Enfantillages outillés

Enfantillages outillés
Fanny Béguery & Adrien Malcor
Ed. Arachnéen

Le produit des activités artistiques (dessins, photographies, gravures) d'élèves de trois classes primaires de la vallée de la Dordogne est présenté.

Acheter chez Tropismes : Enfantillages outillés

Homo sacer : l'intégrale

Homo sacer : l'intégrale
Giorgio Agamben
Ed. Seuil

Ce n'est qu'une fois rassemblés dans leur Intégralité que les neuf livres constituant le projet Homo Sacer prennent leur véritable signification. Le jeu des renvois internes, la reprise et le développement des thèmes abordés composent une vaste architecture, articulée en quatre sections.

Acheter chez Tropismes : Homo sacer : l'intégrale

Pourquoi ce poète? Le Celan des philosophes

Pourquoi ce poète? Le Celan des philosophes
Denis Thouard
Ed. Seuil

Poète juif né en Roumanie, Paul Celan choisit d’écrire en allemand pour porter la contradiction jusque dans la langue et remettre en question une culture jugée complice de l’extermination. Peu de poètes ont fait l’objet de tant de commentaires dans la philosophie du xxe siècle, de Gadamer à Derrida et Alain Badiou. Mais ces appropriations n’ont pas été sans malentendu. Paradoxalement, l’inspiration intellectuelle légitimant l’intérêt des philosophes pour les poètes, et singulièrement pour ce poète, a souvent été puisée dans la pensée de Heidegger : Celan apparaît comme un auteur dont l’obscurité témoignerait de la profondeur de l’engagement poétique, seul susceptible de résister à l’emprise de la rationalité calculatrice.

Les libérés, mémoires d'un aliéniste, histoire de fous

Les libérés, mémoires d'un aliéniste, histoire de fous
Ricciotto Canudo
Ed. Pocket

Voici les Mémoires d'un aliéniste révolutionnaire. Conscient de la misère de la psychiatrie dans les années 1900, qui ose livrer les fous à une science sourde et aveugle, Ricciotto Canudo nous fait vivre le quotidien d'un hôpital antipsychiatrique, annonçant avec des accents visionnaires les années 1960 dont il est le précurseur ignoré.

Contact, comment nous avons perdu le monde et comment le retrouver

Contact, comment nous avons perdu le monde et comment le retrouver
Matthew.B Crawford
Ed. La Découverte

Après le succès d’Éloge du carburateur, qui mettait en évidence le rôle fondamental du travail manuel, Matthew B. Crawford, philosophe-mécanicien, s’interroge sur la fragmentation de notre vie mentale. Ombres errantes dans la caverne du virtuel, hédonistes abstraits fuyant les aspérités du monde, nous dérivons à la recherche d’un confort désincarné et d’une autonomie infantile qui nous met à la merci des exploiteurs de « temps de cerveau disponible ».
Décrivant l’évolution des dessins animés ou les innovations terrifiantes de l’industrie du jeu à Las Vegas, Matthew B. Crawford illustre par des exemples frappants l’idée que notre civilisation connaît une véritable « crise de l’attention », qu’il explore sous toutes les coutures et avec humour, recourant aussi bien à l’analyse philosophique qu’à des récits d’expérience vécue. Il met ainsi au jour les racines culturelles d’une conception abstraite et réductrice de la liberté qui facilite la manipulation marchande de nos choix et appauvrit notre rapport au monde.

Des femmes contre des missiles : rêves, idées et actions à Greenham Common

Des femmes contre des missiles : rêves, idées et actions à Greenham Common
Alice Cook & Kirk Gwyn
Ed. Cambourakis

En 1981, sur fond de Guerre froide, des femmes organisent, autour de la base militaire de Greenham Common en Angleterre, un camp pacifiste pour protester contre la décision de l’OTAN de stocker des missiles nucléaires sur ce site. Par une série d’actions non-violentes directes à Greenham Common et à travers l’Angleterre tout entière, des femmes ont ainsi exprimé leur opposition à la guerre, au militarisme, à la violence, prenant le parti de la justice, de la paix, de la créativité, des échanges et de la joie. Alice Cook et Gwyn Kirk, qui ont participé au mouvement, ont écrit ce livre en 1983 pour inciter les autres à convertir leurs sentiments de passivité, d’inertie et d’impuissance en actions réelles.

Pensées pour moi-même

Pensées pour moi-même
Marc Aurèle
Ed. Belles Lettres

Empereur qui étudia la philosophie stoïcienne, Marc Aurèle se préoccupait du bien commun et de la justice ainsi que du bien-être individuel. Ses pensées se présentent sous la forme d'une succession de maximes qu'il s'adressait à lui-même, notations morales, leçons d'actions passées ou moteurs d'actions nouvelles.

L'eau se mêle à la boue dans un bassin à ciel ouvert

L'eau se mêle à la boue dans un bassin à ciel ouvert
Keith Basso
Ed. Zones sensibles

« Fabrications humaines par excellence, les lieux sont ce que l’on en fait – ils sont tout ce qu’on les tient pour être –, et leurs voix désincarnées, immanentes bien qu’inaudibles, ne sont que celles de ceux qui se parlent à eux-mêmes en silence. Que font les peuples avec les lieux qu’ils habitent ? Cette question est aussi lointaine que les peuples et les lieux eux-mêmes, aussi lointaine que l’attachement des êtres humains envers certains endroits de la planète. Aussi lointaine, peut-être, que la notion de foyer (“notre terre” par opposition à “la leur”), aussi lointaine qu’un profond sentiment d’appartenance géographique », écrit Keih Basso dans l’introduction de L’eau se mêle à la boue dans un bassin à ciel ouvert, son premier ouvrage traduit en français.

Ricoeur, Derrida. L'enjeu de la métaphore

Ricoeur, Derrida. L'enjeu de la métaphore
Amalric Jean-Luc
Ed. Puf/Philosophies

Contrairement à l'idée reçue selon laquelle la métaphore ne serait qu'un ornement secondaire du concept philosophique, il s'est agi ici de mettre au jour une dépendance plus fondamentale et plus dissimulée de la pensée philosophique a l'égard de métaphore. Un certain travail métaphorique traverse en effet le discours philosophique à la manière d'une énigme puisqu'il parait tout à la fois dynamiser et menacer son déploiement spéculatif. Or, c'est précisément autour de cette énigme de la métaphore que s'est nouée une singulière discussion entre Ricoeur et Derrida. C'est à Paul Ricoeur qu'il revient d'avoir initié ce débat dans la 8e étude de La Métaphore vive (1975) sous la forme dune critique adressée à La Mythologie blanche (1969) de Jacques Derrida. et cette critique donnera lieu trois ans plus tard à une réponse de Derrida dans Le Retrait de la métaphore (1978). Les termes de cet échange prennent souvent un tour paradoxal et déconcertant: tandis que Ricoeur attribue a Derrida des thèses qu'il s'efforce de réfuter car elles lui semblent menacer le projet même de son herméneutique critique, Derrida conteste de son côte cette interprétation en revendiquant le statut déconstructif de son écriture et en soulignant au contraire les points d'accord qui le rapprochent de Ricoeur. La clé de cette discussion nous a paru résider dans le positionnement complexe des deux penseurs à l'égard de la critique heideggérienne du lien entre métaphoriqueet métaphysique; et c'est l'écart entre une pensée de la différence et une pensée de l'acte que nous nous sommes efforcé de mettre en relief en posant la question de l'écriture philosophique dans ses rapports à l'imagination productrice. S'il est un enjeu de la métaphore, c'est que, dans ses rapports à la philosophie, elle implique une certaine détermination du statut du concept philosophique. conduit a une conception spécifique de la textualité et engage une interrogation d'ensemble sur la possibilité (ou l'impossibilité) d'un renouvellement de l'ontologie.
Présentation de l'éditeur

La communauté politique des 'tous uns'

La communauté politique des 'tous uns'
Abensour Miguel
Ed. Les Belles Lettres

Pourquoi et comment le pape est-il devenu 'infaillible' ? Qui était la femme derrière Pie XII ? Le Vatican a-t-il aidé les criminels nazis après la guerre ? Le pape Jean XXIII a-t-il évité l'apocalypse nucléaire en 1962 ? Peut-on être à la fois catholique et franc-maçon ? Qu'a-t-on trouvé dans le tombeau de saint Pierre ? Que se sont dit exactement Gorbatchev et Jean-Paul II en 1989 ? Jean-Paul II a-t-il couvert les crimes pédophiles ?

Après le grand succès des Secrets du Vatican, Bernard Lecomte nous livre à nouveau, avec son souci de l'exactitude historique, les histoires extraordinaires et insoupçonnées d'un lieu qui alimente tous les fantasmes.