering novel follows twelve characters from Native communities: all traveling to the Big Oakland Powwow, all connected to each other in ways they may not yet realize. There is Jacquie Red Feather, newly sober and working to make it back to the family she left behind. Dene Oxendene, who is pulling his life back together after his uncle’s death, has come to work at the powwow to honor his memory. Fourteen-year-old Orvil has come to perform traditional dance for the very first time. Together, this chorus of voices tells of the plight of the urban Native American—grappling with a complex and painful history, with an inheritance of beauty and spirituality, with communion and sacrifice and heroism. Hailed as an instant classic, There There is at once poignant and laugh-out-loud funny, utterly contemporary and always unforgettable. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : There there

Confession téméraire

Confession téméraire
Anita Pittoni
Ed. La Baconnière

Anita Pittoni (Trieste, 1901-1982) est un personnage mythique du monde artistique et littéraire italien du XXe siècle. Jeune créatrice de mode audacieuse dans les années précédant la Seconde Guerre mondiale, sa trajectoire s’oriente dès 1950 vers la littérature quand elle publie son premier recueil de proses poétiques, Les Saisons. Les récits plus tardifs de Promenade sous les armes (1971) forment avec Les Saisons cette Confession téméraire. Deux témoignages inestimables, et poignants, sur ses amis Umberto Saba et Roberto Bazlen viennent clôturer ce livre intimiste. Figure légendaire de l’édition de l’après-guerre, Bazlen la soutiendra dans l’aventure du Zibaldone, l’élégante maison d’édition qu’Anita Pittoni fonde en 1949 
La découverte par le libraire-éditeur Simone Volpato de son Journal 1944-1945 (à paraître à La Baconnière en 2020) et de sa correspondance avec Roberto Bazlen a mis en pleine lumière la personnalité hors du commun et l’œuvre singulière et charnelle d’Anita Pittoni.

Acheter chez Tropismes : Confession téméraire

Sortir de l'ombre

Sortir de l'ombre
Anna Ruchat
Ed. éditions d'en bas

Un récit autobiographique dans lequel Sofia, double de l'auteure, évolue d'une enfance durant laquelle la douleur du deuil paternel est tue, vers un "je" adulte, enquêtant sur les circonstances de la mort du père. Entre les deux, le défunt prend la parole pour raconter ses derniers instants tragiques.

Acheter chez Tropismes : Sortir de l'ombre

Le monde d'après

Le monde d'après
Thierry Girard
Ed. Light motiv

Une mise en perspective photographique de la transformation du bassin minier du Nord et du Pas-de-Calais au travers de clichés pris à quarante ans d'écart. La narration suit un parcours d'est en ouest où alternent les images des années 1970 et 1980 en noir et blanc, et celles récentes en couleur.

Acheter chez Tropismes : Le monde d'après

Dvd Doubles Vies

Dvd Doubles Vies
Olivier Assayas
Ed. Ad Vitam

Alain, la quarantaine, dirige une célèbre maison d’édition, où son ami Léonard, écrivain bohème publie ses romans. La femme d’Alain, Séléna, est la star d’une série télé populaire et Valérie, compagne de Leonard, assiste vaillamment un homme politique. Bien qu’ils soient amis de longue date, Alain s’apprête à refuser le nouveau manuscrit de Léonard… Les relations entre les deux couples, plus entrelacées qu’il n’y paraît, vont se compliquer.

Dvd Jeux d'influence

Dvd Jeux d'influence
Jean-Xavier de Lestrade
Ed. Arte

Le directeur marketing d’une grande entrerprise de l’agrochimie est découvert noyé dans la Seine. Un député et son assistant parlementaire bataillent pour l’interdiction d’un pesticide toxique. Un agriculteur porte plainte contre la multinationale qu’il accuse d’être à l’origine de la terrible maladie qui le frappe… Jeux d’influence tisse une toile de destins individuels en prise avec les lobbys.

Prises de vue : un paradigme pour l'observation du paysage

Prises de vue : un paradigme pour l'observation du paysage
Sylvain Duffard
Ed. MetisPresses

Etudes sur les perspectives historiques, géographiques, esthétiques, sociales et politiques utiles pour appréhender le paysage au sein de la société contemporaine. A travers une analyse critique d'un corpus d'images photographiques élaboré par l'Observatoire des paysages de Haute-Savoie, elles privilégient des prises de vue depuis les axes de circulation dans une logique d'itinéraire.