Guérir

Couverture non disponible
Servan-Schreiber David
Ed. Laffont

La Transe. La sorcellerie, l'amour fou, saint Jean de la Croix, etc.

La Transe. La sorcellerie, l'amour fou, saint Jean de la Croix, etc.
de Heusch Luc
Ed. Complexe

Se fondant sur son expérience de la transe, Luc de Heusch élargit considérablement l'horizon des religions fondées sur la possession ou le chamanisme. Il n'hésite pas à intégrer dans le même champ anthropologique l'extase mystique, tant chrétienne qu'islamique, certains aspects de la sorcellerie, le charisme, l'amour fou ; il compare notamment le roman de Tristan et Iseult à un mythe mélanésien expliquant l'origine de la magie d'amour.

L'auteur enjambe allègrement les frontières académiques arbitraires. Platon avait déjà eu l'intuition de l'unité de la possession religieuse et de l'érotique. L'hypnose, dont Freud avait pressenti le rôle omniprésent, connaît un regain d'intérêt parmi les thérapeutes.
Présentation de l'éditeur

Cinq méditations sur la beauté

Cinq méditations sur la beauté
Cheng François
Ed. Albin Michel

En ces temps de misères omniprésentes, de violences aveugles, de catastrophes naturelles ou écologiques, parler de la beauté pourrait paraître incongru, inconvenant, voire provocateur. Presque un scandale. Mais en raison de cela même, on voit qu'à l'opposé du mal, la beauté se situe bien à l'autre bout d'une réalité à laquelle nous avons à faire face. Je suis persuadé que nous avons pour tâche urgente, et permanente, de dévisager ces deux mystères qui constituent les extrémités de l'univers vivant: d'un côté, le mal; de l'autre, la beauté. Ce qui est en jeu n'est rien de moins que la vérité de la destinée humaine, une destinée qui implique les données fondamentales de notre liberté. François Cheng

Présentation de l'éditeur

Etat d'exception/Homo Sacer II, 1

Couverture non disponible
Agamben Giorgio
Ed. Seuil/L'ordre philosophique

L'état d'exception, que nous avons coutume d'envisager comme une mesure toute provisoire et extraordinaire, est en train de devenir sous nos yeux un paradigme normal de gouvernement, qui détermine toujours davantage la politique des états modernes. Cet essai se propose de reconstruire l'histoire du paradigme, et d'analyser le sens et les raisons de son évolution actuelle - de Hitler à Guantanamo. Il faut bien voir en effet que, lorsque l'état d'exception devient la règle, les équilibres fragiles qui définissent les constitutions démocratiques ne peuvent plus fonctionner, la différence même entre démocratie et absolutisme tend à s'estomper. Démontant une par une les théorisations juridiques de l'état d'exception, Giorgio Agamben défriche le terrain vague entre politique et droit, et jette une nouvelle lumière sur la relation occulte qui lie la violence au droit.

Griorgio Agamben est philosophe; professeur à l'université de Vérone, il est actuellement professeur invité à l'université de Californie.

Histoire de l'homme et changements climatiques

Histoire de l'homme et changements climatiques
Coppens Yves
Ed. Collège de France/Fayard

Yves Coppens a prononcé sa leçon inaugurale au Collège de France en 1983. Est-il besoin de dire quels progrès ont effectués la paléoanthropologie et la préhistoire en un peu moins d'un quart de siècle ?

La leçon de clôture qu'il a donnée en 2005 dresse un double bilan : celui de ses propres travaux mais aussi celui de sa discipline. On ne saurait imaginer sur les origines de l'humanité synthèse plus concise que ce texte aussi dense que brillant.
Présentation de l'éditeur

La philosophie de Simondon

Couverture non disponible
Chabot Pascal
Ed. Vrin/Pour demain

Le complexe de Moïse

Le complexe de Moïse
Diane Drory & Colette Frère
Ed. Albin Michel

Moïse reçut dans sa corbeille d'adoption un bel héritage. Et pourtant il se révolta contre son peuple adoptif.

Si tout humain se construit avec le complexe d'OEdipe, l'adopté, lui, doit y ajouter le complexe de Moïse qui caractérise sa filiation. L'amnésie infantile n'efface rien : un enfant adopté est toujours tiré des eaux, celles de sa mère biologique, et il reste inconsciemment imprégné des paroles qui ont été dites en ce temps-là.

Comment faire, de ce murmure laissé en héritage, une force vive ? Soutenir son processus d'identification à la filiation adoptive ? Lui garantir le droit à la double loyauté ? L'aider à intégrer dans son histoire la blessure de l'abandon ? L'accompagner au cours de ses interrogations sur ses origines ?...

Douze adoptés, tous adultes, répondent à ces questions à travers le récit de leur vie, qu'ils ont confié à Colette Frère, celui de leur parcours, jonché de bien des paradoxes dont il faut trouver le sens. Un sens mis en lumière par le regard que Diane Drory, psychanalyste, pose depuis de nombreuses années sur les questions d'adoption.
Présentation de l'éditeur

Petite philosophie de l'ennui

Couverture non disponible
Fr. H. Svendsen Lars.
Ed. Fayard

Manuel à l'usage de ceux qui veulent réussir leur [anti]oedipe

Manuel à l'usage de ceux qui veulent réussir leur [anti]oedipe
Nadaud Stéphane
Ed. Fayard

Tout « psy » peut être amené, à un moment ou à un autre, à donner son avis de spécialiste sur des questions dites de société ou sur les malaises que ladite société suscite. Une littérature aujourd'hui conséquente tente ainsi de livrer au plus grand nombre les secrets du bonheur psy. C'est ce que Stéphane Nadaud appelle la « popsy ».

Or force est de remarquer que, quel que soit le domaine sur lequel elle disserte (le stress au boulot, l'éducation des adolescents, la question homoparentale, les violences dans les banlieues), la popsy s'appuie toujours sur le rapport que nous avons à la normalité, et prend systématiquement pour modèle l'oedipe. C'est pour cela qu'elle peut être considérée comme une des formes les plus abouties du familialisme.

Si la popsy est efficace - et utile - pour nous aider à réussir notre oedipe (ou plutôt à le rater le moins possible), la médaille a un revers : elle peut faire de nous des sujets aliénés (assujettis) à une normalité illusoire. En nous bornant à la recherche d'un bonheur oedipien que les popsys nous promettent, nous risquons surtout de perdre de vue la nécessaire et vitale résistance au principe dominant de subjectivation (processus de création de sujets) qui nous aliène et qui s'impose sur toute la planète, à savoir le Capitalisme, lequel ne nous accepte comme sujets que si nous restons au mieux des consommateurs, au pire des marchandises à consommer.

Dès lors, comment satisfaire à la nécessité d'être bien dans son corps, dans son boulot, dans sa famille, dans sa vie (de réussir son oedipe), et continuer à penser que je peut être un autre, c'est-à-dire que d'autres façons d'être sujet sont constructibles ? Que d'autres horizons subjectifs, anti-oedipiens, peuvent advenir ?

C'est tout le pari de ce manuel, construit comme un jeu de piste, comme l'arpentage de cet apparent paradoxe.
Présentation de l'éditeur